Catégories
Chroniques

INVERNOIR “The Void And The Unbearable Loss ” (Italie)

Après un premier EP éloquemment intitulé « Mourn », paru en 2018, le quartette romain INVERNOIR livre son premier album et révèle un réel attachement au Doom Death Metal tel qu’il fut forgé dans les années 90 par les ANATHEMA, MY DYING BRIDE et PARADISE LOST. Compositions assez longues – pas moins de quatre compositions égalent ou dépassent le cap des sept minutes -, tempos lents, riffs lugubres et motifs lead plaintifs, rythmique pesante, vocaux caverneux qui cohabitent avec des passages en chant clair, arrangements de synthés et de guitare acoustique… Il faut saluer la maîtrise impeccable de ces codes mille fois repris depuis les années 90, condition sine qua non pour prétendre à une crédibilité en la matière.

Fort classiques, les contrastes entre la lourdeur et l’épaisseur d’un côté, les mélodies romantiques d’autre part s’avèrent bien dosés, respectant un équilibre qui amène un authentique efficacité dans le rendu. Pour autant, INVERNOIR ne se contente pas de réitérer une recette du passé, puisque les quatre compères prennent soin d’injecter des éléments relevant typiquement du Black Metal, au premier rang desquels des vocaux écorchés, à l’expressivité singulièrement haineuse.

Rien de tout ceci ne recèle de véritable charge novatrice mais, s’agissant d’un premier opus, on peut affirmer que le groupe a posé des bases suffisamment solides pour développer par la suite une approche plus personnelle.

Alain Lavanne

Date de sortie: 09/10/2020

Label: BadMoodMan Music

Style: Doom Death Métal

Note: 15/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *