Catégories
Chroniques groupes non signés

OLD MAN WIZARD “Kill Your Servants Quietly” (Etats-Unis)

OLD MAN LIZARD est un trio californien ; formé en 2011, le groupe affiche un compteur discographique peu élevé, avec seulement trois albums : « Unfavorable » (2013), « Blame It All On Sorcery » (2018) et dorénavant « Kill Your Servants Quietly ». Peut-être le fait de prendre tout son temps permet-il au combo de construire sa mixture si spécifique et de conserver une fraîcheur salutaire. Car il est toujours aussi ardu de définir définitivement le style pratiqué par OLD MAN WIZARD.
Certes, certaines signatures rythmiques au cordeau, ainsi que des breaks mélodiques nombreux, parfois emphatiques, enluminés par le chant limpide de Francis Roberts (par ailleurs, en charge des guitares, des synthés, des samples, de la composition, de l’écriture et de la production, n’en jetez plus !), renvoient à un certain Rock progressif, assez accessible, nourri d’effluves Folk (ayez THE STRAWBS en tête). A cet égard, il faut saluer « I Prayed », le titre introductif, l’un des plus longs de l’album (six minutes), qui s’avance avec une solennité dépouillé, profondément mélodique, avant de gagner en intensité, sans rien sacrifier en termes de subtilité et d’émotion.

Pour autant, le Heavy Rock gavé de riffs teigneux et de rythmiques nerveuses fait également partie du paysage, ainsi qu’en témoignent des pépites brèves et accrocheuses comme « I Wanna Know » (à la limite de la Power Pop), le musculeux « Kill Your Servants », le mid-tempo « Parasite ». Plus conséquent en terme de durée, « Soldier’s Winter » affiche un riff sévère et une rythmique implacable en introduction, qui cède la place à des couplets plus aérés, avant de reprendre le dessus encore et encore, dans un chassé-croisé redoutablement efficace. Lent et sinueux, « God Is Your Friend »recèle néanmoins des mélodies vocales fatalement attractives.
D’autres influences sont en outre convoquées et fondues dans le creuset si particulier du groupe. L’acoustique « Your Life » ne renverrait-il à un certain Folk psychédélique ? Une fausse naïveté psychédélique que l’on retrouve sur le morceau le plus long, « Falling Star » (plus de six minutes), au côté de guitares Heavy Rock, de changements de rythmes progressifs en diable. « Live Forever » oscille même entre un certain kitsch emphatique et une approche intimiste. Enfin, le mid-tempo « Today » verse franchement dans une Pop lumineuse et charmeuse.

Même si le timbre de Francis Roberts ne s’impose pas par sa puissance, il demeure toujours clair, modulé, expressif et se trouve renforcé très fréquemment par des harmonies vocales splendides, avec un résultat qui, à plusieurs reprises ne manqueront pas d’intéresser les fans de GHOST. En somme, « Kill Your Servants Quietly » est une sorte d’ovni comme on les aime : inclassable, efficace sans être facile, exigeant tout en demeurant le plus accessible possible, au final fermement fiché dans notre cerveau.

Alain Lavanne

Date de sortie: 05/11/2021

Style: Heavy Prog Rock

Note: 18,5/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *