Catégories
Entretiens avec les groupes

HEVIUS

HEVIUS c’est du Hard Rock Français comme il en existe peu. Les Franciliens après une absence de longue durée sont revenus pour prendre leur part de lumière dans une scène Française qui s’enrichit chaque jour. Nul doute que leur nouvel opus devraient les propulser dans le cœur des fans de métal!

Interview réalisée avec Olivier Louis-Servais (guitare)

1- Salut à toi, j’ai été surpris de ce retour car il faut préciser pour ceux qui ne vous connaissent pas que HEVIUS a cessé de sortir des albums depuis l’année 2005. Qu’est-ce qui a fait que cette entité est de retour?

Salut Philippe! A dire vrai nous n’avons jamais totalement disparu! Il y a simplement eu plusieurs départs entre 2009 et 2012 qui ont considérablement freiné l’activité d’HEVIUS car nous sommes une famille très soudée et il est aussi difficile de la quitter que de l’intégrer: nous sommes d’ailleurs toujours en contact avec les anciens membres du groupe. Maintenant, pour moi qui suis arrivé en 2011, ça me faisait bizarre de constater que pendant toutes ces années, personne ne connaissait HEVIUS quand je parlais de ce groupe à mon entourage! C’est dû je pense au fait qu’HEVIUS se produisait très peu et uniquement en région parisienne et si tu n’as pas d’actualité, tu passes très vite sous les radars. Mais on a déjà joué live la totalité des titres de “Millénaire” sur scène ces dernières années: on a bien vu l’effet que ça produisait sur le public, alors on a décidé d’aller plus loin. Donc oui: on a mis le temps, mais le feu couvait sous la cendre!

2- Tu n’es pas sans savoir que depuis votre “absence” le monde du heavy métal a considérablement évolué. Les groupes se sont multipliés comme les pustules sur un lépreux! Comment comptes-tu démarquer de la masse dans un “music business” qui est devenu complètement dingue au niveau des sorties?

Je partage ton sentiment: le nombre d’excellents groupes qui émergent ou qui ressuscitent a de quoi donner le tournis! Pourtant, même si nous jouons du Heavy-Power Métal et que nous sommes donc bien conscients de ne pas avoir inventé la poudre à couper l’eau tiède, HEVIUS a néanmoins quelques cordes à son arc: d’abord les textes sont en français, ce qui est peu courant dans cette catégorie musicale. Bien-sûr nous ne sommes pas les seuls (citons Manigance par exemple), mais nos compatriotes francophones semblent s’être concentrés sur une approche résolument “old school” (je pense à des groupes comme Hürlement, Herzel, Désillusion, ADX, Titan, DemonTool, Tentation…) ou bien, au contraire, ont choisi un Metal très moderne, comme Mass Hysteria ou Sidilarsen. Les groupes de Power français ont l’air de préférer le chant en anglais: pas nous! Ensuite, le type de chant de Julien ne rentre pas non plus dans les codes du genre: il a une voix beaucoup plus proche de Jean-Louis Aubert ou Bertrand Cantat que de Mickael Kiske ou Timo Kotipelto. Ce type de chant plutôt Rock nous permet du coup de nous démarquer, alors même que le Power Metal est un style extrêmement balisé: la surprise passée, les retours sont très positifs! Et puis HEVIUS est un groupe saturé en ondes positives et qui prend toute sa dimension sur scène: notre bonne humeur et notre plaisir d’être là sont vite contagieux et le public y a toujours été sensible jusqu’à présent.

3- Votre sortie est récente, comment décris-tu la musique qui est présenté sur l’enregistrement et en quoi est-ce différent du contenu que vous avez déjà sorti?

“Derrière La Lumière” était un album de Heavy-Power Métal dans la ligne directe de ce qui se faisait dans les années 90-2000, avec une présence marquée des claviers et un chant dans la tradition du genre. ” Les titres de “Millénaire” ont été composés avec un guitariste de plus (moi en l’occurrence) et il se trouve que j’ai un jeu et une culture Metal bien plus ancrées dans les années 80: je suis bien tombé car cette orientation correspondait à un souhait du groupe. Du coup l’album fait la part belle aux guitares et l’influence Maiden-Helloween se fait plus ressentir que sur le 1er album. Il n’y a pas de ballade dans “Millénaire”, mais au contraire des chansons plus speed, ainsi que des titres aux textes épiques. Et on vous a concocté une reprise de Inconnus “aux petits oignons” et à la sauce HEVIUS!

4- Quel est le message que vous avez voulu faire passer avec votre pochette?

Le phénix est le sujet de la chanson “Millénaire” et ça nous a rapidement paru une évidence d’en faire le titre de l’album ainsi que l’illustration de la couverture: il symbolise la renaissance du groupe en dépit de son ancienneté: c’est pour ça qu’en parcourant le livret, tu le verras aussi dessiné sur les murs d’une caverne, parmi d’autres peintures rupestres. Mais si tu as l’oeil ou que tu agrandis la pochette, tu distingueras un objet qui symbolise aussi l’esprit d’HEVIUS et qui n’a rien à voir avec un phénix! Je n’en dis pas plus à tes lecteurs et lectrices: c’est notre côté-joueur… Au fait, c’est Alexandre, notre batteur, qui a réalisé la pochette: comme quoi il sait faire autre chose que taper finalement.

5- Quels sont les sujets abordés par le groupe avec ta nouvelle “livraison”?

C’est assez varié car “Millénaire” n’est pas un concept-album. Julien notre chanteur-guitariste a écrit l’immense majorité des paroles et le fait avec une approche poétique. Du coup un même thème peut être interprété de manière différente selon qui l’écoute. “De l’Autre Côté du Miroir” et “Pouvoir de l’Etrange” (qui était bien partie pour s’appeler “A Dada sur mon Dragon”!) racontent des histoires de rêves éveillés. “Une Autre Vie” et “Liberté” sont des textes introspectifs. Certains mythes sont abordés comme le phénix bien-sûr (“Millénaire”), Faust (“Je te donne l’Enfer”), mais aussi des thèses révisionnistes sur le rôle de Judas Iscariot (“Le Prix du Sang”) et les motivations du fils héritier du Diable (“Emissaire”). Enfin, en digne groupe de Heavy, on ne pouvait pas passer à côté de quelques thèmes bien guerriers car c’est la base quoi!

6- “Nous sommes de rois” est une chanson qui était dans votre premier album en 2005. Pourquoi l’avoir “toiletté” en 2020?

Cette chanson, c’est notre “Final Countdown” à nous! Julien nous a raconté qu’une fois, le groupe a choisi de ne pas la mettre dans la set list: le nombre et l’intensité des reproches adressés par le public après le concert les ont dissuadé de renouveler l’expérience! Même si j’adore tous les titres de “Millénaire” et une grande partie de “Derrière la Lumière”, il faut bien avouer qu’on repart d’un concert d’HEVIUSs avec “Nous Sommes des Rois” vissé dans le crâne. Comme le 1er album est quasiment épuisé, on a voulu donner un deuxième souffle à ce titre avec un son et des arrangements qui lui fassent honneur. On a invité également David Dias, l’ancien chanteur, à participer aux chœurs.

7- Où vois-tu le groupe se diriger musicalement dans le futur?

Qui sommes-nous? Où allons-nous? J’ignore de le savoir. Mais ce que je n’ignore pas de le savoir, c’est que nous sommes un groupe de Heavy Metal mélodique et que nous avons bien l’intention de le rester! On a déjà quelques compositions sous le coude et les répétitions ont repris fin-Juin. Ce qui en ressort pour l’instant, c’est qu’Alexandre ne va pas s’endormir sur sa double-pédale de grosse caisse… Nous serons par contre attentifs à ne pas lasser en proposant strictement la même ambiance que sur “Millénaire”: il y a par exemple un morceau-prototype, intitulé temporairement “Symphonique Ta Mère” qui nous semble très prometteur!

8- Quels sont certains des groupes ou styles musicaux qui ont eu une influence sur votre musique et qu’écoutez-vous actuellement?

Tous les membres d’HEVIUS viennent d’univers musicaux différents: Julien et Alexandre sont à fond dans le Rock-Power-Sympho, Ugo (basse) est plutôt Heavy-Death mélo, Florian (claviers) est un fan de Metal Prog et moi je fais dans le Heavy traditionnel et le Thrash. On arrive néanmoins à trouver un tronc commun entre Iron Maiden, l’esprit de Freedom Call et GloryHammer, ainsi que tout ce dans quoi a joué, joue et jouera Kai Hansen. Pour ma part, le dernier Sorcerer et le dernier Falconer sont les nouveautés qui m’ont le plus enthousiasmées. J’ai également découvert récemment un groupe de Heavy québecquois nommé Thrash La Reine et qui chante en français avec l’accent de là-bas: ils me mettent en joie ces gars-là!

9- Considéres-tu ce nouvel album comme le meilleur à ce jour?

Vu que c’est le seul des deux dans lequel je m’entends jouer, j’ai une grosse envie de te dire oui! Plus sérieusement, en terme de qualité sonore, “Millénaire” est nettement supérieur car on a fait appel à un ingé-son cette fois et ça change vraiment tout. Ensuite on a voulu faire ressortir notre côté espiègle sans passer pour autant pour des petits rigolos et les retours sembleraient indiquer qu’on y a réussi. Je suis vraiment très fier de ce qu’on a fait sur cet album.

10- Alors que les habitudes des auditeurs ont évolués, considères-tu que le heavy métal doit être un bastion de résistance contre les formats numériques et qu’au contraire il faut encore proposer des productions physiques (cassettes, disques…)?

A la sortie de l’album, quelqu’un nous a dit: “ben écoute, ton cd, je voudrais bien te l’acheter. Le problème, c’est que je n’ai rien pour l’écouter”… Moi, je continue à acheter des cds directement aux groupes soit sur leur site officiel, soit au stand de merch après le concert, mais il faut vivre avec son temps sous peine de perdre bêtement des fans. Les metalheads restent attachés dans l’ensemble à soutenir financièrement les groupes mais il faut parvenir à contenter tout le monde. HEVIUS a choisi de jouer sur les deux tableaux en étant présent sur les plateformes de téléchargement, mais en revanche le livret de notre album physique contient des éléments qui lui assurent une valeur ajoutée par rapport à sa version numérique. Maintenant j’ai observé avec intérêt ce renouveau des formats “vintage”, mais on va attendre qu’il y ait de la demande pour envisager ce type d’offre car notre album est sorti au pire moment en plein confinement: on préfère attendre au moins un retour suffisant sur nos investissements actuels avant d’en faire de nouveaux.

11- Et en ce qui concerne le téléchargement illégal de musique, quelle est ta position?

Actuellement, le téléchargement légal récompense si peu les artistes qu’on voit à peine la différence avec le téléchargement illégal… Après il ne faut pas être hypocrite non plus: quelque soit la forme, ça a toujours existé! J’ai encore chez moi quelques cartons à chaussures blindés de cassettes audio sur lesquelles j’ai enregistré des centaines d’albums de Heavy Métal achetés par les copains. Ce qui fait la différence, c’est l’attitude d’après: comme tu le disais plus haut, les sorties d’albums sont devenues innombrables et il est impossible de tout acheter. Donc je conçois le principe de “l’échantillon gratuit”. Personnellement je n’ai jamais téléchargé, même légalement car je suis de la vieille école: j’aime agrandir ma collection, feuilleter les livrets et les sites du genre Youtube, Soundcloud et surtout Bandcamp suffisent largement à mon bonheur. En revanche, quand ça me plaît vraiment, je commande l’album si le groupe vit loin de chez moi, ou je viens aux concerts quand ils se rapprochent de mon périmètre. Une attitude identique chez ceux qui téléchargent illégalement compenserait le manque à gagner et équilibrerait ainsi les choses. Dans le cas contraire, c’est juste un manque absolu de considération envers les musiciens qui sont les premiers, voire les seuls à mettre des sous pour la création de leur oeuvre et se retrouvent les derniers à en récupérer.

12- Quels sont les plans pour l’avenir de HEVIUS? Avez-vous des concerts prévus pour les mois à venir, y aura-t-il une tournée pour soutenir le nouvel album?

Avec le contexte actuel, le court terme est plutôt flou pour nous. Toutes nos dates ont été coronannulées depuis début-Avril: on travaille actuellement pour en remonter certaines mais il est encore trop tôt pour en parler. Nous nous projetons plutôt sur le début 2021. Mais de toute façon HEVIUS ira jouer partout où on lui demandera car ce groupe vit pour les concerts et il est très impatient de vous le prouver!

13- Je n’ai plus de questions, laisses un message pour tes auditeurs et les lecteurs de Kaosguards!

Alors je dirai ceci: en lisant ces lignes, vous soutenez les acteurs de la scène Métal et vous prouvez que leur travail (musiciens, assos, radios, organisateurs, webzines…) bien souvent bénévole et toujours passionné a du sens. Hevius vous en remercie chaleureusement: notre chanson “Armée d’Acier” parle de vous et vous est dédiée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *