Catégories
Chroniques

CONAN “Evidence Of Immortality” (Royaume-Uni)

La sagesse vient avec l’âge, c’est en tout cas ce qu’on se plaît à répéter, sans jamais vraiment argumenter l’assertion. Fondé en 2006, avec un premier album, Monnos paru voilà tout juste dix ans, le trio anglais CONAN publie un cinquième album studio qui dément nettement cette maxime. Ou plutôt qui la concasse, la broie, l’aplatit. Car, en dépit du temps qui passe, jamais CONAN ne montre le moindre signe d’assagissement par rapport à son projet initial, lequel consiste à combiner la lourdeur propre au Doom Metal et l’approche crasseuse et abrasive du Sludge.

En effet, au fil de cet opus une fois de plus conséquent (six titres, pour plus de cinquante minutes), CONAN privilégie les rythmiques colossales, écrasant tout au gré de tempos majoritairement lents : pas moins de deux compositions dépassent les huit minutes, une franchit le cap des dix minutes, tandis qu’en clôture d’album, « Grief Sequence » domine les débats en culminant à plus de quatorze minutes ! Ce qui nous laisse le très concis « Ritual Of Anonimity » (soit 3’36, avec un tempo rapide et un fort relent Hardcore brutal) et « Levitation Hoax » (5’29, avec là encore un tempo par moments enlevé et une très grosse intensité du batteur Johnny King).

Pour le reste, il faut s’attendre à du long, du lourd, du lent et de l’austère. Solidement adossés sur des lignes de basses tendues et grondantes, les riffs commettent l’exploit d’assommer autant qu’ils tranchent. Avec leur rendu rugueux et mal dégrossi, ils n’en conservent pas moins une capacité à impacter précisément, principalement du fait d’un mixage ménageant fort à propos l’âpreté rythmique et le souci d’efficacité. On retrouve le même équilibre dans le traitement des vocaux écorchés, littéralement éructés par le guitariste Jon Davis : c’est franchement hostile, mais totalement articulé !

Fidèles au guerrier cimmérien créé par Robert E. Howard, les trois compères foncent lourdement dans al couenne de l’adversaire, fendent des crânes à tour de bras, en faisant autant montre de brutalité que d’agilité. En somme, CONAN demeure fidèle à son style inimitable.

Alain Lavanne

Date de sortie: 19/08/2022

Label: Napalm records

Style: Sludge Doom Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *