Accueil arrow Interviews arrow HUMAN JOB le 05/04/2012

Kaosguards

 

HUMAN JOB le 05/04/2012

HUMAN JOBInterview réalisée par mail.

HUMAN JOB, groupe de rock électro, heavy et mélancolique, est un groupe originaire de Lyon et dont la première démo « Peace is what we are », sortie il y a peu, nous a tapé dans l'oeil.

Nous avons voulu en apprendre un peu plus sur ce groupe plus que prometteur...  

 

 

 


1-  Salut à tous ! Pouvez-vous nous présenter un peu le groupe ?


HUMAN JOB est composé d’Erwan, l’un des 2 guitaristes du groupe. J’ai personnellement commencé la musique avec lui. Il est à l’origine de 95% des morceaux actuels. Il a un immense talent et n’a d’ailleurs besoin de personne pour faire un morceau de A à Z.

Hervé nous a rejoints il y a quelques temps déjà et il est le second guitariste et a l’habitude de composer pour lui de super morceaux. Les 2 gratteux ont l’art de retranscrire avec brio la mélancolie, une mélodie simple et souvent poignante. Loïc, notre batteur a rejoint le groupe assez récemment et donc juste après la sortie de notre démo suivi de Guillaume, notre bassiste. Puis il y a moi, Cédric. Je m’applique à chanter depuis environ 12 ans maintenant et les sensations commencent à être bonnes.


2 -  Quelle est la signification de ce nom «HUMAN JOB» ?


Il est apparu après qu’on m’ait raconté l’histoire de Job, cet homme qui a tout le « matériel » et les « conditions » pour être heureux et à qui Dieu décide de tout progressivement retirer pour voir ce qu’il adviendrait. Selon la version que j’ai entendue, Job ressort reconnaissant de cette expérience présentée en apparence comme désastreuse en réalisant qu’il N’EST PAS ce dont il dépendait jusqu’alors… Le nom du groupe est une sorte de question que l’on peut se poser à un moment de sa vie, une question identitaire.


3 - Vous venez de sortir votre première démo trois titres, « Peace is what we are ». Parle-nous un peu de ce titre.


« Peace is what I am » est une citation d’un philosophe, d’un penseur ou d’un maître (peu importe) que l’on m’a rapportée. Elle m’a vraiment fait « tilt » à l’époque, m’a réellement parlé et cet effet ne m’a jamais quitté jusqu’à maintenant. C’est une sorte d’élément de réponse à la question « Human Job » ? Chacun ressent cela à sa manière. Le fait de l’avoir mis en titre de la démo est une manière à la fois sympa et imprégnée de sens pour nous présenter.


4 - Comment se passe la composition ? Inclut-elle l'aspect électro et les arrangements à la base, ou ces derniers se greffent-ils après ?


La plupart des morceaux actuels ont été proposés d’une manière plus ou moins aboutie par Erwan. La capacité technique (ce dont tout le monde dispose maintenant) permet d’accéder à  peu près tout type des sons, de boucles électro, etc. Les morceaux que l’on peut entendre en live et sur la démo ont été composés essentiellement par Erwan et moi. Nous faisons de la musique ensemble depuis 12 ans. Mais chaque morceau se voit peaufiné, amélioré depuis le début de l’année par l’ensemble du groupe et le travail collectif est très plaisant.


5 - Qui écrit les textes, et quels sont les thèmes abordés ?


J’écris les textes. La plupart du temps, je relate de différente manière ce qui se passe en moi face aux questions d’identité, aux gens, à l’amour, etc. Je mets beaucoup en avant l’intéressante et perturbante dualité que nous avons tous en nous. J’exprime à ma façon la difficulté de gérer ce qui en nous veut évoluer et de l’autre côté le rôle du mental, de l’égo, qui fait tout pour nous en empêcher.

« The only way ? » de son côté me permet d’exprimer une prise de conscience importante sur la vraie signification de l’amour, loin des clichés emprisonnant du simple « fait amoureux ».


6-  Votre première démo est étonnamment pro, particulièrement au niveau du son et des arrangements. Comment s'est passé l'enregistrement, et en êtes-vous totalement satisfaits ?


Nous sommes dans l’ensemble très satisfaits du résultat. Tout a été fait à la maison si je puis dire. Comme je le disais précédemment, la technologie actuelle permet de faire vraiment de belles choses. Erwan a fait un travail super. Notre complicité et notre entente musicale ont fait le reste. Nous avons simplement fait masteriser le tout par Franck Morel à Nuage 7 sur Lyon.


7-  Quels sont les retours que vous avez eus jusqu'à présent sur votre démo ?


Les retours sont dans l’ensemble très bons, dans le sens où, puisque le son est très satisfaisant, ce sont les morceaux eux-mêmes qui sont mis en avant. Lorsque les auditeurs ressentent les mêmes émotions que nous à l’écoute des morceaux, on peut dire que le pari est gagné.


8-  « Peace is what we are » renferme 3 titres, mais je suppose que vous en avez d'autres en réserve. De combien de morceaux disposez vous à l'heure actuelle ?


Nous jouons actuellement 10 morceaux sur scène dont les 3 de la démo. Cette set-list sera bientôt complétée par 2 autres nouveaux morceaux…

Quant aux projets en cours, je souhaite que l’on ait assez d’une vie pour tous les proposer… !!


9-  Qu'en est-il du live ?


Ça commence tranquillement sur Lyon, mais ce n’est pas facile de trouver des dates actuellement. Hervé bosse dur sur le démarchage et nous postulons beaucoup pour tous les tremplins à venir. Nous avons l’impression d’une saturation de la demande des groupes. Il faut très souvent relancer maintes fois pour avoir ne serait-ce qu’un contact. Mais on continue de se bouger et il faut bien reconnaître que beaucoup de choses intéressantes sont proposées de la part d’organisateurs.

En ce qui concerne les quelques lives que nous avons faits sur la région, nous avons été heureux du retour et du relationnel au public. Question son, il y a encore du travail notamment par rapport aux programmations mais nous avons depuis peu un ingé son (Jérémie) qui nous donne confiance.


10 - Question inévitable : quid d'un premier album ? Est-ce en projet, et avez-vous d'ores et déjà une idée de la date éventuelle de sortie ?


Le premier album est effectivement en pré-production. Nous allons l’enregistrer nous-mêmes afin de nous libérer de certaines contraintes (temps et argent). C’est un pari osé et une première pour nous, mais semble aujourd’hui le meilleur moyen de réaliser un album exigeant et à la hauteur de nos attentes. Concernant une éventuelle date de sortie, l’idéal serait qu’il soit disponible à la rentrée 2012.


11-  Quels sont les groupes qui vous ont le plus influencé ?


Personnellement c’est assez restreint finalement : MARILYN MANSON, DEFSTONES, NIN, RAMMSTEIN, KORN, THE SMASHING PUMPKINS, INDOCHINE…. Des grands classiques en somme. Là, il s’agit des groupes qui m’ont réellement donné envie d’avoir mon propre groupe.


12- Vous êtes originaires de la région lyonnaise, et vous êtes actifs sur la scène musicale locale depuis un moment déjà. Que pensez-vous de cette scène ?


Lorsque l’on a commencé à jouer il y a une dizaine d’années, le milieu « rock/métal underground » était assez développé et il s’affirmait surtout dans les bars lyonnais. Les concerts étaient assez fréquents et les groupes se connaissaient quasiment tous. C’était très sympa. Puis on a déserté un peu le milieu pour diverses raisons et aujourd’hui il s’agit d’un retour très récent de notre part et on a réellement cette sensation, comme je le disais précédemment, d’une saturation de la demande des groupes par rapport aux possibilités de jouer.  Pour toutes ces raisons, on est finalement pas très au courant de la scène locale. Mais ça arrive.


13-  Merci pour vos réponses ! Un dernier mot pour les lecteurs de Kaosguards ?


Nous sommes conscients du privilège de cette interview dans la mesure où notre musique ne rentre pas tout à fait dans le « style KAOSGUARDS ».

J’invite néanmoins les lecteurs à venir nous voir en concert car ils pourraient être surpris de l’énergie générale qui se dégage de la scène… !

Et simplement merci, merci à eux d’avoir été curieux et d’avoir lu cette interview.

À très bientôt… !!!


La chronique de «Peace is what we are» est disponible ici : http://www.kaosguards.com/content/view/5954/44/


Retrouvez Human Job sur son site internet : http://www.humanjob.fr/

  
Vega

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player