Catégories
Chroniques

ALDAARON “Suprême Silence – Des légendes et anciens dieux” (France)

Si l’on s’attache aux premières ramifications d’ALDAARON, groupe de Black Metal, originaire de Grenoble, il faut remonter à 2007, soit la première démo, « Des légendes et anciens dieux ». S’ensuivirent deux albums : « Nous reviendrons immortels » (2010) et « Suprême Silence » (2012). Au moment où le groupe publie enfin son troisième album, « Arcane Mountain Cult », le label Paragon records se propose aujourd’hui, une décennie s’étant écoulée depuis le dernier album, de remettre en exergue « Suprême Silence », judicieusement agrémenté des six titres de la démo « Des légendes et anciens dieux ».
Rappelons qu’à l’époque où le groupe conçut et enregistra son second opus, le Black Metal était de facto un genre d’ores et déjà irrémédiablement borné par des codes, certes fort nombreux du fait de la prolifération des sous genres, néanmoins assez fortement bornés. Il y a deux décennies, c’est bel et bien à un Black Metal traditionnel que le groupe se dédiait entièrement, avec toutefois une nette appétence pour les ambiances épiques. Se mouvant fort habilement entre deux écueils propres au Black Metal à l’époque – à savoir le Black Metal misérabiliste d’une part, le Black Metal surchargé d’arrangements d’autre part -, le combo alpin proposait une Black Metal nettement structuré, altier, incisif et épique. Sans avoir recours à une production clinique, le groupe parvenait à un équilibre vertueux et efficace, entre précision chirurgicale et clarté dans l’exposition des motifs d’une part, âpreté et violence âprement exprimée (très bons vocaux, hostiles mais dûment articulés).

Cinq ans avant la publication de son second album, ALDAARON publiait la démo « Des légendes et anciens dieux », laquelle proposait cinq compositions, plus une introduction. Nulle surprise car on constate un Black Metal roide et sec, tranchant et efficace. L’interprétation est encore en devenir – notamment le chant – aigre et négativement expressif, mais trop peu puissant. Néanmoins, ainsi que le montrent les effets et les séquences hypnotiques et épiques, ALDAARON se dédie à une approche du Black Metal irriguée par le dépassement fantasmatique.

Quand bien même la réédition de la première démo aurait logiquement mieux correspondu avec celle du premier album, il n’y a rien d’illogique à redécouvrir l’attelage démo + second album, la combinaison d’âpreté et de souffle épique faisant totalement sens.

Alain Lavanne

Date de sortie: 11/11/2022

Label: Paragon records

Style: Black Métal

Note: 16/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *