Accueil arrow Interviews arrow LONEWOLF le 11/11/2012

Kaosguards

 

LONEWOLF le 11/11/2012

LONEWOLFInterview réalisée par mail avec Antoine (batterie)

Pour tous ceux qui aiment le "heavy à l'allemande"  les français de LONEWOLF n'ont qu'un seul défaut: être nés du mauvais côté du Rhin... La signature chez le colosse Napalm Records va permettre il faut l'espérer aux grenoblois de changer de statut. Cela ne serait que justice au regard de leur succulente dernière sortie... 

 

 

 

1. Bonjour les LONEWOLF, dans quel état d’esprit êtes-vous après la sortie de votre nouvel opus ?

Un état d’esprit très « motivé » ! Fiers de ce que nous avons accompli !  C’est sans aucun doute le meilleur album que Lonewolf ait sorti.

2. Vous travaillez désormais avec Napalm Records. Comment avez-vous déniché ce plan et pensez-vous franchir un cap avec le label autrichien ?

C’est notre manager Bart Gabriel qui a trouvé ce deal. On avait le choix entre Napalm Records et un autre « gros » label.  Etre chez eux nous ouvre forcément plus de portes. La distribution est énorme, ils font beaucoup pour nous !  Je crois que nous n’avons jamais autant joué live que depuis que nous sommes signés chez eux !!!

3. Comment expliquez-vous que LONEWOLF soit bien plus présent en concert à l’étranger qu’en France ? La France serait-elle définitivement allergique au heavy (mis à part les mastodontes du genre) ?

Bien que la scène métal soit présente en France, elle est cependant bien plus dynamique en Allemagne, Grèce…où les fans métalleux sont également plus friands de ce genre de musique ! Je ne dirais pas que la France est allergique au heavy mais plutôt un peu réticente, à charge pour nous de la séduire…

4. Le line up depuis 2009 a pas mal évolué par rapport à vos débuts, quelle en est la raison, pensez-vous avoir trouvé les zikos idéals pour ce projet ultra ciblé qu’est LONEWOLF….

Le line-up d’aujourd’hui est sans aucun doute le meilleur que Lonewolf ait pu avoir. Nous sommes tous les quatre inséparables !  En ce qui concerne les précédents membres, le temps était venu pour eux de se consacrer à leur famille (ce qui est tout à fait respectable !) et d’autres sont allés vivre à l’étranger.

5. Votre cover « tue » vraiment. Qui s’en est occupé ?

Un artiste hongrois : Peter Salai. Il avait carte blanche. Quand nous avons vu l’idée de Peter, nous avons été bluffés. C’était mieux que tout ce que nous aurions pu espérer. Elle a fait l’unanimité au sein du groupe !

6. Jens, tu es dans le milieu metal depuis quelques temps. Penses-tu que la façon dont les gens apprécient la musique, la consomment a-t-elle changé ces dernières années ? Pour simplifier, le fan de metal a-t-il changé depuis quelques années ?

Je vais répondre pour Jens. Bien sûr que le fan de métal a changé ! De nos jours, je trouve qu’un groupe est plus jugé sur son image que sur sa musique ! Il n’y a plus ce culte de l’objet, avoir un cd, regarder le livret dans ses moindres recoins…Il n’y en a que pour le téléchargement ! Je me souviens il y a quelques années quand on faisait du « trade » avec les cassettes, les fanzines…

7. Que pourriez-vous dire à un jeune fan de metal d’aujourd’hui pour qu’il s’intéresse au heavy metal dit classique ?

Bonne question ! Le heavy-metal dit classique a selon moi des structures très solides. Rien à voir avec certains styles de métal ou il n’y a aucune recherche musicale. Tout est insipide, sans profondeur. Dans le heavy tu n’as pas besoin de deux riffs pour faire un morceau ! Il y a cette recherche de mélodies, de structure qui fait la différence à mon goût !

8. Une anecdote à nous raconter concernant vos concerts ou une tournée ?

Il y en a tellement ! Pour ma part j’ai énormément apprécié de monter sur scène maquillé durant le show de Powerwolf lors de notre dernière tournée. L’effet de surprise fut total pour eux et la réaction du public excellente !

9. C’est une question un peu saugrenue, mais si vous deviez comparer la musique de LONEWOLF à une B.O de film. Lequel serait-ce ?

Pour moi ce serait sans aucun doute Conan le barbare, ce côté rentre-dedans qui ne laisse pas de place au compromis ! Si Jens avait répondu à cette question il t’aurait sûrement répondu n’importe quel film italien de zombies... ahaha !!!


10. Vous avez des morceaux bien heavy qui sont taillés pour la scène. Est-ce que le public réagit mieux à ce type de chansons ou alors à des titres plus rapides?

C’est vrai que généralement le public accroche plus sur des morceaux mid-tempo que rapides !!! Je pense que la façon de jouer ces titres, le côté lourd, plait au public. Nous ne sommes pas du tout contre le fait de jouer des morceaux plus rapides, mais les nuances que l’on peut mettre dans nos morceaux mid-tempo  rendent le tout plus accrocheur !

11. Question pour toi Jens encore, ta proximité avec l’Allemagne aide t-elle le groupe à mieux se faire connaître là-bas, car vous êtes vraiment taillés pour plaire aux fans de l’autre côté du Rhin qui vénèrent les RUNNING WILD ou autres PARAGON et dont vous êtes les fidèles descendants ?

Les influences teutonnes que Jens apporte dans Lonewolf nous aident peut-être à mieux se faire connaître là-bas. Il sait précisément comment doit sonner un morceau, en faire ressortir toute l’efficacité, il a ce côté « travail à l’allemande » !!!

12. Jusqu'à maintenant, quelles ont été les réactions de fans et des medias?

Les réactions des fans sont franchement bonnes. Pour les médias c’est autre chose, il ya certes de très bonnes réactions mais aussi de mauvaises ! Ce qui franchement ne nous dérange pas. Au contraire, on se remet toujours en question !

13. Allez concluons cet entretien en vous souhaitant le maximum de réussite, beaucoup de disques vendus et une flopée de dates…

Merci à toi pour cette interview ! Un grand merci à tous les fans pour leur soutien !
HELLBENT FOR METAL !!!

Evildead

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player