Accueil arrow Interviews arrow CELTIBEERIAN le 04/05/2015

Kaosguards

 

CELTIBEERIAN le 04/05/2015

CELTIBEERIANInterview réalisée par mail avec le groupe au complet.

Les espagnols symbolisent l'avénement du pagan ibérique qui grandit à vue d'oeil. Dans un pays grandement marqué par la culture celtique, ce groupe est en passe d'être un leader. Ils viendront rendre visite au public français via le festival pagan Ragnard Rock en Juillet prochain. Raison de plus pour découvrir tout du quintet.

 

 

1- Bonjour, et merci à vous d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions ! Tout d’abord, vous venez de faire un concert à Limoges. Comment ça s’est passé ?

PATRICIA: Limoges a été une expérience incroyable, l’organisation était géniale, beaucoup de gens sont venus au concert et nous avons partagé la scène avec l’un des groupes les plus influents dans le monde dans notre genre. Le voyage depuis l’Espagne a été long mais ça en valait totalement la peine et les gens ont apprécié notre show et notre jeu de scène. Cette année nous jouerons en France au Ragnard Rock Fest le 18 juillet à Simandre Sur Suran.


2- Comment "Keltorevolution" a-t-il été reçu par les fans et la presse ?

DAVID: Génial dès le début, dès que nous avons mis en ligne notre premier clip sans mettre en ligne l’album entier nous n’avons eu que de très bons retours des fans et de la presse.

3- Pouvez-vous nous en dire plus sur les textes et le concept de l’album ?

GUS: Bien, d’abord vous pouvez avoir une idée par le nom de l’album : Keltorevolution. La plupart des textes de cet album parlent de la révolution des peuples contre leurs oppresseurs, basés en partie sur l’histoire de notre pays (plus exactement l’âge de fer : celtes/ibères - romains). En fait les sentiments de rage, de liberté, de révolution... sont les mêmes aujourd’hui, et c’est pourquoi nous avons choisi ce thème pour l’album. Peut-être, bien sûr, qu’à cause de l’artwork de l’album et des textes, la première chose que vous penserez sera : faits historiques..... Mais en réfléchissant à la situation actuelle, je me demande… n’est-ce pas le même type de violence ? Juste des gens modestes opprimés par des politiciens et hommes d’affaires avares, des gens dans la rue réclamant justice et se faisant écraser par la police... alors aujourd’hui comme hier, les pauvres sont ceux qui souffrent quand les droits ne sont pas respectés. Et bien sûr, comme nous sommes Celtibeerian... nous avons les chansons festives... Pour résumer, nous essayons de raconter ce que c’est que passer du bon temps et d’expliquer et de montrer des faits sur nos racines anciennes et leurs liens avec la situation actuelle.

4- L’Espagne est plus connue pour les plages, le soleil et le football que pour sa scène pagan...

DAVID: Je pense que ce serait vrai pour le reste de l’Europe, mais pas pour les gens qui connaissent vraiment l’Espagne. Si vous voulez parler d’histoire païenne espagnole je pense que nous avons la plupart des cultures indo-européennes réunies dans un seul pays, mais si vous voulez parler de la scène Pagan nous avons vraiment beaucoup de groupes qui luttent pour avoir une place dans monde de la musique comme Crystal Moors, Northland, Incursed, Drakum, Salduie, Ocelon…

5- Parlez-nous de votre collaboration avec la chanteuse de Mörrighan ?
PATRICIA: Ce fut une collaboration très fructueuse. Sa voix a donné une sensibilité et une douceur au morceau Keltorevolution, et en plus nous avons adoré sa présence dans la vidéo.

6- Qui est l’auteur de votre pochette ?

JULIÁN: L’auteur de l’artwork du dernier album, Keltorevolution, est Jan Örkki Yrlund. Cet artiste finlandais a créé des artworks pour des groupes très connus comme Korpiklaani et Týr. On travaille avec lui depuis notre premier album, Tirikantam. On adore le style de Jan, et en plus c’est un type très accessible qui bosse efficacement malgré la distance, parce qu’on est en Espagne et lui en Finlande. Donc pour le prochain album, Jan et son studio, Darkgrove, ont déjà notre confiance totale.

7- Et le clip "Keltorevolution"? Il est très symbolique, pouvez-vous nous donner des clés pour l’interprétation ?

GUS: Oui, comme tu dis, c’est une vidéo très symbolique… et c’est l’idée que nous voulions montrer, comme je disais nous voulons montrer des faits historiques avec un lien avec le présent. Aujourd’hui, la situation est ce qu’elle est... donc on a essayé de faire une histoire "simple" et "anachronique" pour la vidéo... sur un type obligé de se préparer pour aller défendre ses droits, sa terre, sa famille... (vous pouvez penser ce que vous voulez, car pour chaque personne ça peut être quelque chose de différent selon le moment et l’endroit où l’on vit), et pour ça il doit quitter tout ce qu’il aime (sa famille, ses amis, son foyer, ...). C’est pour ça que nous choisissons tout attentivement, par exemple un aigle en vol, un hibou, le corbeau, des feux de camp, de l’eau qui coule, le shaman... tout est prévu pour être interprété librement par chacun.

8- D’habitude les groupes de pagan ont beaucoup de membres, mais pas vous. A cinq sur scène, comment vous organisez-vous pour jouer de tous les instruments ??

DAVID: Nous avons un violoniste et un multi-instrumentaliste qui joue de la viole, du sifflet, de la cornemuse et du bouzouki, donc on a des chansons qui sonnent mieux avec deux violons, des chansons avec violon et sifflet, violon et cornemuse… ça nous donne un bon mélange de sons et on a pas besoin d’être huit ou neuf pour avoir un vrai son Folk Metal.

9- Deux albums et toujours pas de label ?

JULIÁN: C’est tout à fait vrai. Nos deux albums sont auto-produits car, pour l’instant, nous n’avons pas de label pour nous aider à distribuer nos disques. Mais on ne perd pas espoir et on continue à chercher un label qui pourrait nous soutenir. En tant que groupe on se manage nous-mêmes et on divise les tâches entre tout le monde. C’est compliqué de travailler de cette façon mais on fait face. En Espagne l’industrie de la musique a connu beaucoup de changement ces dix dernières années. Aujourd’hui, au moins dans notre pays, si tu veux percer dans le monde de la musique, tu dois tout faire toi-même, et ça c’est vrai.

10- Quelle est selon vous la "patte" CELTIBEERIAN ?

GUS: Notre nom parle de lui-même, héhé. Les traditions celtibères, et la bière (et tant qu’à faire... on accepte tout ce qui a de l’alcool ! :D). Et pour l’attitude qui représente notre façon d’être et de jouer de la musique, c’est très simple (comme vous pouvez le lire dans les paroles de "This simple life") ; on profite toujours de chaque seconde sur scène, on se donne toujours à fond, on s’amuse avec le public et on crée un lien particulier avec eux, parce que peut-être qu’ils aiment notre show, mais on adore nous aussi ressentir le soutien de chacun dans le public. Quand le concert est fini, on essaye toujours de descendre de la scène pour passer un bon moment à boire avec tout le monde. Et c’est ce qu’on continuera de faire tant qu’on tiendra encore debout !

11- Qui s’est chargé de la production, du mixage et du mastering de l’album?

JULIÁN: Keltorevolution, comme notre premier album, Tirikantam, a été enregistré aux DZG Studios (Ciudad Real, Espagne) par David Sánchez. David est un ami du groupe, et on a décidé de retravailler avec lui sans hésitation. Les deux enregistrements nous plaisent énormément. Le mixage a aussi été effectué là-bas et la production a été faite par David et moi. Enfin, pour le mastering, on a décidé de le confier à un ingénieur du son de renom, Mika Jussila (Nightwish, Children Of Bodom, Apocalyptica, etc.). Cet ingénieur du son finlandais (Finnvox Studios) a aussi travaillé avec nous sur le premier album. C’était une super expérience.

12- D’autres projets de venue en France ?

VITY: Depuis notre premier concert à Limoges, où on a ouvert pour Eluveitie le 20 décembre 2014, au 22 Ème Festival de Noel, on a reçu pas mal de propositions à propos d’un come back en France. Pour l’instant nous n’avons confirmé que la date du 18 juillet 2015 à Simandre Sur Suran, où on jouera au Ragnard Rock Fest (Enslaved, Arkona, Wardruna, Primordial, Skálmöld, God Seed, Negură Bunget et beaucoup d’autres groupes de renom). On est en train d’étudier une autre proposition de concert en France. On espère en confirmer bien d’autres.

13- Un dernier mot pour les metalfreaks français ?

VITY: On voudrait remercier tous ceux qui sont venus célébrer le folk avec nous au premier concert de Celtibeerian en France, en particulier ceux qui sont venus et sont restés tout le concert pour nous soutenir même s’ils ne nous avaient jamais écoutés avant. On voudrait aussi remercier toute l’organisation du festival pour leur confiance et leur hospitalité. On espère jouer beaucoup plus en France car on s’est sentis chez nous à Limoges. Alors MERCI. ET RESTEZ FOLK LA FRANCE !!

 

English Version Image

1- Hello, and thanks to you to take time to answer in these few questions! First of all, you have just ended a show at Limoges. How did it pass?

PATRICIA: The experience of playing in Limoges was amazing, the organization was great, many people went to the concert and we shared the stage with one of the most influential bands of our musical genre worldwide. It was a long journey from Spain but the experience definitely was worth and people enjoyed our show and staging. This year we will play in France at Ragnar Rock Fest on July 18 in Simandre Sur Suran.

2- How "Keltorevolution" was it received by the press and the fans so far?

DAVID: It’s been amazing from the beginning, when we uploaded our first music video without uploading the full album that was received so good by all our fans and press.

3- You can tell it to us more on the words and the concept of this album?

GUS: Well, first of all you can have a close idea because the name of the album: Keltorevolution. Most of the lyrics of this album are about the revolution of the people against the oppressors, based on parts of the history of our country (most exactly in the iron age: celts/iberians - romans).The thing is that this feelings of rage, freedom, revolution... are the same nowadays, and that's why we choose this line for the album. Maybe, of course, because of the artwork of the album and the lyrics, the first thing you'll think could be: historic facts..... But if you think about the current situation, I wonder… isn't it the same kind of violence? just humble people oppressed by greedy politicians and business men, people out in the streets claiming for justice and being smashed by the police... so today just like yesterday, the poor people are the injured ones when rights aren't being respected. And of course, as we are Celtibeerian... we have the party songs... To sum up, we try to talk about having a good time and explain and show facts of our ancient roots connecting with the current situation.

4- Spain is more known for its beaches, its sun and its soccer not for the pagan scene...

DAVID: I think that’s would be true for the rest of Europe, but not for people who really know Spain. If you are asking about Spanish Pagan History I think we have most the Indo-European cultures gathered in all our country, but if you are asking about Pagan Scene we really have a lot of bands who are fighting to have a place in music like Crystal Moors, Northland, Incursed, Drakum, Salduie, Ocelon…

5- Speak we of your collaboration with the singer of Mörrighan?

PATRICIA: The collaboration with the singer of Morrighan was fruitful. Her voice gave to Keltorevolution song sensitivity and sweetness, and furthermore we enjoyed her presence in our video.

6- Who is the author of your cover?

JULIÁN: The author of our latest album artwork, called Keltorevolution, is Jan Örkki Yrlund. This Finnish artist has been creating artworks for very famous bands as Korpiklaani and Týr. We have been working with him since our first album, named Tirikantam. We really love Jan's way of designing covers and. Moreover, he is a very close guy who works efficiently despite the fact that we live in Spain while he does in Finland. So, for the next album Jan and his design studio, called Darkgrove, will deserve our complete trust.

7- What about the clip of "Keltorevolution"? It'is very symbolic , you can give us some keys of interpretation?

GUS: Yes, as you tell, it is a very symbolic video... and that's the idea we wanted to show, as I told before we want to show historic facts with a link to the present. Nowadays the situation is what it is... so we tried to do a "plain" and "anachronistic" story for the video... about a guy who is forced to get ready to go out to defend his rights/land/family... (you can think about anything you want, 'cause for each person could be something different depends of the moment and place where is living), and for that he must left all things he love (family, friends, home, ...). That's why we choose carefully all the stuff, for example an eagle flying, an owl, the raven, camp fires, water flowing, the shaman... all things are prepared for the free interpretation in each person.

8- Usually the bands of pagan have numerous members, not you. It's doubtless to assure all the instruments.  You are five on stage, how do you organize you??

DAVID: We have a violinist and a multi-instrumentalist who plays viola, whistles, bagpipes and bouzouki, so we have songs which are better with two violins, songs with violin and whistles, violin and bagpipes… that give us a good mix of sound and we don’t need to be eight or nine to have a true Folk Metal sound.

9- Two albums and always no label?

JULIÁN: You are right indeed. We self-produced our two albums since, for the time, we have not found a record label which helps us by releasing our records. However, we have not lost hope and continue looking for a record label which supports us. We are a band that manages itself and divides all tasks among its members. Doing this work in this way is complicated but we face the situation. In Spain the music industry has undergone many changes over the past 10 years. Today, at least in our country, If you want to thrive in this music world you have to do things by your own, true story.

10- What the "trademark" CELTIBEERIAN according to you?

GUS: Our name talks by itself hehe. Celtiberic tradition and beer (and why not... any kind of alcoholic beverages are welcome! :D). And about the attitude that represent our way of feel and play the music is very simple (as you can read in "This simple life" lyrics); we always enjoy each second up on the stage, we do our best without rest, enjoying with the audience and making a kind of special connection with they, ´cause maybe they enjoy with our show, but we enjoy a lot too when we can feel the support of each person of the audience. When the show is over, we always try to go down of the scene in order to have a great time drinking with everybody. And we will keep doing this ´till our health can stand!

11- Who has made the production, the mixing and the mastering of the album?

JULIÁN: Keltorevolution album, as our first album, called Tirikantam, was recorded at DZG Studios (Ciudad Real, Spain) by David Sánchez. David is a friend of the band and we had no hesitation in working with him again. We were very pleased with both recordings. The mixing process also was carried out at these studies and the production was undertaken between David and me. Finally, for the mastering work, we decided to rely on a very renowned sound engineer, called Mika Jussila (Nightwish, Children Of Bodom, Apocalyptica, etc.). This Finnish sound engineer (Finnvox Studios) also worked with us on our first album. It was a great experience.

12- Other projects to come in France?

VITY: Since our first gig in Limoge, opening for Eluveitie last December 20, 2014, at 22 Ème Festival de Noel, we have been receiving several proposals consisting on come back to France. For now we only have added a date for next July 18, 2015 in Simandre Sur Suran, where Celtibeerian will play at Ragnard Rock Fest (Enslaved, Arkona, Wardruna, Primordial, Skálmöld, Good Seed, Negură Bunget and many other remarkable bands). Another proposals for playing in France are being taken into account. We hope to confirm many more dates for France.

13- A last word for the French metalfreaks?

VITY: We want to thank kindly to everyone who came to «folk» with us at the first gig given by Celtibeerian in France, especially those people who, even without previously have listened to us, attended our full show and supported us. We also want to thank all the festival organization for trusting us and for the treatment given to us. We hope to play many more times in France because we felt at home in Limoges. We are GRATEFUL. KEEP ON FOLKING FRANCE!!

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player