Catégories
Entretiens avec les groupes

VERIKALPA le 24/01/2022

Des plaines et forêts enneigées de Finlande sont venus de nombreux groupes de pagan/folk symbolisé par un Korpiklaani, Ensiferum ou encore Finttroll omnipotents. C’est vers ces derniers que VERIKALPA tende le plus en saupoudrant sa musique rafraîchissante avec de nombreux autres éléments. Gageons que dans les années à venir ils viendront jouer dans la cour de leurs illustres ainés.

1- Comment est venu l’idée du nom du groupe, cela a été réfléchit ou est-ce sorti comme cela ?

C’était il y a très longtemps quand j’étais jeune. J’avais un tas de projets solo différents en cours et VERIKALPA était l’un d’entre eux. J’ai trouvé le nom VERIKALPA parce que j’avais besoin d’un nom fort qui représente la musique donc c’est 2 mots combinés : Veri signifie Blood et Kalpa est une sorte d’épée. Dans notre langue, Miekka signifie épée, mais Kalpa sonne beaucoup plus fort. Voilà-Jani

2- Pourquoi avez-vous voulu jouer ce genre ?

Ce sont des mélodies et une sorte de truc joyeux avec des guitares lourdes, ajoutez-y des voix grunts et c’est un bon ensemble. Le son de l’accordéon sur fond métallique semble si doux par dessus. -Jani

3- Vous connaissiez-vous avant la formation du groupe ?

J’ai rencontré Sami K (basse) quand j’ai rejoint un de ses autres groupes. Après la séparation de ce groupe, nous avons poursuivi notre voyage musical en cours ensemble, maintenant avec VERIKALPA. D’autres que j’ai appris à connaître lorsque nous avons commencé à chercher des membres du groupe, nous sommes chanceux pour le moins. -Jani

Je cherchais juste un groupe dans le genre musical que j’aimais écouter à l’époque, vous savez, des trucs de folk metal sorti vers 2010 je pense. Ensuite, j’ai trouvé cette annonce en ligne à propos d’un groupe (seulement deux gars à l’époque, Jani Ikonen et Sami Knuutinen) appelé “VERIKALPA” qui cherchait différents types de musiciens. J’avais tellement hâte de les contacter après avoir écouté certaines des chansons de démo. Et le reste est de l’histoire. – Jussi Heikkila

4- Vos groupes favoris?

Children of Bodom, Finntroll, King Diamond, U.D.O, Kreator. – Jani

Stratovarius, Finntroll, Ensiferum, Death, Moonsorrow, Toto – Sami Knuutinen

Finntroll, (old) Ensiferum, Wintersun, Korpiklaani, Whitechapel – Jussi Heikkilä

Evergrey, Eluveitie, Finntroll, Kalmah and of course, Toto – Jussi Sauvola

Death, Testament, Behemoth, Wintersun, Kreator – Jari

Helloween, King Diamond, Marduk, Funeral Mist – Sami. I

5- Qui ou quoi t’inspire pour écrire des chansons ?

Je me suis intéressé très tôt à la musique. Écouter les LPs, Cds de mon père et regarder des heures de l’émission télévisée Headbanger’s Ball qu’il avait enregistrées sur des cassettes VHS. Je dirais que j’ai attrapé la guitare dès que j’ai compris ce qu’il fallait en faire en premier lieu. Et de nos jours, jouer notre musique pour les gens est quelque chose de spécial. Et c’est ce qui me donne le plus d’inspiration. -Jani

6- Où était ton dernier concert ?

Jalowalzzi @ Teatria, Oulu avec Wolfheart, Brymir, Bloodred Hourglass et Fatal Effect. Ouais, c’était super !

7- Où aimeriez-vous jouer ?

Festivals, n’importe où. Les tournées européennes seraient géniales aussi. -Jani

L’Europe centrale et bien sûr le Japon ! 70 000 tons of Metal serait génial aussi ! – Sami Knuutinen

8- L’un d’entre vous a-t-il déjà souffert du trac ? Un conseil pour les débutants sur la façon d’éviter cela?

Il y a un peu de tension, des papillons dans l’estomac, à chaque concert. Mais c’est une bonne chose, ça te fait faire le show avec tellement d’énergie. Je dirais qu’il ne faut pas trop y penser, tout le monde est un peu nerveux au début de chaque concert, mais allez-y et faites votre truc. Amusez-vous et vous verrez que c’est quelque chose que vous aimerez faire pour toujours. -Jani

J’ai eu d’énormes problèmes avec ça à l’époque où j’étais jeune mais c’est devenu plus facile petit à petit. Plus de concerts signifie plus d’expérience et j’ai en quelque sorte appris que lorsque vous vous amusez sur scène, cela se transmet au public. Si vous êtes tendu sur scène et que vous commencez à stresser à propos d’erreurs que vous n’avez pas commises, cette tension se transmet également au public. Pour les garçons et les filles qui ont le même problème, concentrez-vous simplement sur le plaisir sur scène, répétez si bien les chansons qu’elles viennent automatiquement ! -Jussi Sauvola

Bien sûr, à chaque fois quelques minutes avant de monter sur scène. Le meilleur conseil pour moi est que les gens ne sont pas là pour moi, ils sont là pour tout le groupe. Et hop le trac part immédiatement! Cette méthode pourrait fonctionner pour tout le monde, ça vaut le coup d’essayer ! -Sami. je

J’ai encore parfois une petite nervosité de scène. Mais ce n’est pas de la mauvaise pression au contraire elle me motive. Mon conseil est que, si vous êtes avec votre groupe, vous n’êtes pas seul. Nous sommes censés nous soutenir les uns les autres et nous aider si quelque chose se produit. Et regarder juste au-dessus du public est également un bon conseil. – Jussi Heikkila

9- Quels groupes vous ont le plus inspirés ?

Les plus grandes inspirations pour l’aspect musical viennent de Children of Bodom, Finntroll et de tous ces groupes de hair’s 80 et de thrash métal des années 80 avec lesquels j’ai grandi, et c’est toujours le cas à ce jour. -Jani

Dimmu Borgir et Mustis sont les plus grands influenceurs qui m’ont fait démarrer, j’ai vu leur VHS “World Misanthropy” et j’ai alors décidé que je voulais être une rockstar. -Jussi Sauvola

Comme quand j’ai eu ma première guitare, j’essayais d’apprendre à jouer du vieil Ensiferum (vers 2003), et ouais j’étais tellement nul. Mais ces vieilles chansons d’Ensiferum m’ont poussé à pratiquer encore plus mes compétences en guitare jour après jour. Je pense que sans ces chansons “Hero In A Dream” et “Guardians Of Fate”, je ne serais pas ici à jouer de la guitare avec VERIKALPA. – Jussi Heikkila

10- Quelle est la chose la plus étrange qu’un fan vous ait jamais demandée ?

Une fois, j’ai dû signer la cuisse d’une femme, elle avait une jupe courte, j’ai dû m’agenouiller pour descendre dans la “zone des affaires” et elle a levé sa jambe sur mon épaule. Le paysage était à tomber par terre laissez-moi vous dire! -Jussi Sauvola

11- Que penses-tu de tes fans ?

Ils sont géniaux! Vraiment le moteur de tout cela. Merci à vous tous!- Jani

Les fans font ou détruisent un groupe et nos fans sont les meilleurs ! Nous avons vu des logos tatoués et des morceaux de bois fabriqués à la main sculptés à l’éfigie notre logo, ces choses vous rendent vraiment humble et sans voix. Merci à chacun d’entre vous! -Jussi Sauvola

12- VERIKALPA “live” en France, c’est possible ?

Oui bien sûr. Nous viendrons en février pour jouer au Cernunnos Pagan Fest, qui vient d’être déplacé en 2023. – Jani

Je vais trinquer à cette occasion! -Jussi Sauvola

Bien sûr, c’est vraiment possible ! Et j’espère que cela arrivera le plus tôt possible ! – Sami Knuutinen

13- Quelque chose à ajouter ?

Salut, et encore merci à tous ! Rendez-vous aux concerts ! -Jani

Gardez vos pintes bien hautes et vos foies accueillants, suivez-nous sur Instagram et Facebook pour voir ce que font les ivrognes ! -Jussi Sauvola

English version union jack

1- Where did you get the idea for the band name, you planned it or came out just like that?

It was a looong long time ago when i was a youngster. I had a bunch of different solo projects goin’ on and Verikalpa was one of them. I came up with the Verikalpa name cuz i needed a strong name that represents the music so it’s 2 words combined: Veri means Blood and Kalpa is sort of a Sword. In our language Miekka means sword but Kalpa just sounds a lot stronger. So yeah, here we are. – Jani

2- Why did you want to play this genre?

It´s the melodies and kind of a happy stuff with heavy guitars, add there growling vocals and it’s just fits nicely. Accordion sound with metal background just sounds so sweet. – Jani

3- Did you know each other before the band was formed?

I met Sami K (Bass) when i joined into one of his other band. After that band got split we continued our ongoing musical journey together, now with Verikalpa. Others i got to know when we started looking for band members, very fortunate for that to say the least. – Jani

I was just looking for some band within the music genre I liked to listen back in the days, you know some folkish metal stuff around 2010 I think. Then I found this post request online about a group (just two guys back then, Jani Ikonen and Sami Knuutinen) called “Verikalpa” which was looking for different kind of instrument players. I was so eager to contact them after listening some of the demo songs. And the rest is history. – Jussi Heikkilä

4- Each band member favorite band?

Children of Bodom, Finntroll, King Diamond, U.D.O, Kreator. – Jani

Stratovarius, Finntroll, Ensiferum, Death, Moonsorrow, Toto – Sami Knuutinen

Finntroll, (old) Ensiferum, Wintersun, Korpiklaani, Whitechapel – Jussi Heikkilä

Evergrey, Eluveitie, Finntroll, Kalmah and of course, Toto – Jussi Sauvola

Death, Testament, Behemoth, Wintersun, Kreator – Jari

Helloween, King Diamond, Marduk, Funeral Mist – Sami. I

5- Who or what inspires you to write songs?

I got very interested in music at very early age. Listening my dad’s LP:s, Cd:s and watching hours of Headbanger’s Ball tv show he had recorded to VHS tapes. I’d say i grabbed the guitar as soon as i understood anything about what to do with it in the first place. An nowadays, playing our music for people is something special. And that’s what gives the most inspiration. – Jani

6- Where was your last gig?

Jalowalzzi @ Teatria, Oulu with Wolfheart, Brymir, Bloodred Hourglass and Fatal Effect. Yeah, it was great!

7- Where would you like to act?

Festivals anywhere. European tours would be awesome too. – Jani

Middle-Europe and of course Japan! 70000 tons of metal would be awesome as well! – Sami Knuutinen

8- Any of you has ever suffered from stage fright? Any tip for beginners on how to beat that?

There´s a lil bit tension goin’ on, butterflies in the stomach, in every single gig. But it’s good thing, makes you do the show with so much energy. I’d say don’t think about it too much, everyone is at least lil’ bit nervous at first in every gig, but just go out there and do your thing. Have fun in there and you’ll see it’s something you’re goin love to do forever. – Jani

I had huge problems with it back in the day when I was a youngster but it got easier little by little. More gigs means more experience and I sort of learned that when you have fun on stage it transmits to the audience. If you’re tense on stage and start to stress about mistakes you haven’t done that tensness also transmits to the audience. For the lads and lasses who have the same problem just concentrate on having fun on stage, rehearse the songs so well that they come automatically! – Jussi Sauvola

Sure, every time few minutes before walking on stage. Best tip for myself is that people are not there for me, they are there for the whole band. Aaand the stage fright is gone immediately! This method could work for everyone, worth to try! -Sami. I

I still have sometimes a little stage nervousness. Not bad, I mean that good one which I really do like to enjoy. My tips are that, if you are with your band there, you are not alone. We are suppose to support each other out there and help if something comes up. And watching just above the audience is a good advice as well. – Jussi Heikkilä

9- What bands have inspired you the most?

Biggest inspirations for musical aspect comes from Children of Bodom, Finntroll and all of those 80’s hair and thrash metal bands i grew up with, and it still does it to this day. – Jani

Dimmu Borgir and Mustis are the biggest influencers what got me started, I saw their “World Misanthropy” VHS and I decided then that I wanted to be a rockstar. – Jussi Sauvola

Like when I got my first guitar, I was trying to learn to play old Ensiferum (around 2003), and yeah I sucked so badly. But those old Ensiferum songs kept me on going towards to practice my guitar skills even further day by day. I think without those songs “Hero In A Dream” and “Guardians Of Fate” I wouldn’t be here playing guitar with Verikalpa. – Jussi Heikkilä

10- What’s the weirdest thing a fan has ever asked you for?

I once had to sign the thigh of a woman, she had a short skirt, I had to kneel down to get down to the “business area” and she lifted her leg on my shoulder. The scenery was to die for let me tell you! – Jussi Sauvola

11- What do you think of your fans?

They’re awesome! Really the driving force for the whole thing. Thanks to all of you!- Jani

The fans make or break a band and our fans are the best! We’ve seen tattooed logos and handcrafted pieces of wood carved as our logo, these things really make you humble and speechless. Thanks to every one of you! – Jussi Sauvola

12- VERIKALPA “live” in France, it’s possible?

Yes, for sure. We were actually coming there in February to play @ Cernunnos Pagan Fest, which just got moved to 2023. – Jani

I’ll drink to that! – Jussi Sauvola

Of course it is really possible! And hope it will happen as soon as possible! – Sami Knuutinen

13- Something add?

Hi, and thanks to all of you again! See you at the gigs! – Jani

Keep those pints high and livers loose, follow us on Instagram and Facebook to see what the drunkards are doing! – Jussi Sauvola

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *