Catégories
Chroniques groupes non signés

HELLROCK “Hellrock” (France)

Le hard/heavy rock Français s’étale sur une période qui est parti des années 1980 à nos jours.

Plusieurs vagues succesives ont déferlés sur l’hexagone. Trust, H Bomb, Sortilège en premier suivi par les ADX, Vulcain, FISC, Squealer, Nightmare, ont débarqué Manigance, Lonewolf, Heavenly et la dernière “couche” est symbolisé par Tentation, Animalize, Meurtrières ou encore Electric Shock.

HELLROCK est le dernier né de la bande emmené par des musiciens qui ne sont pas nés de la dernière pluie. Jugez plutôt: les membres fondateurs, Rémi et Pascal, sont issus de Jane Dark (Heavy Métal) et Paul le chanteur est l’aguerri chanteur du groupe Stéphanois Heavylution.

Inutile de vous préciser que la bande sait où elle met les pieds et sait mieux que quiconque comment tenir la dragée haute à un Primal Fear par exemple. “Hellrock” est le premier album du groupe et ces gars-là semblent cependant avoir toujours fait du heavy métal de haute facture qui provient de la pure tradition des années 80.

Des vieux briscards qui sortent un premier opus voilà qui est bien antinomique! La production n’est pas sans rappeler le mouvement NWOBHM, et en dépit d’être un peu plus musclé que vos vieux disques; sonne toujours parfaitement en corrélation avec les sorties de Tank ou Judas Priest.

Si le heavy metal vintage est votre “drogue”, alors c’est certainement une oeuvre que vous devez garder dans vos radars. En termes de son, encore une fois, ce n’est pas trop loin de Judas Priest (pensez au milieu des années 90), et Paul suit les traces d’un Rob Halford ou Bruce Dickinson.

Les riffs flirtent avec toutes les bonnes idées de Glenn Tipton et K.K. Downing, donnant à certaines de ces pièces une première impression exquise, aboutie et magistral. Si vous aspirez à sortir de votre garde-robe (si votre tour de taille le permet!) votre spandex à rayures et vos bandanas douteux, alors HELLROCK vous offrira probablement une fenêtre de tir.

Si vous êtes un vieux hardos comme moi, qui était présent à cette époque; alors cet opus sera INCONTOURNABLE. Là où des groupes comme Enforcer et Steelwing se tournent vers des sons plus “crus”, HELLROCK adopte une approche plus moderne, avec des hymnes massifs prêts pour le “live”.

Un album vraiment solide, qui mérite sans aucun doute d’être acquis si vous vous souciez pour le moins du vrai heavy métal.

Evildead

Style: Heavy Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *