Catégories
Chroniques groupes non signés

CRYSTAL THRONE “Crystal Throne” (France)

On assiste ces dernières années à un véritable bouillonnement de la scène heavy hexagonale.

Pour preuve Rising Steel, Tentation , Lord Gallery, Blind Wisdom, Hopes Of Feedom, Fervent, Electric Shock, Meutrières, Animalize, Herzel sont venus troubler le jeu de l’ancienne génération portée par les Adx, Vulcain, Killers et autres Titan.

Le groupe est composé d’un guitariste, un chanteur, un bassiste et un batteur, et ils travaillent assez bien ensemble, ce qui rend cet album épique, accrocheur et étonnant à des niveaux différents. Première constatation les deux premiers titres tirent sur le heavy prog alors que la suite s’avère être beaucoup enlevé. Un peu déroutant au début mais en découvrant la suite on comprendra la démarche.

Ce premier opus est composé de 9 chansons et le moins que l’on puisse dire est que le batteur et la bassiste s’expriment de façon talentueuse, le tout enflammant dans vos oreilles jusqu’à la fin. Les parties de guitare sont aussi à porter aux nues, et les solos sont nombreux.

Je vous entends déjà me dire marre des clones d’Yngwie Malmsteen. Max Ymes sélectionne et choisi judicieusement ses descentes de manche, et le résultat est un style de jeu mature qui défie le stéréotype de la plupart des formations de power métal.

Dans l’ensemble, cet album est vraiment bien articlé autour de structures qui rappellent en majorité le maître MAiden mais aussi les références du heavy italien. Dans les années à venir, le monde du métal sera assurément doté d’un CRYSTAL THRONE plus mature, raffiné et meilleur que jamais.

C’est un voeu que je formule de toutes mes forces.

Evildead

Date de sortie: 11/2021

Style: Heavy Métal progressif

Note: 15/20

Ecoutez ici

2 réponses sur « CRYSTAL THRONE “Crystal Throne” (France) »

J’ai acheté l’album, avec plutôt une bonne surprise à la clé. Les solos de guitare de Max sont certes techniques, mais également mélodiquement construits. Les deux axes de progression majeurs sont 1° le chant (soit il faut gagner en maîtrise technique, soit il faut en faire un peu moins), 2° le mixage, parfois un peu confus. Sinon, un très bon album de Heavy Power mélodique à tendance progressive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *