Catégories
Chroniques

WITHOUT GOD “Siberian Tunes : Purple Clouds” (Russie)

Même s’il s’agit de mon premier contact avec ce groupe russe, on ne peut dire que WITHOUT GOD soit un groupe débutant. Formé en 2008, il a d’ores et déjà publié deux albums studio et un live, ainsi que des formats courts. Faisant suite au EP quatre titres « Siberian Tunes : The Green Light » (paru plus tôt en 2021), ce troisième album semble privilégier le versant identitaire Doom Metal, au détriment de l’étiquette Stoner souvent accolée au groupe.

Les sources d’inspirations semblent notamment issues des années 70, avec une palanquée de riffs qu’on croirait prêtés par Tony Iommi en personne ; idem pour les solos de guitare fuzzy, bluesy, alternant notes tenues et staccati nerveux. Par ailleurs, il règne sur certains passages des effluves psychédéliques de bon aloi, notamment dans le chant hanté dans des échos troubles et des intonations suintant d’un malaise palpable. Par contre, le traitement radical de ces ingrédients de base renvoie ostensiblement au Doom Metal tel qu’il s’est développé à partir des années 80. Je peux vous assurer que, quand WITHOUT GOD décide de se faire lourd, cela peut donner des monstres impressionnants comme le bien nommé « Song Of The Stone » qui écrase tout sur son passage, sept minutes durant, se permettant une splendide éclaircie mélodique à la fin. Car WITHOUT GOD affectionne les formats assez costauds (entre six et presque neuf minutes) afin de permettre le développement des ambiances et de donner toute leur place aux rythmiques épaisses.

Par ailleurs, ces rythmiques lourdes mais tordues, ces structures rampantes, ce chant habité et torturé, représentent autant d’éléments qui m’évoquent par moments les moments les plus intenses des formations Grunge les plus proches du Metal, à savoir ALICE IN CHAINS et SOUNDGARDEN, ce qui élargit quelque peu le spectre.

Même si, globalement, cet album ne va pas redéfinir le Doom, on se doit de saluer les efforts méritoires réalisés par le groupe pour proposer un répertoire, non seulement crédible, mais aussi suffisamment personnel.

Alain Lavanne

Date de sortie: 17/09/2021

Label: Solitude productions

Style: Doom Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *