Accueil arrow Interviews arrow HELSOTT le 18/01/2015

Kaosguards

 

HELSOTT le 18/01/2015

HELSOTTInterview réalisée avec Eric Dow (chant).

Qui aurait pu croire que l'ensoleillée Californie pouvait donner naissance à un groupe d'inspiration purement viking. A des milliers de kilomètres des terres d'Odin découvrez ces adorateurs de sons typiquements européen. 

 

 

 1- Il n'y a pas beaucoup de groupes de folk metal aux Etats-Unis. En connaissez-vous d'autres ? Avez-vous déjà joué avec un groupe de folk metal de votre pays ?  

Oui, on a déjà joué avec quelques autres groupes de Folk Metal américains.  Je pense tout de suite à Winterhymn de l'Ohio et à Adavant de l'Arizona avec qui on a joué.  Et j'ai entendu parler de groupes comme Rannoch Moor, Yonder Realm, Warseid et Wilderun… pour n'en nommer que quelques uns.
 
2- HELSOTT n'est pas très connu en France. Présente-nous ton groupe.  

Je suis Eric Dow, chanteur et parolier.  Mon frère Mark est à la guitare et compose la majeure partie de la musique.  A la batterie nous avons le cinglé Cooper Dustman.  Et à la guitare soliste nous avons David Walston qui est avec nous depuis plus d'un an maintenant et qui compose un peu pour le prochain album.  Mikey Muller est notre bassiste et ingé son.  Nous avons aussi Steph Robinson comme claviériste/chanteuse/compositrice orchestrale de session… en gros c'est un membre honoraire de Helsott.  Son travail s'entend dans tout Woven.
   
3- Qui a inspiré le nom du groupe ?  

La mort a inspiré le nom Helsott.  Et je parle de la mort, la mort, pas du groupe Death (Mort en anglais, NdT).
 
4- Pourquoi avoir choisi ce style de musique ? Vous écoutez du folk metal ? Et depuis combien de temps jouez-vous ensemble ?  

Nous sommes ensemble depuis environ 5 ans et on ne se considère pas vraiment comme un groupe de ‘’Folk Metal’’.  On comprend que les gens nous associent à ce genre et ça ne nous pose aucun problème.  En fait on écoute beaucoup de Folk Metal et c'est évident que ça influence énormément notre musique, mais on a une multitude d'autres influences.  Musicalement on est un groupe un peu "bâtard".  On a plein de styles différents.  Dans les textes, je raconte des histoires sur fond de légendes païennes, et je pense que c'est une des principales raisons pour lesquelles on nous a catalogués en ‘’Folk Metal ‘’.  

5- Vous n'avez toujours pas de label, pourquoi ?  

Nous démarchons les labels depuis quelques mois maintenant.  Et on espère conclure avec un label en 2015.

6- Vous sortez votre premier album. Quel effet ça fait d'accomplir ce but après 4 années de dur labeur ?  

C'est génial d'accomplir ses objectifs.  Je suis toujours tourné vers l'avenir, donc j'étais très enthousiasmé par l'album l'an dernier.  Cette année je me concentre sur le fait de faire signer le groupe, sur les détails de la tournée, et à terminer la suite de Woven.   

7- Quelles sont vos sources d'inspiration ?  

La musique, les mythologies, les livres, les films/la télé, et la vie en général.

8- Est-ce que le son de l'album correspond à ce que vous imaginiez au moment où le groupe a été créé ? Ou cette vision a-t-elle évolué dans le temps ?  

Oui je dirais que le son de l'album correspond à ce que j'imaginais.  C'est probablement l'une des principales raisons pour lesquelles on a mis autant de temps à sortir un album complet.  Quand le groupe a démarré, on n'avait pas le son énorme et épique que je voulais.  Avec les changements de line-up et beaucoup de travail, maintenant nous sommes le groupe que j'ai toujours voulu que l'on soit.  

9- Comment gérez-vous ce travail ? Comment conciliez-vous vos vies privées avec le travail et les concerts ?  

C'est très dur par moments.  Et à d'autres moments c'est aussi très facile à gérer.  En fait ça dépend vraiment de l'activité du groupe comparée à l'activité au travail.  Et vice versa.  Nos vies privées c'est ce qu'on sacrifie en premier.

10- Et vous aimez jouer en Europe ?  

Nous n'avons jamais joué en Europe.  Je n'ai jamais été en Europe avant.

11- Les CD se vendent mal aujourd'hui. Quelle est votre solution ?

Pas de solution en vue.  Tout ça, c'est de la folie.  Tout ce que je peux dire, c'est que si vous volez la musique d'un groupe, vous avez plutôt intérêt à acheter le t-shirt à un de leurs concerts.  

12- Vous avez des plans ou des rêves pour l'avenir ?  

Le REVE quand le groupe a démarré, c'était de jouer en Europe.  Et c'est ce pourquoi on se bat.  Jouer au 70,000 Tons of Metal, signer un label, et jouer en Amérique du Sud seront nos plans futurs.  

13- Merci beaucoup pour cette interview. Tu veux passer un message aux métalleux français ?

Merci à toi pour cette interview.  Et je voudrais dire ceci… Merci de soutenir le metal ! On en a tous besoin dans la vie ! J'espère que vous aimerez mon groupe Helsott et j'espère qu'on se verra bientôt !

English Version Image

1- There are not many folk metal bands in United States. Do you know any other ones?

Have you ever played with another folk metal bands from your country?  Yes, we have played with a few different Folk Metal bands from the US.  Off the top of my head I can recall playing with Winterhymn from Ohio and Adavant from Arizona.  I am aware of bands like Rannoch Moor, Yonder Realm, Warseid and Wilderun…to name a few.


2- In France HELSOTT isn’t very well known. Present us your group. 

I am Eric Dow, I am the lead vocalist and main lyricist.  My brother Mark plays guitar and writes most of the music.  On drums we have the lunatic Cooper Dustman.  On lead guitar we have David Walston who has been with the band for over a year now and is writing some music for the next album.  Mikey Muller is our bass player and audio tech.  We also have Steph Robinson as our session keyboardist/vocalist/orchistrational composer…basically she is an honorary member of Helsott.  You can hear her work all throughout "Woven".  


3- Who inspired the name of the band? 

Death inspired the name Helsott.  Not the band Death but Death, Death.


4- Why have you chosen to play that kind of music? Do you listen to folk metal?

And how long do you play together?  We have been together for almost 5 years now and don’t really concider ourselves to be ‘’Folk Metal’’.  We understand that people tie us in with that genre and we are perfectly fine with that.  We do in fact listen to a lot of Folk Metal and we feel it definitely influences our music a lot, but we have so many different influences.  Musically we are a mutt band.  We have many different styles.  Lyrically, I tell stories with a pagan backdrop and I think that is one of the main reasons we get tied in with ‘’Folk Metal ‘’.


5- You do not still have a label, why? 

We have been shopping labels for a few months now.  Hopefully we will have a deal with a label in 2015.


6- You are releasing you debut album. How does it feel to fulfill that goal after 4 years of hard work? 

It feels amazing to accomplish goals.  I am always thinking forward so I was excited about the album last year.  This year I am concentrated on getting the band signed, working out the details for touring and getting our follow up to Woven complete.  
7- What gives you the creative inspiration?  Music, mythologies, books, movies/tv, and life in general.

8- Does the album sound the way you expected from the moment the band was set up?

Or did the vision of it evolve throughout the time?  Yes I would say the album sounds the way I envisioned it.  That is probably one of the main reasons it took so long to get a full length album out.  When we first started the band, we didn’t sound as big and epic as I wanted.  Through different lineups and hard work we are now the band I knew we should be.

9- How do you handle the working? How do you reconcile your private lives with work and gigs? 

It can be very difficult at times.  Other times it can be very easy to manage.  I really just depends on how busy the band gets as opposed to how busy work is.  And vice versa.  Private lives are the first ones to be sacrificed.


10- And how do you like playing in Europe? 

We have never played in Europe.  I have never even been to Europe before.


11- Cds difficult to sell today. What is your solution?

No solution in sight.  It’s a madhouse out there.  All I can say is, if you’re stealling a bands music you better make damn sure you are buying a shirt from them at one of their concerts.


12- Do you have any future dreams or plans? 

We started this band with the DREAM to play Europe.  That is what we are fighting for.  Playing 70,000 Tons of Metal, getting signed, and playing South America would be our future goals.


13- Thank you very much for this interview. Is there anything you would like to say to the french metalheads?

Thank you for the interview as well.  I would like to say…Thank you for your support in metal ! We all need it in life ! Hopefully you enjoy my band Helsott and hopefully we will see you soon !

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player