Accueil arrow Interviews arrow VALKYRIES webzine le 20/05/2015

Kaosguards

 

VALKYRIES webzine le 20/05/2015

ImageInterview réalisée par mail avec Morrigan et Deathslid.

 

Tout le monde aura remarqué que le Pagan est devenu incontournable sur la scène métal. La multiplication des groupes justifia qu'un jour quelques passionés de cette musique lui consacre un webzine entièrement dédié. Valkyries Webzine s'attache donc a promouvoir du mieux possible les formations qui ont choisi de conter les civilisations anciennes. 

 

 

1- Peux-tu un peu nous présenter ton équipe.

Morrigan:
Nous avons une équipe très soudée de gens atteints de la même façon d'une douce folie, on les recrute sur ce critère. Plus sérieusement, je crois beaucoup en la cohésion d'un groupe/équipe dans notre cas. On a donc actuellement une équipe de 14 personnes originaires d'un peu partout en France, certains spécialisés dans des sous-genres en particulier. Nous sommes 2 co-directeurs : Deathslid et moi-même, deux photographes, et des chroniqueurs/reporters live/interviewers polyvalents. On essaie au maximum de mettre tout le monde sur un pied d'égalité, et de prendre les décisions importantes tous ensembles. On a aussi une moyenne d'âge assez jeune, mais tout le monde a les dents longues et est super motivé, ça fait qu'on fonctionne vraiment comme une bande de potes qui ne se prennent pas la tête, et pour avoir bossé dans un certain nombre d'autres structures je dois dire que c'est rare de voir ce genre de choses!

2- Le Pagan Folk Métal regorge désormais de multitudes de groupes. Il vous semblait nécessaire de consacrer un webzine uniquement à cette musique de ce fait?

Morrigan:
Bien vu, c'est exactement ça qui nous a motivés à monter notre propre  structure spécialisée dans le folk/pagan, et genres assimilés/proches. Ca s'est un peu amélioré disons depuis un an ou deux, mais le folk/pagan reste très marginal en France, et souvent considéré à part du reste du metal. Donc à moins que les zines généralistes aient un spécialiste folk dans leurs rangs (je fais ça pour un autre webzine que Valkyries par exemple), ils ne parlent que des très gros groupes à la Ensiferum qui n'ont pas vraiment besoin de cette promo tandis que les petits groupes français galèrent. Le folk metal ça ne se résume pas à la sainte trinité Ensi/Eluveitie/Korpiklaani, c'est tellement riche qu'il faut absolument montrer cette richesse aux gens. Ca nous a semblé logique vu notre proximité avec plusieurs de ces petits groupes français ou non de leur offrir ce moyen de promo qui manquait cruellement à notre scène en France à nos yeux. Deathslid comme moi travaillions déjà sur plusieurs autres pages dédiées à la promotion du folk pagan, mais avec un zine on acquiert tout de suite plus de sérieux et d'autorité je pense.

3- Vous préférez faire vos interviews par quels biais (en face à face, mail, skype, etc...)?

Morrigan:
Ca dépend des attentes des groupes, et de leurs disponibilités (et des notres!). Notre gros avantage, c'est que comme je l'ai dit, notre équipe est éparpillée un peu partout en France, donc on peut couvrir plus de concerts, rencontrer plus de groupes en face à face. Si on ne peut pas les rencontrer, on utilise quand même le plus souvent la forme mailer pour ces interviews. J'en fait pas mal, mais à titre personnel je préfère largement avoir un groupe en interview en face to face : plus de fluidité, on peut adapter les questions, éviter de se répéter, rebondir sur d'autres choses, et de toute façon il y a ce feeling, cette complicité en vrai qu'on n'a pas à travers des mails échangés bien sûr (sans compter toutes les anecdotes marrantes qu'on peut ramener de certaines interviews d'anthologie!).

4- J'ai vu que votre player marchait avec Folk Metal Radio, vous avez des collaborateurs communs qui sont dans Valkyries également?

Morrigan :
Je laisse la parole au principal intéressé, Deathslid!

Deathslid :
Folk Metal Radio est un projet que j'ai lancé avant le zine, et qui as le même but que celle ci , faire découvrir au gens, cette fois ci de manière plus international, la diversité du style Folk/Pagan, aidé les jeunes groupes et même les autres à gagner une notoriété car encore une fois beaucoup de monde s'arrête à Korpiklaani, Amon Amarth, Eluveitie ... alors que le la scène traverse tout les styles de metal du black au power et comporte une multitude de groupes qui proposent une musique tout aussi si desfois plus interessantes que ceux ci. C'est donc pourquoi j'ai lancé Folk Metal Radio et que l'on à penser logique de réunir à notre zine, c'est une façon d'illustrer ce que nous chroniquons .

5- Penses-tu que ce style de musique est à son apogée, qu'il stagne ou qu'il est  en déclin. Ou peut être que le futur est encore plein de choses de nouvelles qui n'ont pas encore été faites?

Morrigan :
Difficile d'avoir une vision d'ensemble surtout quand on baigne totalement dans le milieu... C'est assez contradictoire car j'ai vraiment l'impression qu'en France, de plus en plus de groupes se forment et se battent pour se faire entendre... Mais d'un autre côté les programmateurs et moyenns de promo généralistes restent très frileux alors qu'il y a réellement un public au taquet, et qu'il existe bel et bien un engouement pour le folk pagan. Je pense que du fait qu'on ait développé un espèce de réseau en donnant aux gens l'opportunité d'échanger et de partager leur passion fait qu'on ose plus, on ne se cache plus : regarde les concerts de folk, il y a toujours plein de monde! Si on continue sur cette lancée il y a plein de belles choses à venir j'espère!

6- Selon toi quels est la scène qui est le plus intéressante en matière de Pagan?

Morrigan :
Oh la  question piège! Sincèrement, aucune. Ca dépend des goûts de chacun mais jamais je ne m'aventurerai à dire qu'un sous-genre est mieux qu'un autre juste parce que je le préfère... Il y a de la richesse comme des groupes faibles partout.

7- Y a-t-il selon toi un style particulier qui caractérise les groupes français Pagan?

Morrigan :
J'ai le sentiment que le pagan death roule plutôt pas mal entre Drakwald et Cerevisia entre autres... Reste Stille Volk qui font du pur folk médiéval, et quelques autres groupes du même genre tout aussi excellents mais moins connus... Il y a aussi d'excellents groupes de folk "classique" qui marchent bien, mais  il y a aussi beaucoup de groupes très médiocres dans ce genre, comme partout faut faire le tri!

8- J'ai constaté que vous étiez partenaire de concerts pagan par le truchement de l'apposition de votre logo sur des flyers. Vous n'avez envie de sauter le pas et d'organiser vous-mêmes vos concerts?

Morrigan :
C'est clair que c'est pas faute d'y penser! La quasi totalité de l'équipe est étrangère à l'orga de concerts, personnellement je suis déjà dans l'asso Metal Venom Promotions (donc pas folk), et à voir un peu les choses de l'intérieur, je ne pense sincèrement pas qu'une asso qui ne fasse QUE des concerts de folk soit viable (faut les moyens aussi^^), même si notre public s'implique beaucoup et se déplace facilement.

9- Vous chroniquez toutes les productions qui vous parviennent ou vous essayez de mettre l'accent sur nos groupes nationaux. Y at-il une répartition particulière?

Morrigan :
A condition que ce que l'on reçoit entre bien dans notre ligne éditoriale (je dis ça parce que des fois on se retrouve avec des promos qui n'ont rien à voir avec ce qu'on propose), on a un fonctionnement très simple : on a un groupe Facebook pour discuter de tout et rien (rien surtout en fait), du coup on fait une listte de ce qui est dispo en chronique, et chacun choisit ce qu'il veut chroniquer. Le fait est qu'on est français à la base, et que la plupart de nos groupes "fétiches" sont également français, mais on n'a vraiment aucune politique particulière quant à la nationalité des groupes auxquels on s'intéresse : on aime on chronique, c'est tout. (sauf si ce sont des groupes de potes qu'on a toujours soutenus, là c'est chronique obligatoire...).

Deathslid :
Je tiens à préciser également que l'on chronique ce que l'on aime, on impose aucune chronique à nos chroniqueurs, car chroniquer une musique que l'on aime pas pour "défoncer" le groupe n'as aucun interêt. Après il est vrai que l'on mettra peut être plus en avant des groupes français car on est français comme le dit Morrigan mais nous travaillons également beaucoup avec des labels Italiens et Russe, la scène folk/pagan slave est très riche en groupes et souvent très interessante.


10- Que réponds-tu à certains qui trouvent ridicule (et je te parle d'expérience car j'en ai rencontré!) de baser un concept sur les traditions anciennes qui font l'essence même du Pagan?

Morrigan :
Je vois que je ne suis pas la seule à faire face à ce genre de personnes... Pour moi ça s'appelle avoir l'esprit drôlement fermé... Est-ce qu'on va aller reprocher à un groupe de black de parler de Satan? Le folk pagan souffre d'une image désastreuse auprès de beaucoup, type les folkeux sont tous des beaufs de soiffards incultes (et j'exagère à peine). Pour eux (pas tous évidemment) la pagan c'est une histoire de mecs qui invoquent des dieux à travers des danses shamaniques autour d'un feu de camp. Le style s'appelle "pagan", si les gens n'aiment pas ce concept de traditions anciennes, ne devraient-ils pas fuir juste à entendre ce mot? Au contraire si ça peut permettre de faire connaître l'histoire de certains peuples, leurs traditions etc... tant mieux j'ai envie de dire! Je vais un poil déborder de ta question car je pense que tout ça est lié, comme je l'ai dit il y a aussi les gens (et certains gros media) qui ont une image totalement faussée du folk, à croire qu'il n'existe que les groupes super cliché et super connus alors que le genre est d'une richesse...Du coup beaucoup de gens ont une image complètement biaisée et caricaturale du folk... C'est pour ça aussi qu'on est là, pour tenter de casser ces clichés et d'apporter plus de diversité à l'ensemble des gens!

Deathslid :
J'ajouterai que beaucoup de ces "détracteurs" crachent sur le folk / Pagan mais sont les premiers à courir à des concerts de black pagan ou médiéval alors que la seul différence qu'il y a entre un groupe de black Pagan et un autre groupe est seulement le style musical, l'histoire et la mythologie peut être aussi bien traité et de manière aussi sérieuse par un groupe de Death Folk par exemple. Mais bon allez expliquer cela à des esprits fermés ...

11- Vous publiez certains de vos articles en français et en anglais. Les adeptes de langue de Shakespeare sont moins nombreux à vous lirent je suppose que ceux de la langue de Molière?

En fait on n'a tout simplement pas le temps de tout traduire en anglais malheureusement... On exige de nos nouvelles “recrues” qu'elles soient capables de se débrouiller en anglais ne serait-ce que pour la communication avec les groupes étrangers, mais mine de rien la traduction c'est tout un art et un art qui prend du temps qui plus. La langue qu'on maîtrise le mieux passe donc en premier pour le moment!

12- Comment abordes-tu le Pagan. C'est une simple musique ou il s'accompagne d'une véritable philosophie de vie concomitante?

Morrigan :
Il y a clairement ce côté philosophie de vie qui tranche avec la plupart des autres styles de metal oui. C'est pour ça que les gens aiment se regrouper autour d'événements ou même de pages dédiées au pagan, et que notre communauté est très soudée aussi... Il n'y a qu'à voir la différence d'ambiance sur un festival purement pagan et un festival généraliste! Après pour moi à titre personnel, c'est de la musique avant tout... ça n'influe pas sur mon mode de vie, je ne me déguise que pour la déconne et pour me défouler en concert!

Deathslid :
Beaucoup d'adeptes du style se retrouvent également lors de rassemblement médievaux. Il y a aussi une grande partie qui aime l'histoire, et qui au delà de la musique va faire des recherches d'abord pour comprendre les histoires de certains albums liés aux mythologies celte, viking, slave, et se retrouve absorbée et passionée par celles-ci. Il y a aussi beaucoup de fans de litterature fantastique et de jeux de rôles .


13- Cela a été un vrai plaisir de d'échanger avec des gens passionés de Pagan puisque je le suis aussi. Avez-vous pour finir des choses à préciser pour cette dernière question (projets, évolution, ect...)

Morrigan :
Merci à toi de nous avoir offert la possibilité de présenter notre projet et de t'y être intéressé! J'invite tous ceux qui ne nous connaissent pas encore à faire un tour sur nos sites et à nous lâcher des avis : la critique c'est ce qui fait avancer! On n'a pas d'évolution précise de planifiée pour l'instant, on va continuer sur notre lancée, densifier le réseau, et faire tout plein de festivals et concerts, au plaisir de vous y voir!

Deathslid :
Un grand merci pour votre interêt envers la scène Folk / Pagan et notre webzine en particulier cela à été un plaisir de répondre à vos questions ! N'hésitez pas à venir faire un tour sur nos pages facebook également où nous aurons le plaisir d'essayer de vous faire découvrir notre passion pour cette musique !

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player