Catégories
Entretiens avec les groupes

BRIXTOM festival le 20/04/2022

Parmi la pléthore de festivals qui voit le jour le BRIXTOM (basé en Saône et Loire) fait figure de manifestation originale. En effet musique et concept pagan feront bon ménage pour proposer on l’espère un événement inoubliable…

1- Pour ceux qui ne sont pas encore au fait de ce projet qui va mettre les musiques traditionnelles et actuelles à l’honneur, présente-nous le un peu…

Salut, merci pour l’interview. Le Brixtom Festival est né d’une volonté commune, avec les autres membres de l’asso, d’offrir au public un festival de musique metal mais pas que puisque nous sommes tous fan de black metal mais aussi de noise, de rock, de musique folk et pagan. Tout en gardant une cohérence dans l’esthétique de chaque groupe, nous avons créé une programmation éclectique avec pour fil conducteur un côté magique et poétique, point commun entre tous les groupes de notre programmation. Nous sommes aussi influencés par notre propre expérience de festivaliers et cherchons à retranscrire, dans le Brixtom Festival, les bons moments passés en festival. Nous avons choisi un lieu de patrimoine, La Grange Rouge, qui plonge le public dans une ambiance unique, avec toutes les infrastructures et stands nécessaires pour qu’il passe un moment agréable, paisible et magique.

2- On va de suite attaquer par les choses qui fâchent. Monter un petit festival est risqué financièrement. À l’heure de monter ce projet n’as tu pas été méfiant par rapport à cela ?

Les 4 membres du conseil collégial de l’association sont musiciens, intermittents du spectacle et connaissent donc bien le milieu du spectacle. Cela nous a permis d’avoir des contacts et des bons plans en faisant appel à notre réseau, et d’avoir ainsi un peu moins de frais à avancer. Nous sommes aussi adeptes de la débrouille, de la récup et sommes suffisamment passionnés pour nous lancer dans ce projet. Nous avons en plus confiance en notre public et en la communauté metal et pagan. Evidemment, nous serons plus sereins financièrement si le public prend ses préventes bien en avance.

3- Tu ressens un intérêt de tous les acteurs de la scène métal pour ton projet?

Oui, je pense que notre programmation répond à un besoin et une envie de la part du public, des groupes et des acteurs locaux. Depuis plusieurs mois, nous avons de nombreuses demandes de programmation de la part de groupes de styles différents, mais aussi de labels et d’artisans. Ça dépasse la scène metal en fait… et c’est bien ce que nous recherchons. Les médias comme le tien sont aussi intéressés et c’est un super coup de main pour la promotion du festival. Comme nous sommes investis dans le milieu du metal, nous voyons que notre promotion touche déjà beaucoup de monde, beaucoup de personnes nous parlent du Brixtom et prévoient de venir au festival.

4- Pourquoi avoir privilégié le lieu où se dérouleront les concerts ?

On peut presque dire que c’est le lieu qui nous a choisis ! C’est en fait en ayant connaissance de La Grange Rouge que nous avons concrétisé notre envie de monter un festival. C’est un lieu idéal, patrimonial, présentant des bâtiments d’architecture bressane traditionnelle du XVIIe siècle au milieu de plusieurs hectares de verdure. L’ambiance du site nous a inspirés dans la création du festival : le côté magique et empli d’histoire correspond bien à l’atmosphère du Brixtom. Et comme c’est un lieu accueillant déjà des événements divers, toute l’infrastructure nécessaire à la mise en place d’un festival est déjà présente, ça nous aide bien pour cette première édition.

5- Comment sont sélectionnés les groupes qui joueront au BRIXTOM 2022? L’affiche est très éclectique…

L’affiche est éclectique car à la base, nous n’avions pas l’intention de faire un festival exclusivement metal. Nous cherchons à proposer une expérience unique au public, le plonger dans un univers et une ambiance pagan, et pour cela nous avons certes fait appel à des groupes de black metal et de pagan mais aussi à des groupes rock (La Ruche), harsh noise (Camecrude) plus atmosphériques. Il y aura même un groupe mélangeant contes et folk-ambiant (Cataèdes). La programmation s’est donc faite avec une envie de mélanger les styles musicaux. Nous voulions aussi faire jouer des groupes locaux, c’est pourquoi vous retrouverez Arides, Sandragon, Trientale, etc. Tous les groupes que nous avons programmés sont des groupes que nous adorons personnellement, nous n’avons fait que des bookings “coup de cœur et nous continuerons sur cette voie les années suivantes, hors de question de booker un groupe uniquement parce qu’il ramène du monde.

6- Certains organisent des tremplins pour sélectionner un ou plusieurs groupes qui vont se produire sur le fest. Penses-tu faire cela un jour ?

Nous n’apprécions pas l’aspect compétitif des tremplins et comme évoqué plus haut, nous sélectionnons avec soin les artistes qui jouent au festival. Finalement, ce genre de tremplin est remplacé par les concerts dans lesquels nous nous rendons en tant que spectateurs.

7- Tu peux détailler quelles seront les animations, stands connexes au fest ?

Pour cette première édition, nous nous concentrons sur la qualité de l’organisation du festival en soi, nous mettrons en place des animations et un metal market l’année prochaine. Cette année, il y aura bien sûr un stand de merch pour les groupes, et à vrai dire, nous sommes en train de voir si nous pouvons ajouter quelques autres stands “surprises”, mais rien de garanti.

8- Un truc super-important pour nous les “Gaulois réfractaires” (sic!), comment se passera le “miam-miam” et le “glou-glou” pour les festivaliers ?

Pour la nourriture, nous faisons appel à 2 food trucks (dont un proposant des plats végétariens et vegans), un stand de crêpes et l’équipe du festival proposera des hots dogs-frites ! Pour les boissons, nous mettons en place un bar avec des bières artisanales et locales (Brasserie de Sornay – Bellion) et semi-artisanales (Rouget de L’isle) et nous vendrons des boissons sans alcool au stand de hot-dog.

9- As-tu des groupes fétiches que tu aimerais faire jouer un jour ?

Je suis un grand fan des groupes de sognametal de Norvège, j’aimerais vraiment booker Vreid pour un show anniversaire “Windir” ainsi que Mistur ou Cor Scorpii. Une nuit sognametal serait donc mon rêve ! Cette année, nous aurions aussi aimé faire jouer Wiegedood, Saor ou encore Sowulo, Heilung… mais il nous aurait fallu une semaine entière de festival. En tous cas, nous ne manquons pas d’idées pour les années suivantes mais nous gardons des surprises !

11- Pourquoi deux jours de fest et pas un ?

Nous étions partis sur un seul jour de festival à la base mais nous avons décidé de voir les choses en grand, étant nous même de grands adeptes de festivals, nous pensons que le public sera plus immergé sur deux jours de fest. Les personnes qui viennent de loin pourront ainsi dormir sur place. Les différentes locations (scène, site etc…) étaient aussi plus avantageuses sur deux jours.

12- J’ai vu que le siège social de l’asso est à Lyon et que le fest aura lieu en Saône et Loire. Trop galère de trouver le lieu idoine dans le Rhône?

Comme c’est le lieu qui s’est présenté à nous et nous a inspirés pour le Brixtom Festival, nous n’avons pas cherché d’autre endroit. Notre siège social est à Lyon car nous vivons tous autour de Lyon.

13- Un grand merci à toi pour ta disponibilité, je te laisse le mot de la fin…

Merci beaucoup à toi pour cet interview. Le soutien des médias est essentiel pour notre festival, ça nous aide à communiquer et promouvoir l’événement. Nous avons aussi besoin du soutien du public et de la scène metal et encourageons donc, les personnes intéressées à prendre leurs préventes. Nous nous retrouvons les 19 et 20 août 2022 à La Grange Rouge située à La Chapelle Naude (71500) pour deux jours d’immersion musicale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *