Accueil arrow Live Reports arrow FORTERESSE + Borgne + Udyr + Attralia le 28/06/2012 à La Clé de Voûte (St Etienne)

Kaosguards

 

FORTERESSE + Borgne + Udyr + Attralia le 28/06/2012 à La Clé de Voûte (St Etienne)

C’est par une belle soirée d’été que la ville de St Etienne a l’honneur d’accueillir la première date de la tournée commune entre Borgne et Forteresse, deux groupes de Black Metal qui vont traverser l’Europe pendant les quinze jours à venir pour proposer, aux amateurs, une belle affiche de qualité. Ce soir, deux groupes locaux vont les épauler, à savoir, « Attralia » et « Udyr ».

                                                                Image

C’est à 20h pétantes qu’Attralia a décidé de commencer à célébrer le culte des ténèbres devant une assistance peu remplie mais attentive à leur musique dans cette salle, la clé de voûte, endroit propice aux concerts de Wintermoon Productions qui, une fois de plus, nous gâte avec une telle affiche.
Les lyonnais ne vont pas y aller par quatre chemins avec leur décor ritualistique et leur Black Brutal sans compromis. La prestation est solide et ne fait pas dans la finesse mais reste toutefois un peu linéaire par rapport à ce qu’ils nous proposent en studio. On sent le potentiel mais il manque un peu d’originalité, chose qui viendra très certainement avec le temps et l’expérience accumulée par les concerts comme celui. La soirée commence sous les meilleurs hospices avec « Attralia », un nom à retenir car on va bientôt les revoir.

                                                                        Image

C’est au tour d’ « Udyr » de nous montrer ce qu’ils ont à nous proposer. Malheureusement, deux incidents techniques majeurs vont quelque peu gâcher la prestation. Les lyonnais vont casser des cordes sur les guitares ! Donc, deux arrêts qui vont disperser le public et donner un goût de malédiction pour ce groupe intéressant dans sa démarche musicale avec un Black digne du grand « Emperor » sans toutefois les plagier.
La musique d’ « Udyr » envoûte les personnes présentes par sa violence, ses atmosphères et sa mélancolie qui ont su maintenir l’attention sur leur show. Un groupe à suivre car on sent qu’il ne leur manque pas grand-chose pour exploser dans le milieu.

                                                                 Image

Qui ne connait pas « Borgne » ? Et bien je plains ces personnes car ils vont avoir beaucoup de choses à rattraper, surtout après le concert qu’ils ont donné ce soir. J’avais vu leur première date, en septembre dernier à Lausanne et on peut dire qu’il y a une réelle évolution entre les deux prestations. Ce soir, c’était un mur de son, tel un rouleau compresseur qui avance sur le public pour ne laisser aucun rescapé !!! Un sentiment de haine, de violence, de souffrances crachées au visage de l’assistance comme une malédiction venue s’abattre sur eux.

                                                                Image

Les mots sont forts comme la prestation des Vaudois ce soir. Une belle progression depuis la dernière fois avec des titres pris dans les trois derniers albums (IV, Entrave de l’âme et Royaume des ombres, sorti la veille) pour composer la set list.

Un bijou de Black brutal et martial dont les atmosphères semblent appeler l’apocalypse ce soir à St Etienne. Après quarante minutes, le public est sous le choc et le charme. Rien à redire, c’était parfait pour un groupe qui avait moins de dix concerts à son actif.

                                                                Image

Pour les survivants, les 20 mn de pause ont été obligatoire pour se réhabiliter après ce choc sismique et surtout pour accueillir « Forteresse », un combo culte d’outre atlantique qui milite pour les valeurs nationalistes du Québec.

Actifs depuis 2006 avec pas moins de 4 albums et plusieurs EP, Split, « Forteresse » vient nous montrer toute sa science en matière de Black Metal sombre et puissant avec des ambiances moins brutales que précédemment. Le groupe commence par « La Lame du Passé » un hommage plutôt Folk mais qui reste accrocheur avec son style particulier de superposer les lignes des guitares rythmiques et solos comme dans un duel dont le résultat vous fait lever les poings avec des paroles qui revendiquent un Québec libre sans jamais tomber dans l’extrêmisme.
Une chose intéressante à remarquer, c’est l’apport indéniable d’un batteur en Live qui remplace et surtout relève la section rythmique  de « Forteresse ».

                                                               Image


Encore une merveilleuse soirée, grâce à « Wintermoon Productions » qui sait satisfaire les fans de Black Underground qui osent prendre leur voiture pour se déplacer un peu de Lyon.

LEGION

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player