Accueil arrow Live Reports arrow INQUISITION + Osirion + Cainan Dawn +Malmort +Malepeste le 22/07/2011 à La Clé de Voûte (St Etienne)

Kaosguards

 

INQUISITION + Osirion + Cainan Dawn +Malmort +Malepeste le 22/07/2011 à La Clé de Voûte (St Etienne)

Un concert avec cinq groupes de Black à St Etienne, ça ne doit pas arriver souvent, car je n’ai pas de souvenirs immédiats qui me reviennent en tête. En tout cas, Malepeste, Malmort, Cainan Dawn, Osirion et Inquisition, une bien belle affiche qui risque de ne pas décevoir dans cette salle inconnue, la Clé de Voûte à l’architecture magnifique.

Il est à peine 20h quand  Malepeste ouvre les hostilités de la soirée avec son Black un peu Doom. La première surprise est le soin apporté à la décoration de la scène avec chandeliers, encens, coupes, bougies et ossements. Cela rend l’ambiance vraiment mystique et vous plonge dans la cérémonie rituelle. Lorsque l’on voit la démarche décorative de Malepeste, cela ne peut que nous rappeler les shows de Watain, les maitres en terme d’embellissement scénique.

                                                              Malepeste

Cependant, le son est exécrable, la batterie n’est pas dans le tempo, la faute à un retour inexistant et l’ingénieur du son qui ne me semble pas vraiment compétent. Cela se confirmera toute la soirée. Malgré ses problèmes indépendants de leur volonté, les Lyonnais de Malepeste donnent du cœur à l’ouvrage. Dans d’autres conditions sonores, il serait intéressant de les revoir.

                                                              malmort

La vague savoyarde va déferler puisque les trois prochains groupes viennent de là bas. Malmort, fort d’un premier EP et d’un Split CD débarque sur scène pour remettre tout le monde d’accord. Leur Black Metal à influences médiévales bénéficie d’un bien meilleur son et la démonstration proposée tourne vite à leur avantage tant le groupe est bien en place. Il nous délecte de sa musique authentique qui nous rappelle le commencement du mouvement dans les années 90.
On connaissait la qualité de leurs compositions en studio et bien les versions live sont encore meilleures car elles prennent toute leur signification et sont encore plus puissantes et hypnotiques.

                                               Cainan Dawn

Chambéry est toujours à l’honneur avec Cainan Dawn qui vient de sortir son premier album avec « Nibiru », un concentré de riffs acérés et de passages plus mid tempo qui rendent cette musique ensorcelante.
La prestation Live a été entachée par les approximations d’ingénieur du son qui a juste « oublié » de monter le volume d’une des guitares. Cela provoqua la colère du groupe qui, malgré de nombreux signes envers cette personne incompétente, a dû se résoudre à jouer avec une guitare quasiment muette. Quelques titres passèrent et tout rentra enfin dans l’ordre.
La fin du show fût magique, hypnotique et violente avec cette alternance de passages atmosphériques et plus rapides qui font naitre les premiers pogos. Un concert solide pour un groupe difficile à voir mais qui risque de devenir un futur grand car la place de Néhémah vacille…

                                                                Osirion

Changement de style, fini le black racé, place à Osirion combo composé de savoyards mais pas seulement. Ils nous délivrent un Black Thrash sale, violent et extrait de leurs deux albums. Fini les passages ambiancés, tout va très vite, ça braille un maximum, c’est cru et ça envoie un maximum de décibels dans les oreilles d’une assistance venue en nombre voir le groupe car la salle est maintenant bien pleine avec quasiment 150 personnes venues s’abreuver les oreilles de musique satanique.
Cependant, malgré des compositions brutales, auxiliants entre Marduk et Impaled Nazareth, la lassitude se fait ressentir au bout de quelques morceaux car les titres se ressemblent assez fortement et le son est encore très brouillon.
Le final se veut  très saignant avec le titre « Her Sabbat » qui met tout le monde dans un pogo furieux.

Ca fait un moment qu’on les avait repérés, les deux compères d’Inquisition, allant et venant dans la soirée entre le catering, dehors ou encore le stand de leur merchandising.

                                                                 Inquisition

L’heure fatidique arrive, celle que tout le monde attend depuis le début. Inquisition envahit sur scène, enfin, Dagon prend sa guitare et Incubus se place derrière les fûts et c’est parti pour une heure de Black Metal assez atypique.
Sans basse ni de deuxième guitare, Inquisition déroule ses compositions avec un professionnalisme hors pair, digne des plus grands dont ils font partis. On entre dans le culte, celui d’un groupe qui ne fait rien comme les autres mais qui délivrent des prestations de haut vol.

Dagon occupe tout la scène et nous gratifie de ses agissements scéniques. Il communique avec le public qui le lui rend bien. Tous les spectateurs sont massés devant la scène pour être au plus proche des américains. La communion est totale, la musique est géniale et le son est plutôt agréable par rapport à ce que l’on a vécu précédemment dans la soirée.
On peut féliciter et remercier Wintermoon Productions pour une affiche aussi qualitative cependant le site est magnifique mais pas vraiment fait pour du black metal. En espérant que de nouvelles initiatives de cet ordre reviennent très rapidement.


Merci à Wintermoon pour l’accréditation et pour le pass photo.

LEGION

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player