Accueil arrow Live Reports arrow PAIN + Engel + Turmion Katilot le 18/10/2011 à la Laiterie (Strasbourg)

Kaosguards

 

PAIN + Engel + Turmion Katilot le 18/10/2011 à la Laiterie (Strasbourg)

Mardi 18 Octobre, à priori, rien de prévu...A mi-journée, j'apprends que je peux assister aux balances de Turmion Kätilöt pour faire des photos. Je me jette sur mon Canon et pars en trombe à la Laiterie (Strasbourg) en ayant vaguement écouté deux morceaux du groupe que je dois photographier. Un mélange fou de Dance et de métal qui fout la niaque. Bref, je suis plutôt intriguée. J'arrive sur les lieux vers 17h et les gars sont dehors, maquillés et parés de leurs costumes de guerriers de latex, fumant tranquillement à l'extérieur. Je papote avec eux et nous arrivons à la conclusion que les années 90 sont fantastiques et que dieu merci, Corona et Haddaway sont passés par là.

Ils montent sur scène et commencent à jouer, et là c'est la claque immédiate. Le mélange fonctionne parfaitement, et je ne pas m'empêcher de me trémousser discrètement dans la salle encore vide. Les balances terminées on me propose une accred pour assister au concert du soir même avec Engel, et Pain en tête d'affiche.

                                                                 TURMION KATILOT 

Pas d'hésitation, je reviens 2h plus tard, et devant une Laiterie comble, les finlandais de Turmion Kätilöt mettent le feu. Le public est un peu mou de genou, mais on va mettre ca sur le dos du début de soirée.

À ma grande joie les sons de synthé plus Old school les uns que les autres fusent allègrement, électrisent le public, mais créent tout de même un ensemble crédible et irrésistiblement dansant. Je ne le dirais qu'une fois, à moins de n'avoir aucun second degré, ce groupe est à voir absolument!

http://www.myspace.com/officialturmionkatilot

Engel enchaine, mais pour le coup je suis beaucoup moins sensible à ce groupe, du fait probablement du chant un peu trop heavy-mielleux et de la frilosité des riffs. Je trouve ça efficace, mais très bateau. Inversement, le public est complétement conquis et la température monte d'un cran.

                                                                   PAIN

Puis PAIN reprend le flambeau, et là ce n'est plus de l'énergie mais de la folie furieuse dans la salle. Les gradins s'agitent dignement et la fosse hurle, pogotte, et sue à l'extrême! Le set durera 1h30 et ce sans aucune baisse d'énergie! Les tubes s'enchainent et moi qui n'adhère pas vraiment au style suis totalement ravie de cette soirée improvisée.

J'en profite pour remercier encore une fois Turmion Kätilöt et leur tour manager de leur disponibilité et de leur gentillesse.

Frigid Bourin

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player