Catégories
Entretiens avec les groupes

MORNING DWELL le 31/03/2022

Dans la plus pure tradition Suédoise du power métal qui a vu naître des Insania, Reinxeed et autres Majestica, l’entité MORNING DWELL vient de sortir un opus fort réjouissant. Il est temps de s’attarder sur ce sextet encore confidentiel dans nos contrées…

1- Merci d’avoir organisé cet entretien avec nous!

Tout le plaisir est pour moi! Merci!

2- Vous avez sorti trois albums et deux singles. Le groupe n’a jamais tourné en France. Pourquoi pensez-vous que le groupe n’est pas connu chez nous?

Eh bien, tout d’abord, nous sommes un “petit” groupe et inconnu. Quand nous avons commencé, nous avons signé avec un petit label et je pense qu’une petite promotion est la raison pour laquelle nous sommes si peu connus.
Et nous n’avons pas beaucoup joué en “live” non plus, donc nous n’avons pas bénéficié de beaucoup de promotion.

3- Pourquoi avez-vous choisi ce nom : MORNING DWELL ?

C’est un nom que j’ai trouvé en 2003. J’ai enregistré une démo moi-même et je cherchais un nom de groupe. J’ai commencé avec “Wishing Well”. Mais ensuite, je voulais quelque chose d’autre. Alors j’ai juste joué avec les mots de “Wishing well” et c’est devenu “Morning dwell”.

4- Ces dernières années tu mets en moyenne quatre ans pour sortir un album. Avez-vous de nombreuses activités qui interfèrent avec vos enregistrements ?

Oui, j’ai un travail régulier. Et j’ai aussi un groupe qui s’appelle Mad Hatter. Et maintenant, je joue aussi dans un plus “gros” groupe qui s’appelle Majestica. Cela prend du temps. Morning Dwell est plus une sorte de groupe vers lequel je vais quand j’ai mes propres idées et dans lequel je n’ai aucune pression pour jouer.

5- Comment composes-tu ? Vous rencontrez-vous souvent ou vous composez dans votre coin et assembler-vous tout ensuite ?

J’enregistre de petits morceaux et des idées. Cela peut être avec une guitare ou un clavier. Souvent une guitare d’ailleurs.
Ensuite, j’enregistre souvent tous les instruments et demande à mes camarades du groupe d’enregistrer leurs parties. Alfred enregistre sa batterie. Mais cette fois, Michel et Ulf n’ont joué en solo que sur deux titres. Le reste de l’album, c’est moi aux guitares. C’est parce que nous ne sommes pas un groupe à plein temps. Il m’est plus facile d’enregistrer les guitares rythmiques plutôt que de demander à Ulf et Michel. Ensuite, il est difficile de leur trouver du temps pour enregistrer ou s’entraîner car ils ont des emplois réguliers et des familles.

6- Ce que j’ai aimé après avoir entendu l’album une fois, c’est cet esprit joyeux, à la Helloween ou Stratovarius. Te sens-tu proche de groupes comme ça ?

Beaucoup de ces chansons sont écrites en pensant à ce que je ressentais “à l’époque” où le power metal était à son apogée. Je m’inspire de tous les groupes que j’écoutais à l’époque (et que j’écoute toujours).
Ce ne sont pas seulement les grands groupes comme Helloween et Stratovarius qui m’ont inspiré. Ainsi qu’Heavenly, Hammerfall, Freedom Call, Edguy.

7- Changeriez-vous quelque chose maintenant que l’album est fini? Si vous aviez encore le temps de faire des changements…

Hm, j’aurais pris plus de temps pour le chant. J’aimerais avoir un producteur avec moi pour ne pas avoir à faire tout moi-même.

8- Qu’en est-il du nom de l’album ?

C’est une ode au genre de musique que j’aime, le power metal. Si certaines personnes, dans les critiques, disent “Nous avons déjà entendu cela auparavant, cela ressemble à du power metal old school.” C’est le but. Afin de maintenir ce son.

9- Je ne t’ai jamais vu en concert en France. Alors expliquez ce que MORNING DWELL dégage en concert ?

Nous ne jouons plus en “live”. C’est plus un groupe de studio. Mais nous avons joué sur scène au début. Lorsque nous avons joué, nous avons utilisé la simplicité et l’énergie dans nos performances. Nous n’avons joué que sur de petites scènes mais nous avons apporté de l’énergie et étions connecté avec le public.

10- Si vous deviez choisir un morceau qui symbolise votre musique ?

