Accueil arrow Live Reports arrow OBITUARY + Macabre + Psycroptic + The Amenta le 11/12/2012 au CCO de Villeurbanne

Kaosguards

 

OBITUARY + Macabre + Psycroptic + The Amenta le 11/12/2012 au CCO de Villeurbanne

                                                                Image

Les vestes à patches sont de sorties car les anciens n’auraient raté cet événement sous aucun prétexte, OBITUARY avec un set spécial 89-92 avec « Slowly We Rot », « Cause of Death » et « End Complete » au menu. Ca fait rêver…

Pour préchauffer la salle, THE AMENTA, combo déjà vu sur Lyon, avec DEICIDE en 2009 au CCO et en 2011 au Ninkasi nous propose ses trente minutes de Death Indus cradingue comme l’huile de vidange qui enduit les corps des membres du groupe. Leur musique passe toujours aussi bien l’épreuve du "live" car, sur album, l’intérêt est nettement moindre. Le chanteur essaye de réveiller la salle et dégage une énergie remarquable. C’est toujours un bon moment de passé avec eux.

C’est au tour, de PSYCROPTIC d’investir les planches avec le même batteur  que THE AMENTA qui fait parti des deux groupes australiens présents ce soir sur l’affiche comme hors d’œuvre aux deux institutions américaines qui vont suivre. PSYCROPTIC nous propose un Death plutôt technique qui s’avère des plus intéressants avec une présence scénique qui se veut performante. Le chanteur harangue le public pour les « circle pit » et nous offre même un duo avec l’ancien chanteur reconverti depuis en Merchandise-Man !!!

MACABRE où comment voir le groupe qui a certainement été le premier à être défini comme Death Metal au début des années 1980. Une légende, un culte pour un combo très rare en Live, en France, évidemment… Eh bien en Live, justement, c’est autre chose.
Un spectacle fade avec trois musiciens statiques dont le guitariste-chanteur « Corporate Death » porte son micro grâce à une oreillette !  Chaque chanson est introduite par un discours plus ou moins long sur le tueur en série en question dans le titre. Musicalement, l’effervescence est bien présente en passant par le Death, bien sur, le Trash ou le Heavy qui se mélange au chant guttural, syncopé, grind ou possédé qui donne ce brin de folie et de n’importe quoi qui symbolise si bien MACABRE. L’effet de surprise passe très vite et au bout de trente minutes, les rangs se clairsement dans le CCO. On notera également la reprise de VENOM avec le titre « Countess Bathory ».

L’attente était devenue insupportable lorsque John Tardy investit la scène pour commencer ce Best Of Old School de la première période d’OBITUARY. Une avalanche de titres qui tuent avec au programme, « Stinkupuss », « Intoxicated », « Bloodsoaked », « Immortal Visions », « Gates to Hell », « Infected », « Cause of Death », « Chopped in Half », « Turned Inside Out », « Body Bag », « Back to One », « Killing Time », « The End Complete », « Dead Silence », « I’m in Pain » et « Slowly We Rot ».
Quoi dire de plus que le public et le groupe était en totale communion. J’avais rarement vu une aussi bonne ambiance conviviale et fraternelle lors d’un concert. On aurait dit que deux vieux amis se retrouvaient et parlaient du bon vieux temps avec une pinte à la main.
Une dernière chose ? Ah oui, les cheveux de John ont encore poussé, bientôt ils vont lui arriver aux genoux… si ce n’est déjà fait.

LEGION


Merci à My Reference Events pour l’affiche proposée et aussi pour l’accred.

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player