Accueil arrow Live Reports arrow MARDUK + Immolation + Forsaken World + De Profundis + Soul Sacrifice le 26/09/2012 au CCO

Kaosguards

 

MARDUK + Immolation + Forsaken World + De Profundis + Soul Sacrifice le 26/09/2012 au CCO

Le Metal extrême envahit Lyon ce soir, pour nous offrir certainement deux de ses meilleurs groupes dans les genres Black et Death Brutal. On ressent une certaine excitation dans la foule qui se remémore les derniers passages des deux combos dans la capitale des Gaules en se désaltérant dans le coin fumeur car aujourd’hui les trombes d’eau sont venues laver les blasphèmes qui seront crachés ce soir au CCO par les cinq groupes à l’affiche.

Il est encore bien tôt quand Soul Sacrifice monte sur les planches pour commencer à animer cette soirée qui s’annonce exceptionnelle. Malheureusement à 18h30, peu de personnes sont présentes pour accueillir les turcs. Ils vont pendant les 20 mn de prestation, nous jouer un Death Metal qui tend sur le Thrash et reste très entraînant en finalité. Les rares personnes, agglutinées au bar, vont pouvoir apprécier ce moment sympathique qui ne laisse planer aucun doute sur la suite de la carrière de ce groupe. A revoir et à réécouter.


Le second groupe de la soirée est De Profondis et c’est certainement le moins intéressant. Leur musique évolue dans un mélange de Heavy, de Death et de Black ce qui rend l’ensemble confus d’autant que l’attitude du groupe est assez individualiste. Chacun est dans son coin et joue sa partie. Il manque un liant dans la musique et sur scène… Il reste du boulot pour se sortir la tête de l’eau.

La troisième première partie est un groupe français, Forsaken World qui a la pouvoir de faire rentrer tout le monde, certainement intrigué par le fait de trouver un groupe de l’est de la France sur ce plateau. La mise en scène est réussie avec Corpse Paint et vêtements sanguinolents pour nous balancer un Death mélo quelque fois influencé Black. La musique et le set sont carrés mais il manque un peu d’originalité à l’ensemble car cela reste convenu. L’accroche est sympathique et efficace mais on a tendance à attendre la fin du set avec impatience. Une bonne publicité pour se faire connaitre.

                                                          Image

Fini les petits chanteurs à la croix de bois, place à un pilier du Death Brutal Américain avec « Immolation ». Ross Dolan et sa bande sont venus atomiser Lyon pendant quarante bonnes minutes avec leur musique lourde à souhait avec changement de rythmes et breaks pachydermiques. La tête commence à se secouer ainsi que le buste sans que l’on ne se force tellement les structures des titres sont prenantes et surtout jouissives. Un vrai travail de boucher millimétré et sans erreurs.

                                                          Image

A noter, également, la prestation sans faille et la gestuelle de Robert Vigna, un des deux membres fondateurs. Un petit bijou pour les oreilles et les yeux. Son compère Ross Dolan, par sa taille, sa corpulence, sa longueur de cheveux et son jeu de basse est totalement  impressionnant. Deux monstres du Death Brutal en action avant les démons suédois.

                                                    Image

Une bonne quarantaine de minutes à attendre « Marduk » et tout le mythe qui va avec. Quand tout d’un coup on entend « Serpent Sermon » retentir dans le CCO pour plus d’une heure Black Metal sans compromis mais qui a su se diversifier avec l’arrivée de « Mortuus » (Mr « Funeral Mist ») en incorporant des passages plus mystiques et surtout moins rapides dans cette musique qui s’auto-parodiait à la fin de l’ère « Légion ».
Ce soir la discographie entière de « Marduk » va être passée en revue, des anciens « Slay the Nazarene », « The Black Tormentor of Satan » ou encore « On Darkened Wings » vont se mêler aux plus récents « The Levelling Dust » « Souls for Belial » ou encore « Temple of Decay » en passant par les légendaires « Panzer Division Marduk » et « Baptism by Fire » joués encore plus rapidement que sur l’album !!! Peu de survivants pour accueillir l’ultime rappel avec « Wolves ».

                                                    Image

Un concert merveilleux par sa qualité, sa variété de titres, d’ambiances et le professionnalisme de Marduk qui a su combler une assistance présente unanime. Ce soir, c’était un « putain » de concert de Marduk au top de sa forme.

Un grand merci à Dream Factory Music Inc pour cette soirée et l’accréditation.

LEGION

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player