Accueil arrow Interviews arrow THE DRINK TIM webzine métal espagnol le 17/02/2015

Kaosguards

 

THE DRINK TIM webzine métal espagnol le 17/02/2015

ImageInterview réalisée par mail avec Felipe, rédacteur du webzine.

Fi des habituelles interviews de groupes, nous allons nous pencher aujourd'hui sur un de nos confrères de la toile. En effet THE DRINK TIM est un webzine espagnol consacré à la musique métal. Nous avons voulu savoir comment nos voisins par delà les frontières appréhendaient la passion de ce style intemporel. Rencontre avec Felipe qui, soulignons-le, a tenu à répondre à nos questions en Français. On lui rend la pareille en lui disant ¡Adelante! (en avant!).

 

1- Pour commencer peux-tu nous présenter ton webzine, combien êtes-vous à travailler pour The DrinkTim, habitez-vous tous dans la même ville?

Salut à tous !
Nous travaillons sur le webzine depuis 2007. Ce webzine est né au Mieres, un petit village du nord de l'Espagne. Mais nous n’habitons pas dans la même ville, nous avons des rédacteurs et photographes qui habitent dans différentes villes d'Espagne : Madrid, Barcelone, Avilés, La Corogne, Valladolid, St Jacques de Compostelle, Ourense…

2- Comment tu choisis les groupes dont tu vas parler dans ton webzine?

C'est une bonne question. Je crois que nous choisissons les groupes naturellement. Les labels envoient les disques de leurs groupes, des vidéos, ou des concerts et après nous parlons des groupes qui nous plaisent le plus.


3- Combien de chroniques sont mises par semaine?

Normalement nous publions dix chroniques par semaine. Environ quatre ou cinq chroniques d'albums, une paire d’interviews et live reports.

4- Comment recrutes-tu tes chroniqueurs?

Facebook et Twitter sont efficaces. Nous sommes ainsi aujourd'hui un groupe d'amis qui aimons le rock et le metal.

5- Quelles sont les difficultés rencontrées quand on dirige un webzine comme le tien?

Elles sont nombreuses. L'absence de temps, nous travaillons ou étudions, donc nous n'avons pas suffisament de temps pour écrire toutes les chroniques que nous voudrions.
Je voudrais travailler seulement pour le webzine, en écrivant sur la musique et en faisant de la photographie... Ah! Mes rêves...
Mais l'argent, toujours l'argent.


6- Sais-tu combien de personnes fréquentent ton site ?

Cela dépend des mois, entre 15.000 et 20.000 personnes fréquentent notre site.


7- Quels sont le groupes qui selon toi ont marqués l'année 2014?

Ils sont nombreux, je vais certainement en oublier mais je crois qu'en Europe et aux Etats Unis les groupes qui ont marqués l'année dernière sont Revocation, Behemoth, Rise of the North Star, H.E.A.T., Eluveitie, Skàlmöld, Amaranthe, Gamma Ray, Mastodon, Sólstafir et Sabaton, par exemple.

En Espagne... en 2014 nous avions beaucoup de bons albums de groupes comme Desakato, Phoenix Rising, Skunk DF, Lords of Black, Incursed, Foscor, Catorce, Toundra, Warg, Vita Imana... Je peux en parler des  heures!


8- Et ceux que tu attends avec impatience en 2015 ?

Nous attendons les nouveaux albums de Katatonia, Evil Invaders, Nightwish, The Answer, Moonspell, Kamelot, Volbeat... et en parlant des groupes espagnols: Soldier, Crisix, Saurom, Hamlet, Alquimia...
A brûle-pourpoint, je peux recommander les nouveaux albums de Stained Blood, Eldorado, Angelus Apatrida, Gritando en Silencio, We All Fall, Origen et Omerta... Écoute-les, ils sont formidables!

9- Tu essayes de parler des groupes espagnols et étrangers à proportions égales ?

Oui, j'essaye de maintenir une proportion du 60% groupes espagnols et 40% groupes étrangers.  En plus, j'aime bien l’underground, en Espagne nous avons beaucoup de petits groupes qui sortent de magnifiques albums.

10- Tu fais des « live reports » en dehors d'Espagne ?

Parfois, nos avons une rédactrice qui aime voyager et elle fait des live reports à Londres, Dublin, en Belgique... Et elle ne rate jamais le Hellfest!

                                                    Felipe

11- Les groupes espagnols ne s'exportent pas encore en France et dans les autres pays d'Europe, pourquoi à ton avis ? En Amérique du Sud par contre, ils tournent massivement. C'est uniquement à cause de la langue tu penses ?

La langue, les voyages, les managers, les promoteurs, le style... c'est difficile à dire, mais je crois que jusqu'à présent en Espagne, nous avons une musique chantée en notre langue.
Maintenant, beaucoup de bons groupes ont sorti des albums de qualité chantés en Anglais. Dans deux ou trois ans en Europe, on écoutera des groupes espagnols comme Crisix, Soldier, Ankor, Reek, Angelus Apatrida, Last Days of Eden, Kilmara...

12- Quel est selon toi le style de métal qui se développe le plus en ce moment ?

Aujourd'hui en Espagne se développe plus que tout le Thrash metal, le "Core" (Death et Metal) et le classique Heavy Metal Espagnol mélodique. Ceci dit le Metal Symphonique et le Hard Rock ne mourront jamais.
Et ici, nous avons un style de Rock qui a toujours été très à la mode. Il s'appelle Rock Urbano, et c'est un Rock doux chanté dans notre langue, qui parle de la societé, des amis et dénigre le gouvernement, les banques...

13- Le webzine a t-il des projets à venir ? Quant à nous que pouvons-nous te souhaiter pour la suite ?

Juste continuer à faire ce que nous aimons, travailler à répandre le Rock et le Metal.
La musique est notre vie, nous ne pouvons pas vivre sans un concert :)

 

Allez sur le site de THE DRINK TIM ici .

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player