Catégories
Chroniques

GERNOTSHAGEN “Ode Naturae” (Allemagne)

Neuf ans que le groupe de pagan black germain n’avait pas donné de ces nouvelles depuis “Weltenbrand”.

L’attente commmençait à être longue pour ceux qui suivent ce groupe de Thuringie. Il faut savoir que leur région est réputé pour ses fôrets impénétrables, ses montagnes mystérieuses et sa culture médievale prégnante. Terrain idéal de jeu pour un groupe qui pratique un tel style.

Pur produit de cet environnement les six teutons transmettent à l’auditeur cette intensité tellurique qui les relient à leur contrée d’origine. L’instrumentation sur l’album est concise, il n’y a rien de vraiment original ou de remarquable mais chaque instrument est joué avec talent et conviction.

Tout est audible dans le mix et la production accompagné d’une juste atmosphère, et c’est là que réside la maîtrise de l’essai. “Ode Naturae” est structuré, avec des balayages acoustiques (“Wildnis”) , et je pense que le groupe a maximisé le potentiel des chansons autant que possible.

Remplis de gros riffs et d’une production rauque, les chansons multiplient les clins d’œil et les hommages à leurs ancêtres qui furent emmenés par Arminius au 9 siècle après Jesus Christ pour fonder cette civilisation qui a perdurer jusqu’à nos jours. Le sextet parvient à contourner le plagiat simple et insuffle sa propre identité dans son écriture, grâce à des passages fréquents de guitare acoustique et des chœurs de guerriers comme sur la dernière pièce épique de plus de 17 minutes “Transzendenz”.

Soyons reconnaissant à des groupes comme GERNOTSHAGEN, qui gardent vivant l’esprit d’un temps ou l’homme était en osmose avec la mère nature. Alors lecteurs aux prises avec notre passé: serrez le poing vers le ciel, pour vous remémorer le bon vieux temps!

Evildead

Date de sortie: 07/2020

Label: Trollzorn Records

Style: Pagan Black/Folk Metal

Note: 18/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *