Catégories
Entretiens avec les groupes

AR’ VRAN FEST le 10/03/2022

Dans cette belle région de Bretagne des passionnés ont décidé de se lancer dans la bataille du fest Pagan/Folk qui pullulent de partout désormais en France. Aucune raison de ne pas vous y rendre tellemement l’affiche promet dêtre excitante…

1- Pour ceux qui ne sont pas encore au fait de ce projet qui va remettre le pagan, le médiéval en scène, présentes-nous le un peu…

L’Ar’ Vran Fest est notre premier festival, qui aura lieu le 9 et 10 Avril 2022 a BAGUER PICAN entre St Malo et le Mont St Michel.
Il y aura 12 groupes au total dans le style Folk/Pagan et Black Metal.
En parallèle des concerts, il y aura un marché médiéval en accès libre avec divers artisans ainsi que des animations gratuites.

2- On va de suite attaquer par les choses qui fâchent. Monter un petit festival est risqué financièrement. À l’heure de monter ce projet n’as-tu pas été méfiant par rapport à cela?

Effectivement monter un petit festival est très risqué financièrement, d’autant plus que notre association est jeune.
On est toujours méfiant lorsqu’on entreprend ce genre de projet.
Si jamais on n’atteint pas le nombre de festivalier nécessaire pour rentrer dans nos frais, il va quand même falloir payer les artistes, les intermittents, ainsi que toutes les structures qui participeront de près ou de loin au festival.
Et lors d’une première édition c’est très dur de déterminer combien de festivalier viendront à notre évènement, donc j’espère ne pas m’être trompé.

3- Tu ressens un intérêt croissant pour le pagan et tous ses dérivés?

Alors oui on le ressent, mais encore plus on le voit. Il suffit de regarder le nombre de festival pagan qui se crée aussi bien dans l’hexagone qu’en dehors.

4- Pourquoi avoir privilégié le indoor plutôt que le outdoor?

Au mois d’avril la météo reste encore incertaine, et nous avons une salle qui nous ai gracieusement prêté par notre commune, que nous remercions au passage.
Le outdoor est également plus compliqué à organiser, car il y a des normes de sécurité en plus à mettre à place et c’est également plus couteux.
Donc pour commencer le indoor est la solution la plus économique et la moins risqué.

5- Comment sont sélectionnés les groupes qui joueront au AR’ VRAN FEST? L’affiche est très éclectique…

Pour la première édition je n’ai pas lancé de candidature, ce sont principalement des groupes que j’aime et que j’ai vu en concert ou que j’avais envie de voir en live.
Après le choix n’a pas été simple, car il y a tellement de groupe que j’aimerais faire venir.
Pour la tête d’affiche du samedi je voulais un groupe international avec une bonne réputation dans le milieu folk/pagan, et c’est un ami (il se reconnaitra et je le remercie) qui m’a conseillé Skyforger car ils pouvaient rentrer dans notre budget.

6- Certains organisent des tremplins pour sélectionner un ou plusieurs groupes qui vont se produire sur le fest. Penses-tu faire cela un jour ?

Les tremplins sont une bonne option pour découvrir de nouveau groupes et surtout voir ce que ça donne en live.
Actuellement ce n’est pas dans les cartons, mais ça ne veut pas dire qu’on n’en fera jamais. Avec moi les choses peuvent vite arriver.

7- Tu peux détailler quelles seront les animations, stands connexes au fest ?

En parallèle du Fest il y aura un marché médiéval en accès libre. On retrouvera environ une vingtaine d’artisans (cuir, tissu, bijoux, nourriture, boisson…)
Il y aura également un camp médiéval avec démonstration de combat. Des forgerons seront présents et présenteront leur activité.
Un petit concert gratuit de harpe celtique le samedi après-midi et le dimanche matin.
Le samedi soir lorsque la nuit sera tombée et si la météo nous le permet, on aura le droit à un spectacle de feu et pyrotechnique.

8- Un truc super-important pour nous les “Gaulois réfractaires” (sic!), comment se passera le “miam-miam” et le “glou-glou” pour les festivaliers ?

Ca c’est un sujet très important car en plus des concerts les festivaliers aiment avoir de la bonne bouffe et de la bonne boissons.
Pour la restauration il y aura un stand d’omelette aux cèpes, et on attend la confirmation d’un food truck, mais dans tous les cas nous voulons que le food truck propose au moins un plat vegan.
Pour le « glou-glou » on aura deux bars, un sur le marché et un autre dans la salle du concert. Bien entendu on retrouvera de la bière artisanale bretonne, on a choisi la brasserie « Couille de Loup ».
Il y aura également de l’hypocras, du cidre et des softs.

9- As-tu de groupes fétiches que tu aimerais faire jouer un jour ?

Il y a tellement de groupes que j’aimerais faire jouer que la liste serait trop longue.
On retrouve Mormieben, Stille Volk, Bran Barr, Vanir, Varang Nord, Vanaheim, Finsterforst
Sans oublier les très gros groupes comme Eluveitie, Arkona, Korpiklaani, mais pour ces derniers je ne me fais pas d’illusions ils ne sont pas prêt de venir

11- Deux jours de fest direct. La sécurité pour une première n’aurait-elle pas été de faire sur un jour seulement?

Effectivement faire le fest sur une journée aurait été plus sécuritaire.
Mais si j’ai lancé le fest sur deux jours d’entrée de jeux, c’est parce qu’on m’a proposé un plateau de trois groupes à faire jouer un dimanche. Mais il n’est pas évident d’attirer du monde ce jour là.
Et quitte à faire un concert un dimanche, autant faire un fest sur deux jours, les personnes se déplaçant plus facilement pour un fest sur 2 jour que sur une seule journée.

12- Le Hellfest n’est pas très loin de chez vous. Penses-tu qu’il a été un élément déclencheur pour tous les gens qui ont voulus monter un festival en France?

Je pense que le Hellfest est un model pour plusieurs organisateurs de festival. Après de là à dire que c’est un élément déclencheur pour monter un festival je ne suis pas sûr.
Si on monte un festival c’est avant tout par passion pour la musique, et c’est une aventure humaine, entre les bénévoles, les artistes et surtout les festivalier, un partage d’une passion commune, la musique metal.

13- Un grand merci à toi pour ta disponibilité, je te laisse le mot de la fin…

Merci Philippe pour cet interview, j’espère que les restrictions vont s’allégé (en tout cas ça va dans ce sens) et mes remerciements à toutes les personnes qui m’aident à mettre en forme ce projet.
Au plaisir de vous voir autour d’une bonne pinte !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *