Accueil arrow Interviews arrow STRIKE BACK le 25/05/2011

Kaosguards

 

STRIKE BACK le 25/05/2011

STRIKE BACKInterview réalisée par mail avec Chris (chant).

KAOSGUARDS a peu l'occasion de" tailler une bavette" avec des groupes de Hardcore. C'est un tort car la scène française regorge de pépites dont STRIKE BACK fait parti. Si vous aimez la musique qui réunit l'énergie et la mélodie voici le groupe idéal qui sévit depuis plus de dix ans. Un seul mot indispensable!!!

 

 

 

 

 


1. Pourrais-tu me dire en quoi consiste le groupe STRIKE BACK ? Qui êtes-vous ? Que faites-vous dans le groupe ? Quand avez-vous commencé et quel est le but premier du groupe ?

STIKE BACK est un groupe de hardcore de la région parisienne. Nous avons vu le jour il y a presque 10 ans. A la base nous étions 4 potes qui avaient envie de s’amuser et de jouer du punk hardcore genre Sick Of It All, Agnostic Front  etc… Petit à petit nous avons trouvé notre style et commencé à prendre les choses sérieusement, aujourd’hui 10 ans après nous avons enregistré 3 albums, plusieurs démos et joué plus d’une centaine de fois en France et à l’étranger.  Nous sommes 5 dans le groupe, il y a Mickael et Steph à la guitare, xJeromex à la basse, xCYRx à la batterie et moi au chant. Notre dernier album « Still Holding On » est sorti en janvier 2011, il est dispo partout et il y a des extraits sur notre myspace : www.mysapce.com/strikeback95


 
2. Où puises-tu ton inspiration pour les paroles ? Est-ce un processus conscient et réfléchi ou préfères-tu attendre que quelque chose surgisse furtivement dans ta tête ?

Dans un premier temps, nous composons la musique. Une fois que le morceau est rôdé, je l’écoute plusieurs fois afin de m’en imprégner. Chaque morceau dégage quelque chose que ce soit de la colère, de la joie, ou alors quelque chose de plus profond. A partir de là en fonction d’événements qui m’ont interpellés ou d’idées qui trottent dans ma tête, je me mets à écrire les paroles. Généralement une fois que j’ai l’idée directrice, j’écris plein de phrases dans tous les sens, puis je prends celles qui sonnent le mieux et qui sont les plus claires et efficaces.

3. Qui a proposé le nom STRIKE BACK et quelle est sa signification ?

A nos débuts nous n’avions pas de nom et il faut reconnaitre que trouver des titres aux morceaux, des noms d’albums etc… n’est pas notre fort. J’en ai parlé à un pote qui nous a proposé ce nom là car soit disant ça faisait hardcore et c’était sympa. Bon voilà l’histoire au niveau de la signification, ça peut vouloir dire beaucoup de chose comme "contre-attaque". Si on le remet dans le contexte actuel ce serait plutôt la contre-attaque du hardcore Old school sur tous les styles bizarres qu’on entend aujourd’hui et sur l’attitude des hardcoreux en général.

4. Quel genre de public attirez-vous d’habitude et comment interagis-tu avec ce public ?

Le public se compose de hardcoreux, de métalleux, de punks, enfin y'a un peu de tout. Vu le faible nombre de concert en France généralement toutes les personnes qui écoutent des musiques dites extrêmes se pointent, c'est-à-dire pas des masses ! Si nous faisons de la musique, c’est aussi pour nous amuser et déconnecter de la vie de tous les jours donc sur scène on essaie de s’amuser le plus possible et nous invitons les gens à faire de même. Je pense que trop de groupes se prennent au sérieux et que nous pouvons être crédibles, faire passer un message sans jouer les Tough Guys ou les mecs méchants.
 
5. J’ai entendu parler de certains groupes refusant de tourner des vidéos, argumentant que c’était trop commercial ou un truc dans le genre. Quelle est votre position par rapport à cela?

Nous n’avons pas de problème par rapport à cela, d’autant plus qu’un clip est prévu. Nous avons tellement peu de moyen de nous faire connaitre que je pense qu’il est bon d’utiliser tous les supports médiatiques possibles

6. La scène Hardcore compte en son sein des gens qui prônent plus que la musique (mouvement "straight edge", incursions politico-social dans les textes...) en faites -vous parti?

Pas vraiment nous sommes assez détaché de cela. Nous sommes 5 dans le groupe, et chacun a une façon de voir les choses de façons différentes, il y a des "straight edge", des non "straight edge", des gens intéressés par des réflexions politico-sociales et d’autres qui s’en fichent. De mon côté en temps que chanteur, je ne me vois pas prôner un discours qui ne serait pas partagé par l’ensemble du groupe. C’est pour cela que nous ne faisons pas d’incursions sur ce terrain.


7. Pourquoi avoir choisi ce visuel de cover si particulier qui ramène aux images du début du 20ième siècle?

Un peu par nostalgie, nous avons commencé il y a 10 ans, et c’est vrai que les choses ont un peu changé. A l’époque je voyais cette musique comme un truc génial, un mode de vie à part entière avec des gens vrais, des discours intéressants… aujourd’hui c’est tout le contraire et c’est surtout les aspects négatifs qui me sautent aux yeux ; les gens qui retournent leurs vestes, les profiteurs, les gens violents… enfin voila j’aimerai que la scène hardcore retrouve une vraie dynamique et surtout une sincérité.

8. Y a-t-il quelque chose que tu n’aimes vraiment pas quand tu réponds à une interview ? Et penses-tu qu’une interview a un sérieux potentiel pour détruire l’aspect secret qu’un groupe devrait conserver ?

Je pense que les interviews sont utiles car elles permettent d’approfondir certains sujets et également d’en aborder d’autres qui n’ont rien à voir avec la musique et qui peuvent intéresser les lecteurs.


9. Le Hardcore et le rock en général semblent avoir toujours été des sous-cultures où les codes vestimentaires sont d’une importance majeure.Vous souciez-vous de la façon dont vous vous fringuez ou de comment on vous perçoit en tant que groupe ou individus ?

Apparemment ca intéresse beaucoup de gens et certaines personnes jugent des groupes plus par rapport à leur accoutrement qu’à la musique produite.
Pour ma part je trouve ça ridicule et complètement débile et je pense que les gens qui font passer l’image et les fringues avant la musique et le message ont un sérieux problème. Apres on vit dans un monde fait d’apparence et où il faut se faire remarquer et au final c’est plus facile de se faire remarquer en portant des fringues originales qu’en ayant quelque chose à dire ou un talent particulier.


10. Et quels sont tes cinq meilleurs albums de Métal ou Hardcore ?

STRIFE : One Truth
STAND AND FIGHT : Together we win
SHUTDOWN : Few and far between
TEN YARD FIGHT : Back on Track
WARZONE : The sound of revolution


11. Est ce que tu as des plans ou des projets pour le futur avec le groupe ?

Nous allons bientôt enregistrer un clip, normalement ce devrait être sympa. A part ça, nous continuons notre tour des salles de concerts et nous prévoyons une petite tournée pour la fin d’année.

12. Quelque chose à ajouter ? Spéciales dédicaces ?

Merci à tous ceux qui soutiennent le groupe et la scène Hardcore en général merci aussi à ceux qui ont écouté notre dernier CD et qui se bougent en concert.

Evildead

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player