Accueil arrow Live Reports arrow TAAKE + Helheim + Orkan le 27/02/2013 au CCO de Villeurbanne

Kaosguards

 

TAAKE + Helheim + Orkan le 27/02/2013 au CCO de Villeurbanne

C’est avec un froid norvégien que l’on accueille, ce soir, cette affiche « 100% Black Metal from Norway » avec ORKAN, HELHEIM et TAAKE. Trois groupes qui savent se distinguer en nous proposant chacun une musique bien différente qui ne sera qu’égayer notre soirée.

                                                              ORKAN

 

Le premier assaut est donné par ORKAN et son Black Metal très fortement teinté de Trash qui réveille les premiers arrivants au CCO. Ce groupe est tout frais et vient de sortir son premier album en 2012 avec « Crimson Canvas ».  On peut reconnaitre Sindre, le bassiste, un ancien Membres live de TAAKE et surtout Gjermund Fredheim guitariste live chez la tête d’affiche. A eux deux, ils font le spectacle car le chanteur manque cruellement de charisme... Groupe intéressant à revoir avec un peu plus de bouteille.

HELHEIM, fait parti de ces groupes qui sont présents dans le circuit depuis plus de 20 ans, qui ont fait sept albums et qui cherchent toujours la reconnaissance du public. Une description un peu dure mais qui reflète assez justement la situation du combo norvégien. 

                                                               HELHEIM

Sinon, ce soir ils nous ont déployé le grand jeu avec cottes de mailles, ambiances épiques et vikings pour nous plonger dans le passé glorieux des vikings avec des titres longs qui diffusent leur musique envoutante. On pourrait les comparer à un ENSLAVED des années 90’s sans le côté progressif. A noter également, la présence de timbales sur les premiers titres du set. Chose assez rare en live pour être soulignée.

 

                                                               HELHEIM

 

 

Rien à redire sur le spectacle si ce n’est le fait qu’une bonne partie du public quitte discrètement le concert pour aller se recueillir au fumoir, au bar ou au stand de merchandising… En bref quarante minutes de concert qui commencent à devenir de plus en plus longues et soporifiques.

 

                                                                TAAKE

 

 

Place à TAAKE la tête d’affiche qui est venue botter le cul à tous les blackeux présents ce soir en nous balançant une setlist d’enfer avec « Nordbundet », « Du Ville Ville Vestland », « Umenneske », « Fra Vadested Til Vaadesmed », « Hordalands Doedskvads, Part I », « Over Bjoergvin Graater Himmerik, Part IV » et « Nattestid Ser Porten Vid, Part 1 ».

 

                                                                   TAAKE

 

La bande à Hoest avec ses corpse paints nous font la sensation de sortir de terre pour amener le désespoir, la mort et  la Norvège éternelle !!! En effet, le drapeau « Norge » fait son apparition à de nombreuses reprises sur les épaules du chanteur pour l’envelopper, comme s’il s’agissait de son seul vêtement. 

Sa présence scénique est impressionnante, toujours en mouvement, en hurlant, criant, faisant chanter le public avec son micro. Sa gestuelle nous fait penser à un Mozart fou du Black Metal qui dirige ses musiciens tout en se tordant le corps, les pieds sur le retour en grimant la haine contenue dans ses textes. Un vrai frontman qui sait faire le show pour le plus grand plaisir de son public.

 

                                                               TAAKE

Une bonne heure de concert pour faire le tour des cinq albums de la discographie de Taake et pour présenter la compilation d’inédits/covers des 20 ans d’existence qui vient de sortir. 

                                                               TAAKE

Encore une bonne soirée grâce à Dream Factory Music Inc.

 

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player