Catégories
Chroniques

ALDAARON “Arcane Mountain Cult” (France)

On peut tout à fait être une personne isolée, voire secrète, et voir les choses en grand, aimer les vastes étendues et ne pas craindre de se mesurer à espaces temporels plus que conséquents à l’échelle d’une vie. On parle ici d’ALDAARON, groupe de Black Metal originaire de Grenoble, fondé par le surnommé Ioldar (multi-instrumentiste, vocaliste, compositeur et maître à penser), relativement discret depuis sa fondation en 2004, dans la foulée de la formation baptisée EMPIRES DE GLACE. C’est ainsi que le second album du groupe remonte déjà à 2012 ! Une décennie donc, avant que voit le jour « Arcane Mountain Cult ». Que pourrait-on craindre de l’écoulement d’un laps de temps si conséquent ? Une perte d’inspiration, une reddition devant les critères musicaux et esthétiques actuels, un renoncement aux idéaux initiaux, une dilution de l’énergie primordiale… la liste n’est pas exhaustive.

Pour rappel, ALDAARON a dès l’origine dévoué son Black Metal à un univers Pagan, mais surtout à un style relativement classique, souvent rapide, voire frénétique, porteur d’un souffle épique constant. Premier soulagement, les quatre compositions (plus un prologue) prolongent pleinement ces options. Quitte à les rehausser par une maîtrise accrue dans l’interprétation, tant vocale qu’instrumentale, ainsi que par une mise en son plus pointue, plus précise, quoique ménageant pleinement l’agression et l’âpreté, quand elles sont requises.

Une fois rassuré quant à la fidélité d’ALDAARON à son projet initial, reste à détailler quelque peu le dispositif déployé. Tout d’abord, l’ambiance épique et Pagan se trouve pleinement incarnée, d’une part via les classiques parties, rythmiquement trépidantes et propulsées à tempo vif, d’autre part via les séquences plus atmosphériques (le sombre et synthétique « Prologue », les introductions très climatiques (tantôt orageuse, tantôt glaciale) du titre éponyme et de « Morgoth » (ce dernier s’avérant par la suite un pur moment de Black Metal haineux, frénétique et brutal (invoquons les débuts d’IMMORTAL). Il n’empêche que les compositions peuvent receler en leur cœur-même des plages atmosphériques, plus apaisées, plus mélodiques, plus brumeuses.

Autre caractéristique propre à « Arcane Mountain Cult », la capacité à proposer à égalité des titres relativement concis (« Morgoth » et « Pride And Sorrow », au-dessus de cinq minutes mais pas plus) et des pièces aux dimensions carrément imposantes (« Arcane Mountain Cult » parvenant à 11’10, l’immense « Adorned With Frost » culminant majestueusement à 11’48). Cependant, quelle que soit la durée de telle ou telle composition, on constate la capacité à incruster les séquences fort contrastées dans un contexte impérieusement rapide et agressif, et ce tant dans l’écriture que dans les arrangements.

Reste à valoriser deux éléments spécifiques, caractéristiques du répertoire actuel d’ALDAARON. Débutons par le versant vocal, qui se caractérise majoritairement par des vocaux acrimonieux aigres et haineux, débités avec une efficacité e une scansion redoutables, qui contournent d’une part tout traitement épaississant moderniste (du genre : un couinement = Armageddon), d’autre part toute tentation misérabiliste du type Raw Black Metal (où le moindre coassement asthénique vaut brevet de pureté).
Ensuite, il est impossible d’ignorer la qualité des interventions ponctuelles de la guitare solo, opérée par le surnommé Voldr. Bien que ponctuelles, elles incrustent dans ce rude et vindicatif univers un touche, à la fois mélodique et technique, assez caractéristique du Heavy Metal européen traditionnel (captez ce rare solo en plein milieu de « Morgoth » pour bien saisir la chose).

Résumons : de l’ambition + une dimension épique + une volonté d’agresser et d’écorcher + une mise en son redoutablement efficace. En somme, nous nous trouvons confrontés à un opus formellement et viscéralement très performants. Il ne reste qu’à formuler une requête – une supplique ? – à savoir ne pas laisser s’écouler une nouvelle décennie avant de donner suite.

Alain Lavanne

Date de sortie: 11/11/2022

Label: Paragon records

Style: Black Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *