Catégories
Chroniques

IN THE COMPANY OF SERPENTS “Lux” (Etats-Unis)

Depuis dix ans déjà, ce trio originaire de Denver, Colorado, se fait fort de pratiquer un Doom Sludge orthodoxe. En témoigne ce quatrième album qui, avant d’apporter une quelconque lumière, assure à la perfection en matière de rythmiques musclées et lourdes, déroulées en mode abrasif au fil de tempos souvent lents. Si l’on ajoute à cela un chant qui alterne entre le caverneux profond et l’écorché douloureux, on tient là un parfait exercice de style.

Mais la triplette de IN THE COMPANY OF SERPENTS a intelligemment noté que des dizaines de combos Sludge pratiquaient également avec foi et compétence ce style et ses déclinaisons, en tirant comme conclusion que, pour se distinguer quelque peu, il valait mieux ne pas se contenter de réciter le bréviaire classique. D’où des compositions aux durées conséquentes (trois titres au dessus de six minutes, un dépassant les sept minutes et l’introductif « The Fool’s Journey » à dix minutes !), qui permette de mettre en place des structures raisonnablement évolutives, avec changements d’ambiances, de tempos, de rythme. De quoi maintenir l’attention et varier les plaisirs…

Surtout, le groupe a inclus dans son écriture des composants carrément extérieurs au Metal, en l’occurrence Folk et Country, qui introduisent de belles séquences aérées, évocatrices des grands espaces américains. La première partie de « Prima Materia », le morceau conclusif, se fait même en mode acoustique, avant que n’interviennent une rythmique plombée et un chant vindicatif, preuve que la cohabitation entre les élément Sludge, Doom et Americana n’a rien d’impossible, rien d’artificiel, au contraire. Les brefs instrumentaux « Nightfall » et « Daybreak » assument même de s’afficher en mode acoustique, splendidement dépouillés et mélancoliques.

Au final, « Lux » s’impose comme un album intriguant, plus complexe et profond que ne laissent supposer les aspects les plus rugueux du répertoire de IN THE COMPANY OF SERPENTS.

Alain Lavanne

Date de sortie: 03/09/2021

Label: Petrichor

Style: Doom Sludge Métal

Note: 16/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *