Catégories
Chroniques

VARATHRON “Walpurgisnacht” (Grèce)

Mais quelle excellente initiative que de rééditer ce second album du groupe grec VARATHRON, pionnier du renouveau du Black Metal au début des années 90 ! Car, contrairement à ce que la postérité médiatique pourrait laisser penser, la résurgence du Black Metal dans ces années-là ne fut pas limitée à la seule Norvège. Au même titre que les scènes finlandaises, suédoises, la scène grecque produisit des formations à fortes personnalités, telles que NECROMANTIA, ROTTING CHRIST et VARATHRON. Faisant suite à un premier album, “His Majesty At The Swamp” (1993), “Walpurgisnacht” vit le jour en 1995, époque où les codes relatifs au Black Metal n’étaient pas encore figés.

C’est pourquoi VARATHRON était en mesure de proposer sa propre conception du Black Metal, encore assez rudimentaire dans sa mise en œuvre et dans sa mise en son, mais ô combien attachante et porteuse de développements futurs. Loin de se contenter des riffs en trémolos, le groupe n’hésitait pas à dégainer des riffs basiques, nettement découpés, tout droit issus de l’héritage du Heavy Metal le plus basique. Les vocaux alternaient un rendu plutôt caverneux avec une approche plus aigre. Enfin, VARATHRON se faisait fort de développer une franche dimension atmosphérique, grâce à des arrangements de claviers qui, certes, sonnaient déjà à l’époque ultra-cheap, mais marquaient surtout l’envie d’insuffler un supplément d’âme, une dramaturgie un brin emphatique.

On l’a déjà évoqué, le son de cet album était faible, même selon les critères du début des années 90 : riffs de guitare sans relief, son de batterie ténu, claviers bon marché… De quoi faire tomber en syncope un fan actuel de Black Metal ! Il n’empêche qu’à côté de ces défauts – peut-être même grâce à eux -, le Black Metal de VARATHRON conservait une grande lisibilité, chaque ingrédient demeurant identifiable, même dans les passages les plus frénétiques. S’intéresser à ce groupe et à cet album en 2022, ce n’est pas seulement faire preuve de nostalgie, c’est retrouver une formation originale et mieux comprendre le bouillonnement d’inspirations à l’œuvre à cette époque.

Il est à noter que cette réédition se trouve agrémentée de deux titres supplémentaires : “Deep Beneath An Ancient Dominion” (initialement paru sous le titre erroné “Deep Beneath The Ancient Communion” sur la compilation “Hammer Holocaust II”, 1996) et une bonne version live de “Birthrise Of The Graven Image”.

Alain Lavanne

Date de sortie: 01/04/2022

Label: VIC records

Style: Black Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *