Accueil arrow Live Reports arrow SEPTIC FLESH + Fleshgod Apocalypse + Carach Angren le 13 mai 2013 au CCO (Villeurbanne)

Kaosguards

 

SEPTIC FLESH + Fleshgod Apocalypse + Carach Angren le 13 mai 2013 au CCO (Villeurbanne)

Ce soir, Dream Factory Music nous propose une affiche sacrément alléchante avec trois groupes, Septic Flesh, Fleshgod Apocalypse et Carach Angren pour trois styles différents du Metal Extreme mais ayant un point commun, une bonne dose d’orchestration dans leur musique respective.

 

                                                                   Image

 

Carach Angren a pour but de restituer, ce soir, en live leur musique originale et théâtrale. Une mission qui s’annonce délicate car il n’est jamais aisé de reproduire de l’Horror Black Sympho sur scène. Le groupe est composé d’un guitariste/chanteur, claviériste, batteur, violoniste mais pas de bassiste !!! Fait étrange pour être souligné mais qui ne change en rien l’exécution des titres. 

Quand on connait et que l’on apprécie la musique de Carach Angren, le concert peut vous semblez magnifique et très intéressant. Cependant, la majorité du public est là ce soir pour Septic Flesh et Fleshgod. On sent qu’une certaine lassitude s’installe rapidement dans la foule.

Un moment plutôt agréable même s’il est assez difficile de rentrer dans les compositions si on n’est pas fan de ce genre de musique.

 

                                                                  Image

 

Changement de décors et d’ambiances avec l’arrivée de l’armada italienne de Fleshgod Apocalypse pour une bonne dose de Death Brutal Latin avec chemises à jabot et queues de pie qui sont de sorties. On a même l’honneur d’avoir un piano droit sur la gauche de la scène, où seront jouées les différentes intro ou parties « atmosphériques » par le bassiste.

Une mise en scène du plus bel effet pour un set qui va commencer pied au plancher et ne s’arrêtera que 45 mn plus tard sans avoir eu le temps de respirer… de toute façon ce n’est pas ce que l’on demandait.

Les italiens sont venus dicter les règles du jeu aux 250 personnes présentes ce soir grâce à une set list reprenant ce qu’ils avaient fait de meilleur sur leur deux albums à savoir, Temptation, The Hypocrisy, The Egoism, The Deceit, Requiem In Si Minore, The Violation, In Honour of Reason et The Forsaking

 

                                                                 Image

 

Après une telle débauche d’énergie et un moment aussi magique, Septic Flesh va pouvoir enfoncer le clou et on n’en attend pas moins de leur part.

Le concert débute dans l’hystérie et la chaleur de revoir les grecs deux ans plus tard sur Lyon. Ce soir, ils ont décidé de recentrer leur show sur leurs trois derniers albums, « Sumerian Daemons », « Communion » et « The Great Mass » dont ces deux derniers ont la part belle avec The Vampire from Nazareth, Communion, A Great Mass of Death, Virtues of the Beast, Unbeliever, Pyramid God, Lovecraft's Death, Oceans of Grey, We The Gods, Persepolis, Anubis, Five-Pointed Star.

Une sorte de Best Of du nouveau millénaire mais ils ont oublié que le groupe avait sorti pas moins de cinq albums dans les années 90 et que ceux-ci étaient en train de sortir en réédition chez Season of Mist. Impasse volontaire ou prochaine tournée axée sur la période 1994-99 ? Un rêve qui deviendra peut être réalité…

En tout cas l’heure et quart passée en leur compagnie fût littéralement fabuleuse même si je trouve que les dernières compositions sont un peu moins catchy sur scène, l’orchestration et les cassures rythmiques à outrance plombent quelque peu les titres en finalité. Il n y avait qu’à voir la réaction du public sur « Unbeliever » le titre le plus direct.

 

                                                                Image

 

Une soirée formidable avec trois groupes au sommet de leur art. Un grand merci à Dream Factory Music et surtout MERCI pour avoir proposé au bar de « la Cuvée des Trolls » qui est nettement meilleure que la pisse du Ninkasi…

 

LEGION 

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player