Accueil arrow Chroniques Albums arrow PESTE NOIRE “L’ordure à l’état pur” (France)

Kaosguards

 

PESTE NOIRE “L’ordure à l’état pur” (France)

PESTE NOIRE L’ordure à l’état purIl y a des groupes qui changent de style au gré du vent, voguant sur un océan de médiocrité vers une terre lointaine et inaccessible appelée talent.

Il y a les groupes talentueux qui recherchent une certaine forme de reconnaissance, c'est-à-dire qu’ils vont tout faire pour accéder à une notoriété bien méritée. Et puis il y a les autres, ceux qui s’en foutent. PESTE NOIRE fait incontestablement partie de cette troisième catégorie.

PESTE NOIRE est la quintessence du groupe qui ne répond à aucune règle, fait de la musique pour lui, et se moque éperdument des critiques. Ils s’en tapent des standards, des codes inhérents au style black metal. J’avais déjà pressenti le feu sacré de cette formation sur le split avec SOMBRE CHEMIN en 2002, mais quelle progression en si peu de temps !!!

Ce nouvel album, judicieusement intitulé “L’ordure à l’état pur”, explose tous les clichés du black metal, défonce les standards, et, tel un serpent, se faufile là où on ne l’attend pas ! De terribles attaques black ultra violentes, on passe à un moment de répit magique à la guitare sèche puis au chant soprano d’Audrey (qui avait déjà apporté son talent sur l’excellent “Ballade cuntre lo Anemi Francor”), on saute d’un passage folk à l’accordéon typiquement français (enfin !!!) à des violences empreintes de RAC/oï, (des petites consonances WARHEAD par moments) ou encore des accents plus rock mélancolique…en bref cet album brouille volontairement les styles et se veut original, une sorte d’OVNI au sein de la scène black. Et le pari est plus que réussi tant “L’ordure à l’état pur” est un chef-d’œuvre. Cet album est un excellent trait d’union entre le black triste et nostalgique de “La sanie des siècles…” et le côté plus rock et innovant de “Ballade cuntre lo Anemi Francor”, le tout avec un grain de folie et une créativité encore jamais atteints.

De plus, et c’est ce qui rend ce disque si unique, l’identité est clairement et fièrement mise en avant. PESTE NOIRE est français et fier de l’être, et c’est une chose qui mérite d’être soutenue. De la pochette aux textes, en passant par les samples (certains sont énormes, mais je vous laisse découvrir hehe) et bien sûr la musique, tout ici fleure bon le saucisson et le camembert. Les enjeux actuels et les luttes en cours dans notre pays ont été parfaitement retranscrits, et la mise en mots et en musique est sublime.

Bon, avant de conclure je vais quand même faire une petite incartade concernant le nerf de la guerre, la musique. Jamais créativité n’avait, à mon sens, été poussée aussi loin. On n’en finit pas d’être surpris à l’écoute de cet album, et malgré le monceau de disques à chroniquer qui s’accumule sur mon bureau, je ne peux me résoudre à écouter autre chose que cet album, chez moi, en voiture, le soir avant de m’endormir sur mon ipod…

Les titres sont très longs mais jamais ennuyeux, ils partent dans toutes les directions possibles mais sans jamais se perdre, ils mélangent des tonnes d’éléments tout en restant éminemment cohérents…je pourrais continuer encore longtemps mais cela ne serait d’aucune utilité, “L’ordure à l’état pur” est génial. La production est parfaite, le mix’ excellent, et la cohérence de la musique, des textes, des illustrations est telle que c’est, à mon humble avis, une des meilleures sorties black metal (même si le terme est réducteur) de l’année, peut être même de ces dernières années…

Valfunde et ses sbires viennent d’accoucher de l’album de black qui manquait à la France, un grand et bel album de black metal. Un groupe bien d’chez nous à soutenir absolument. Cocorico !!!!!

Sunwheel

 

Date de sortie: 20/05/11

Style: Black Métal

Label: La Mesnie Herlequin

Ecoutez sur myspace

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player