Sur cet album ce serait « The book of damnation ». Power Métal pur et simple.

11- Vous avez commencé en 2012. Qu’est-ce qui a fondamentalement changé dans le monde de la musique en 2022?

Connexion avec les fans via les médias sociaux. Maintenant, vous pouvez être un groupe qui a beaucoup de followers/fans sur les réseaux sociaux sans sortir la moindre musique. Vous faites la promotion de la musique avant sa sortie et vous obtenez des fans de cette façon. Cela ne veut pas dire que c’est une mauvaise chose. Mais cela a changé.

12- Quels sont les plans pour 2022 pour MORNING DWELL?

Nous espérons recevoir nos vinyles très bientôt. Il a été retardé. Après je n’ai pas d’autres projets. La plupart de mon temps sera consacré à Majestica.

13- Et maintenant vos derniers mots aux métalleux en France.

C’est une période difficile avec la situation du Covid 19. Mais gardez le Metal en vie et un jour nous serons de retour sur scène avec tous les fans du monde entier !
Soutenez vos groupes ! Restez en métal!

English Version union jack

1- Thank you for having this event organized for us!

The pleasure is all mine! Thank you!

2- You have released three albums and two singles. The band has never toured in France. Why do you think the band is not known to us?

Well, first of all we are a very small and unknown band. When we started we signed with a small label and I think small promotion is the answer why we are so unknown.
And we haven’t played a lot live either so we have not promoted us self a lot.

3- Why you choose this name: MORNING DWELL?

It was a name I came up with back in 2003. I recorded a demo my self and wanted to a band name. I started with ”Wishing Well”. But then I wanted something new. So I Just played with the words from ”Wishing well” and it became ”morning dwell”.

4- In recent years you take an average of four years to release an album. Do you have many activities that interfere with your recordings?

Yes, I have a regular job. And I also have a band called Mad Hatter. And now I also play in a bigger band called Majestica. This takes time. Morning Dwell is more a kind of band I go to when I have my own ideas and have no pressure to preform.

5- How do you compose? Do you meet often or do you play the parts each on your own and put it together afterwards?

I record small bits and ideas. It could be with guitar or keyboard. Often guitar.
Then I often record every instrument and askes my band mates to record their parts. Alfred records his drums. But this time Michel and Ulf only played solo on two tracks. The rest of the album is me on guitars. This is because we are not a full time band. It is easier for me to record the rhythm guitars than it is for me to learn the rytm guitars to Ulf and Michel. Then it’s hard to find time for them to record or practice since they have regular jobs and families.

6- What I liked after hearing the album once, was this joyful spirit, unlike the Helloween or Stratovarius cds. Do you feel close to bands like that?

A lot of these songs is written with the thought of how I felt ”back in the days” when power metal as at it peak. I use inspiration from all the bands I listened to back then(and still do).
It’s not only big bands as Helloween and Stratovarius that was the inspiration. It was bands like Heavenly, Hammerfall, Freedom Call, Edguy. Well, these bands are big as well but you know what I mean.

7- Would you change anything now that the album is finalized? If you still had time on your hands to make any changes.

Hm, I would have taken more time with the vocals. Well It was good. But I would like to have a producer with me so I didn’t have to do all my self.

8- What about the name of the album?
”The power will go on”.
It’s about that I love this kind of music, power metal. Evan if some people, in reviews, says ”We have heard this before, It sounds like old school power metal.” That is the purpose. To keep that sound going.

9- I have never seen you in concert in France. So explain what MORNING DWELL gives off in concert?

We don’t play live anymore. It’s more of a studio band. But we played live in the beginning. When we played back then we used simplicity and energy in our performances. We only played on small stages but there we brought energy and connected with the crowed.

10- If you had to choose a track that symbolizes your music?

On this track it would be ”The book of damnation”. Pure straight forward Power Metal.

11- You started in 2012. What has fundamentally changed in the world of music in 2021?

Connection with fans through Social media. Now you can be a band that has a lot of followers/fans on Social media without releasing any music at all. You hype the music before it is released and get fans that way. It doesn’t mean it’s a bad thing. But this has changed.

12- What are the plans for 2021/2022 for MORNING DWELL?

We hope to get our Vinyl records very soon. It has been delayed. After that I don’t have any other plans. Most of my time will be with Majestica.

13- And now your final words to the metalheads in France.

It is a hard time no with the Covid 19 situation. But keep the Metal alive and some day we will be back on stage with all fans from around the world!
Support your bands! Stay metal!s

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *