Accueil arrow Live Reports arrow BLACK ARTS CEREMONY II, CCO de Villeurbanne le 28/09/2013

Kaosguards

 

BLACK ARTS CEREMONY II, CCO de Villeurbanne le 28/09/2013

Image

Ca va devenir une habitude d’avoir à Lyon, un festival de Black Metal tous les six mois. Après le Vormela Black Fest en Mars, c’est au tour de Wintermoon Production de faire une seconde édition de son Black Arts Ceremony pour le plus grand plaisir de nos oreilles et de nos yeux. Sept groupes se partagent l’affiche ce soir pour nous proposer quasiment toutes les nuances existantes dans le Black Metal.

 

UDYR Live :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

 

Les Lyonnais d’Udyr ouvrent le bal à 16H30 devant une assemblée qui commence à rentrer doucement mais surement pour écouter son black mélodique typiquement scandinave. Le combo est habitué à se produire dans la capitale des Gaulles et j’ai l’impression qu’au fur et à mesure des prestations, les progrès sont visibles. Une introduction parfaite pour cette soirée qui s’annonce riche en musique, en retrouvailles et en bières… 

 

MYRKVID Live :

 You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

C’est parti, on va renter dans le vif du sujet avec tout le décor rituel typique du Black Metal, barbelés, cranes d’animaux, corpse paint, torches… Effets garantis pour ce groupe de Franche Comté que je ne connaissais pas encore musicalement. Ils vont nous délivrer une bonne tranche de Black avec des relents Rock N’ Roll et mélodiques qui apportent un capital sympathie immédiat au combo du fait de ses compositions agréables à écouter. Un bon moment de passé en leur compagnie, à découvrir sur CD et surtout à suivre de près.  

 

MALMORT Live :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

 

La Savoie est bien présente ce soir grâce à Malmort et à son black médiéval largement inspiré du Moyen Age et de la chute de l’ordre du temple, le fameux vendredi 13 Octobre 1307. Je les avais déjà vus en juillet 2011, grâce à… Wintermoon Productions, et le constat est sans appel, on ne dirait plus le même groupe. Les progrès sont considérables, le set est ultra carré et les compositions prennent toutes leurs dimensions en Live. Un très gros travail a été effectué et ça fait plaisir de voir, très certainement, un futur grand qui monte les échelons très rapidement. Il reste plus qu’à nous pondre un classique pour leur prochaine sortie. C’était la première bonne surprise du soir.

 

FROSTMOON ECLIPSE Live :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

 

Le constat est nettement moins réjouissant pour Frostmoon Eclipse et son Post Rock/Black qui fait un peu tache ce soir tout comme le look du chanteur qui ressemble plus à un coreux qu’à un blackeux!!! La musique des italiens se voulait plus lourde et plus lente que la  majorité des formations présentes sur l’affiche. Sur album, la sauce avait déjà du mal à prendre, alors en Live, inutile de vous dire que pas mal de spectateurs sont allés faire une pose aux stands ou au bar. 

 

VORKREIST Live :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

 

La machine de guerre parisienne composée par des membres ou ex membres de groupes tels que Merrimack, Glorior Belli, Blacklodge, Hell Militia, Antaeus… arrive avec son Black Death tonitruant pour secouer l’assistance endormie après le set des italiens. Je m’attendais à quelque chose de plutôt sympathique car leur dernier méfait est tout simplement monstrueux. Et je n’ai pas été surpris, c’était très bon, voire même excellent. Le public est rentré de ses occupations diverses dès les premières notes pour ne rien rater et l’ambiance était au top avec un groupe qui occupe, scéniquement, merveilleusement bien l’espace. On ne voulait plus que ça s’arrête. Deuxième bonne surprise.

 

GOSPEL OF THE HORNS Live :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

On ne va pas faire semblant car ce soir la tête d’affiche c’est bien eux, les australiens sont venus mettre tout le monde d’accord avec leur Black Trash surpuissant. L’accueil du public a été formidable pour le quartet, dès les premières notes, la fosse se transforme en pogo géant sous les coups de boutoirs des Gospel of the Horns qui n’ont pas fait 15 000 km pour rien. Leur musique old school, accompagnée des cris démoniaques du chanteur ont littéralement fait exploser le CCO qui en avait vu d’autres pourtant. Une grosse baigne dans ta gueule de trasheurs blackeux.

 

ACHERONTAS Live :

You need to a flashplayer enabled browser to view this YouTube video

Tout le monde sort de la salle car les grecs veulent faire les balances et installer leurs décorations scéniques dans le plus grand secret. Trente minutes à patienter pour un résultat… inexistant. Le son qui était déjà très bon sur les six premiers groupes n’a pas changé et la scène est devenue un fumoir ésotérique avec bougies, encens et lights rouge ! Bref, un caprice de star pour ne pas paraitre ridicule après le set sur-vitaminé des kangourous. 

Musicalement, Acherontas, à leur début, en 2007, c’était vraiment bien, ne parlons même pas de la période Stutthof, de 2001 à 2007, qui a offert un classique du genre avec « Towards Thy Astral Path ». On ne peut pas dire la même chose des dernières sorties qui allient les ambiances ritualistiques aux titres longs et monotones. 

Ce soir, le concert était poussif et la majorité du public attendait sagement la fin du set pour sortir car la messe… noire était dite. Il ne restera pas un grand souvenir de leur prestation sinon quelques rires entre amis tellement on frôlait l’auto dérision par un groupe qui semble définitivement fini en studio et en live.

Bref une soirée mémorable. Merci à Wintermoon Productions et revenez vite l’année prochaine avec le Black Arts Ceremony III. Avant cela, le Vormela Black Fest N°II sera bien présent au CCO le 8 Mars 2014.

LEGION


 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player