Catégories
Chroniques

GLACIER “The Passing Of Time” (Etats-Unis)

Des haches et des épées à la lumière vacillante d’une torche reluisent tandis que la cacophonie tumultueuse d’une armée en marche remplit l’air de la nuit.

Les femmes pleurent, agrippant leurs enfants alors qu’elles s’enfuient dans les forêts profondes, priant le ciel pour que le tout-puissant leur accorde miséricorde. En cette glorieuse nuit, les GLACIER sont revenus récupérer leur trône, et le sang maculera bientôt le sol de la contrée. Nous avions été impressionnés par l’avènement de multiples démos et single depuis 1984, lorsque les Américains ont revitalisé le genre “true heavy metal”, et en 2020 voici poindre la première croisade avec “The Passing of Time”.

Nos suzerains n’ont pas changé d’allégeance pendant leur absence prolongée. Ils manient toujours le métal américain pur et portent l’armure d’Iron Maiden, Visigoth et Virgin Steele comme une seconde peau. Comme à son habitude, le chanteur propulse le son de GLACIER.

Il imprègne les morceaux d’une dose épique prégnante en apportant une énergie maitrisée aux chansons. Les guitares produisent des riffs qui zèbrent l’air tels des hymnes de bataille rejoints par des harmonies savoureuses et des riffs costauds.

L’écriture des chansons s’est également améliorée, avec des chansons plus courtes et des refrains plus mémorables. C’est du vrai métal très bien fait.

Je pense que cette nouvelle offrande devrait tourner sur ma platine dans les prochains mois, et cela va dérouter et saouler mes voisins. Quelque part dans la nuit, l’épée du conquérant est aiguisée, faites appel à Dieu car lui seul pourra vous sauver de la pluie de feu en provenance d’Oregon.

Evildead

Date de sortie: 30/10/2020

Label: No Remorse Records

Style: Heavy Power Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *