Catégories
Chroniques

MARCHE FUNEBRE “Einderlicht ” (Belgique)

Depuis la fin de la décennie 2000, ce quintette originaire d’Anvers se plaît à pratiquer un Doom Death Metal, certes ancré dans la tradition, mais susceptible d’adopter une posture plus ouverte et évolutive. C’est ainsi qu’en 2017, le troisième album du groupe, « Into The Arms of Darkness », combinait efficacement les fondamentaux du Doom et du Death, avec de surcroît des saveurs Black Metal, notamment dans les vocaux.

Le successeur « Einderlicht » fait montre d’une audace plus franche encore. A titre d’exemple, en ouverture d’album, le groupe a placé un morceau frôlant les dix minutes, « Scarred » ; lequel débute par une splendide prestation de guitare douce, planante, gorgée d’un feeling bluesy, digne des œuvres d’un David GILMOUR (PINK FLOYD), soit plus de deux minutes d’un cheminement apaisé et lumineux, avant que la section rythmique n’entre subtilement en jeu, ouvrant la voix à un chant clair. Il faut patienter plus de quatre minutes avant qu’une rythmique massive propulse des riffs rugueux et un chant caverneux. Après quoi, le chant chemine sur une voie médiane, plus clair, mais assez appuyé. Cette composition n’a de cesse de cheminer selon une logique progressive, sans se répéter, de se complexifier, sans perdre le fil.

Avec des gabarits s’étalonnant entre sept et plus de onze minutes, les six compositions de « Einderlicht » permettent cet agencement de séquences successives, aux dynamiques et aux ambiances contrastées. Ainsi, l’alternance et l’hybridation entre la lenteur et la pesanteur du Doom Death d’une part, et les tendances plus progressives et mélodiques d’autre part, garantissent une animation permanente. Qui plus est, quelques accélérations et des intonations vocales plus aigres introduisent une savante dose d’aigreur Black Metal qui renforce l’attractivité de l’ensemble.

En somme, MARCHE FUNEBRE est parvenu à combiner un respect certain de la tradition des MY DYING BRIDE et ANATHEMA des débuts, avec une tournure personnelle qu’il faut dûment saluer.

Alain Lavanne

Date de sortie: 25/09/2020

Label: Hypnotic Dirge (Etats-Unis) / Solitude Productions (Europe)

Style: Doom Death Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *