Catégories
Chroniques groupes non signés

THRASHTALK “Cold Beer, Space Dick” (France)

THRASHTALK existe depuis 2016, est originaire de Cherbourg et pratique une musique thrash teintée de grindcore.

Le quintet revendique des influences aussi diverses que Municipal Waste, Insanity Alert et Tankard. Quand on loue des textes qui traitent de sujets actuels et engagés tel que la bière, les films de séries Z et le porno, on peut s’attendre à ce que cela “swingue”.

THRASHTALK parvient à entasser 10 chansons intenses en seulement 31 minutes. Tout dans cet album respire le Thrash Metal du début des années 1980.”Cold Beer, Space Dick” est un hommage approprié aux légendes du Thrash qui ont ouvert la voie.

Tout est là; des paroles énervées, des guitares déchiquetées à vitesses vertigineuses, des valeurs de production en devenir, une pochettte bigarrée et ragoutante. Ces gars équilibrent vraiment tous les aspects du crossover avec quelques influences métalliques en sus et offrent un matériel très énergique et carrément divertissant à écouter.

Ils ne réinventent peut-être aucun élément du crossover thrash, mais l’injection d’éléments métalliques supplémentaires et la nature carrément contagieuse de certaines pistes font que le dernier album de THRASHTALK vaut la peine d’être découvert par les fans du style. La voix pourrait se démarquer un peu plus par rapport au feu incessant du travail de guitare, mais dans l’ensemble, c’est une bonne performance.

Ils feront la fierté de la vieille garde. On n’associe peut-être pas souvent le métal français au thrash, mais avec plus d’albums comme celui-ci, cela pourrait changer puisque Verbal Razors, Deadly Sins, Antagonism et Bloody Alchemy ont défriché la voie.

Une belle marge de progression est évidente, attendons les futures sorties…

Evildead

Date de sortie: 2021

Style: Thrash Crossover

Note: 14/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *