Accueil arrow Interviews arrow ANNEKE VAN GIERSBERGEN le 24/02/2012

Kaosguards

 

ANNEKE VAN GIERSBERGEN le 24/02/2012

ImageInterview réalisée par mail avec ANNEKE VAN GIERSBERGEN.

 

Auteur d'un très bon nouvel album sorti ce mois-ci (chronique à lire ici), ANNEKE VAN GIERSBERGEN, l'ancienne chanteuse de The Gathering, a accepté de répondre à quelques questions afin de nous présenter plus en détail ce nouveau disque, étape importante de sa discographie.

 

 

 

 

 

 

1 - Bonjour Anneke ! Ton dernier album solo est « Live in Europe » (2010). Qu'en penses-tu avec le recul, maintenant qu'il est sorti depuis un an et demi ?

Je l'aime encore beaucoup, particulièrement l'énergie qu'il dégage, mais j'ai aussi ressenti que « Live in Europe » marquait la fin d'un chapitre pour moi, mon premier chapitre d'artiste solo.

2 – Tu as sorti « Air » (2007) sous le nom « Agua de Annique », puis « Pure air » (2009), « In your room (2009) et « Live in Europe » (2010) sous « Anneke Van Giersbergen & Agua de Annique »,  et maintenant « Everything is changing » sous ton propre nom uniquement. Est-ce que ça signifie que tu le considères comme ton premier vrai album solo, et qu'en est-il d'Agua de Annique ?

Non, c'est juste un nom, et pour moi « Air » est mon premier album solo, mais deux des musiciens originels d'Agua de Annique ont depuis quitté le groupe, sans compter que l'orientation musicale actuelle est un peu différente. Et puis je pense que beaucoup de personnes n'ont pas compris pourquoi j'ai utilisé un nom de groupe au lieu du mien. Je pense que j'ai eu peur d'être le capitaine de mon propre navire, et « faire partie d'un groupe » me semblait plus logique, mais je me sens désormais assez confiante pour revendiquer pleinement ma musique.

3 – Parlons un peu de ce nouvel album. Quand as-tu commencé la composition et l'enregistrement, et comment s'est-elle passée ?

Nous avons commencé à travailler sur « Everything is changing » en janvier 2011, ce qui fait que j'ai été occupée par l'album quasiment toute l'année. Comme je voulais un album plus complexe et avec plus d'arrangements, j'ai du me faire aider dans la composition car je ne pouvais pas jouer exactement ce que j'avais en tête. La plupart des  chansons sont donc co-écrite avec le musicien et producteur portugais Daniel Cardoso. Pour schématiser, il a composé les musiques, alors que j'ai crée les lignes de chant et écrit les paroles. Nous avons surtout travaillé par échange de fichiers sur internet, mais je suis allée passer quelques jours au Portugal et Daniel est également venu passer quelques jours dans mon studio.

4 – La contribution de Daniel Cardoso à ce nouvel album a donc été très importante. Comment l'as-tu rencontré, et pourquoi avez-vous décidé de faire un album ensemble ?

Daniel est un ami commun des gars d'Anathema, et il se trouve que je l'ai justement rencontré après un concert d'Anathema à Paris. Il m'a dit qu'il souhaitait m'envoyer certaines de ses compositions (bien sûr, on me propose régulièrement ce genre de chose), mais notre vision de la musique était similaire et j'étais curieuse d'écouter ses compositions. Il m'a envoyé une ébauche de ce qui allait devenir « Feel alive » (titre d'ouverture de l'album, NDLR), et dès que je l'ai entendue j'ai décidé que je voulais travailler avec lui pour mon prochain album.

5 – Si on compare « Everything is changing » à tes précédents albums solo, la différence la plus évidente est qu'il contient beaucoup plus de guitares électriques et d'arrangements modernes. Est-ce quelque chose que tu souhaitais, un son plus heavy et moderne et moins de parties acoustiques ?


Les arrangements sont bien plus approfondis qu'avant. « In your room », mon précédent album produit par Michel Schoots, était bien plus épuré pour de nombreuses raisons, conscientes ou non. Travailler avec Devin Townsend m'a fait réaliser que je voulais revenir à une musique plus énergique et plus riche en arrangements. Daniel Cardoso a ajouté des sons électroniques et modernes à l'ensemble, ce qui constitue en partie sa marque de fabrique.

6 – On trouve au sein de « Everything is changing » beaucoup de genres musicaux différents : pop, rock, électro, un peu de metal, et tout cela le rend très varié, bien qu'homogène. Tu n'avais pas peur de mélanger autant d'influences différentes dans un seul cd ?

C'était exactement ce que je voulais, parce que tous ces éléments sont autant de parties de moi. Plutôt que de choisir une direction musicale unique, je voulais regrouper, assembler toutes ces influences. J'aime autant Madonna que A perfect circle, et je suis très heureuse du résultat final !

7 – Tu vas bientôt commencer à tourner pour promouvoir ce nouvel album. En plus de ces nouvelles chansons, que vas-tu jouer en concert : des titres d'Agua de Annique, de The Gathering, des reprises, des inédits ?

Nous allons jouer l'intégralité du nouvel album, ainsi que quelques titres plus anciens. Un titre de The gathering aussi, et également une des chansons que j'ai faite avec Devin Townsend.

8 – A part donner des concerts, quels sont tes projets pour l'avenir ?

J'ai vraiment envie de me consacrer à « Everything is changing » cette année. Pour le moment, les seules exceptions sont un nouvel album avec Devin Townsend (Epicloud), et la pièce de théâtre pour enfant dont j'ai composé la musique et que j'interprète en hollandais. Cela s'appelle : « L'ours qui n'était pas ».

9 – Une dernière question ! Puisque « tout change » (Everything is changing), as-tu d'ores et déjà une idée de ta prochaine évolution musicale ?

Pas vraiment (rire) ! J'aimerais faire un autre album dans un style proche de celui-ci, mais lorsque je me mets à écrire et composer, difficile de savoir où cela va me mener !


Pour info, Anneke sera en tournée en France au mois de mai pour 5 dates : Strasbourg, Paris, Rennes, Toulouse et Montpellier.
Des concerts à ne pas manquer, assurément !


Vega

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player