Catégories
Chroniques

THE OBSESSED “Lunar Womb” (Etats-Unis)

Quelle excellente idée de rééditer en vinyle « Lunar Womb », second album essentiel de THE OBSESSED, initialement paru en 1991 chez Hellhound Records ! Formé dans les années 70, d’abord sous le nom de WARHORSE, ce trio comportait dans ses rangs le guitariste et chanteur Scott « Wino » Weinrich. Après l’enregistrement de plusieurs démos et la parution d’un single trois titres en 1983, THE OBSESSED fut mis en pause, son membre le plus éminent, Wino, étant débauché par la formation culte de Doom SAINT VITUS pour remplacer au micro Scott Reagers. Le temps d’enregistrer trois albums studio essentiels, ainsi qu’un live, Wino retrouve sa liberté et remet sur pied THE OBSESSED. Avec à la clé un premier album sans titre en 1990, très vite suivi de « Lunar Womb ».

Wino est ici épaulé par deux nouveaux camarades de jeu qui permettent de hausser le niveau de jeu : à la basse et un peu au chant Scott Reeder (dont le CV comporte des mentions pas dégueulasses comme KYUSS, FIREBALL MINISTRY, GOATSNAKE et UNIDA) et à la batterie Greg Rogers (GOATSNAKE). A eux trois, ils développent un répertoire qui comporte un bon paquet de titres aux tempos lents ou médiums, structurés autour de riffs épais et granitiques, dans la tradition du Heavy Metal des années 70 à la BLACK SABBATH, sans jamais se réduire à une simple ressucée. Les cassures rythmiques et les variations de tempo assure une animation suffisamment dynamique. Sur certains titres, on constate un goût avéré pour l’accélération et une approche frontale, révélant des connections avec l’immédiateté du Punk.
Enfin, si la prestation vocale occasionnelle de Scott Reeder demeure assez anecdotique, celle de Wino appose clairement une marque de fabrique, avec son phrasé lancinant ponctué de crispations, son timbre médium et ses intonations nasales. Rien de techniquement impressionnant, pas d’acrobaties ou de démonstrations de puissance ou d’agressivité : juste une prestation simple et personnelle, reconnaissable entre mille, capable de proposer des mignes de chant particulières et accrocheuses quand il le faut.

A sa sortie, « Lunar Womb » fit la joie de quelques irréductibles mais sembla franchement décalé, à une époque où il fallait être plus rapide, plus lourd, plus technique, plus produit. Aujourd’hui, l’album conserve sa pertinence, là où les productions d’époque ont parfois pris un coup de vieux et THE OBSESSED peut tout autant intéresser les nostalgiques du Heavy 70’s, du Doom classique et du Stoner. Séance de rattrapage très fortement conseillée.

Alain Lavanne

Date de sortie: 28/05/2021

Label: High Roller Records

Style: Doom Métal classique

Note: 18,5/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *