Accueil arrow Interviews arrow PATRICK BONNIFET le 30/04/2011

Kaosguards

 

PATRICK BONNIFET le 30/04/2011

PATRICK BONNIFETInterview réalisée par mail avec Patrick Bonnifet (guitares).

Pas besoin de franchir le Rhin pour prendre sa dose de heavy métal brut et classieux! PATRICK BONNIFET qui a pas mal roulé sa bosse, sort tout simplement une production qui a largement de quoi séduire au delà de nos frontières. Rencontre avec un surdoué de la mélodie.

 

 

 

 

 

 

1. Bonjour Patrick, peux-tu expliquer aux lecteurs de KAOSGUARDS qui tu es exactement, même si pour certains ton nom évoque sans doute quelque chose...
 
Je suis l'ancien guitariste rythmique du groupe bordelais des années 80 "STEEL ANGEL". Nous avions fait une compilation et deux albums. Rien d'autre de très intéressant au point de vue musical.
 
2. Penses-tu que ton style orienté clairement heavy métal puisse fonctionner dans un pays comme la France qui n'est pas réputée pour être un bastion de ce style?
 
FONCTIONNER: voilà, tout est là!! qu'est-ce que ça veut dire? si c'est, marcher au sens en vivre, ce n'est même pas la peine d'y penser. A part TRUST, je ne pense pas qu'un autre groupe ait vécu de sa musique. Si c'est, faire plaisir à une poignée de passionnés de ce style de musique lors de concerts dans des petites salles de concert, ça, oui, ça doit être possible. Il y a pourtant de bons groupes français: MANIGANCE, en tout premier qui est excellent, ADAGIO, incroyable, LONEWOLF dont j'aime le style, mais là, c'est le haut du pavé...Il y a donc un public, mais ce que je déplore, et je sais que beaucoup de personnes ne sont pas d'accord avec moi, c'est internet qui certes, vous permet de vous faire connaitre, mais qui casse aussi pas mal de choses. Par exemple le site DEEZER qui permet d'écouter un disque en entier sans le payer, je trouve ça scandaleux. Une fois le disque écouté, vous passez à l'écoute d'un autre groupe et ainsi de suite. Que se passe-t-il? Les groupes ne vendent plus de disques, et ont donc des difficultés à tourner. Un concert de hard coûte très cher, avec toute l'infrastructure que ça demande. Donc oui, ça peut marcher en France mais à petit niveau!
 
3. Tu dois être satisfait de tous tes titres mais lequel selon toi, sort du lot?

Alors là je suis très content de cette question, car c'est la première fois qu'on me la pose et je vais pouvoir donner mon avis.
Evidemment, c'est moi qui l'ai écrit donc, j'aime ce que j'ai fait, mais avec certains bémols. J'ai une préférence pour la première moitié de l'album, la reprise de STEEL ANGEL est certainement le morceau que j'aime le moins. Un grand regret est d'avoir enlevé tous les arrangements que j'avais fait sur "MEANWHILE THE END". J'ai pensé en avoir trop fait (il y avait de la guitare partout...) et j'ai voulu simplifier pour ne retenir que l'essentiel, et je trouve maintenant que c'est vraiment trop simple....

Et enfin mon morceau préféré, et d'ailleurs je pense d'après les mails que je reçois que c'est un avis assez partagé, est "THE LAST IN LINE". L'histoire de ce morceau est assez bizarre. Mon album était fini, j'attendais qu'un ami termine le graphisme de la pochette. Ca a duré un certain temps, et un matin, je me suis levé avec la mélodie du couplet dans ma tête. J'ai donc travaillé dans mon studio le morceau et je l'ai collé à la fin de l'album. Je trouve que c'est le morceau le plus abouti, même si c'est celui qui m'a pris le moins de temps à écrire.
 
4. Quels sont les facteurs qui t'inspirent lorsque tu composes?
 
Alors, c'est comme pour tous les compositeurs, c'est très variable: Il faut distinguer la musique et les paroles. Pour ces dernières, incontestablement, le plus difficile, est de trouver le thème du morceau. Une fois trouvé, je trouve l'exercice "relativement" facile.
Pour la musique, c'est très variable: quelques exemples: jojusong, c'est le rythme de la batterie au début du morceau qui m'a inspiré. Uli médiéval tribute est un morceau que j'avais écrit au piano et à la guitare que j'ai complètement modifié. Human Race est inspiré par une musique de Wagner (tannahauser), enfin tout ça, ça ne s'explique pas trop....
 
5. Pourquoir avoir décidé de mettre un terme à la carrière de Steel Angel?
 
Pour moi, le plus important à l'époque était de faire des concerts, de partir en tournée. Et ça, c'était déjà très difficile. Après deux albums, je ne savais plus quoi espérer sinon de tourner et tourner encore, mais ce ne fut pas le cas, donc je me suis lassé, et j'ai décidé de quitter le groupe. J'ai d'ailleurs arrêté la musique, et me suis mis à pratiquer un sport mécanique.
 
6. Tu es de retour sur le devant de la scène, comment appréhendes-tu le métal désormais?
 
Pas tout à fait puisque je ne suis pas retourné sur scène. Mais avec l'âge, je pense ne pas faire les mêmes erreurs qu'à 20 ans, et je n'ai d'ailleurs pas les mêmes envies. Cette musique a énormément changé. Le style a changé, les techniques de jeux des musiciens, le matériel, tout ça fait que l'on évolue vers un style plus dur plus heavy, moins mélodique, et beaucoup plus rapide. Je ne fais pas partie de ce genre de musiciens, mon compteur s'est arrêté aux années 80, donc beaucoup de mélodie dans le chant et dans les solos. Mon rythme est moins rapide et mes rythmiques sont moins techniques .
 
7. Ton son est d'excellente facture, expliques nous la captation de tout cela...
 
Merci pour le compliment. C'est ce qui m'a pris le plus de temps dans la réalisation de cet album. Je ne suis pas ingénieur du son, et pourtant j'ai appris petit à petit, la technique d'enregistrement, enfin la mienne qui m'est propre, bien sûr, et qui, n'est peut être pas la bonne, mais j'ai fait comme je l'ai ressenti. C'est extrêmement difficile. J'ai l'impression, et je pense que je ne suis pas loin de la vérité, que j'ai passé 90% du temps derrière les manettes, et non à composer, ou à jouer. Donc si le résultat plait, c'est ma plus grande satisfaction, car ça a été très compliqué.
 
8. Comment as-tu recruté les musiciens qui t'accompagnent désormais?

Je n'ai aucun musicien autour de moi, j'ai simplement FABRICE DOUSSANG, un ami qui a posé sa voix sur ma musique. J'ai également créé les lignes de chant, donc FABRICE a chanté exactement comme je lui disais, et ça a été difficile pour lui car je suis exigeant, mais c'est quelqu'un de très bien, donc il n'y a eu aucun problème.
 
9. Le fait d'avoir eu des connexions dans la musique il y a un certain temps t'a t-il faciliter la tâche à l'heure de remettre ta carrière en route?

Oui, toujours grâce à la même personne, à savoir, l'ancien manager de STEEL ANGEL qui est devenu un des plus grands producteurs, tourneurs du pays et qui m'a énormément conseillé. Déjà dans les années 80, il avait compris beaucoup de choses avant tout le monde. C'est mon ami sur qui je peux compter, et il reste toujours queque chose de positif d'une discussion avec lui.
Si je cherche des musiciens, je sais qu'il sera le mieux placé pour m'aider.
 
10. Pourquoi avoir appeler ton projet Patrick Bonnifet alors qu'un nom de groupe aurait pu paraitre plus approprié? Tu voulais vraiment que les gens identifient tout de suite à qui ils avaient affaire?
 
Justement cet ami dont je viens de vous parler m'a demandé quand il a appris mon projet, sous quel nom j'allais sortir l'album. Je lui ai donc répondu qu'ayant fait entièrement tout, seul, je ne voyais pas un autre nom que le mien. Après réflexion, c'est vrai que ça fait guitare héro, ce que je ne suis pas. Si c'était à refaire, je ne sais pas ce que je ferai!!!
 
11. Je n'ai pas vu beaucoup de projets scéniques te concernant, est- ce une chose qui te titilles de faire?
 
Ca, on verra après le clip. Il devrait sortir dans deux ou trois semaines. Selon l'accueil du clip, et les premiers chiffres de vente de l'album, je prendrai ma décision ensuite.
 
12. Un grand ponte de la guitare nous a quitté, en tant que gratteux, que cela t'inspire t-il?
 
Je pense que tu parles de GARY MOORE. C'étais un guitariste que j'admirais. Quelle technique, quel feeling, et quelle justesse dans ses solos. Je l'ai vu deux fois en concert, et c'était toujours un grand moment. J'ai une anecdote avec lui. J'ai eu la possibilité d'assister à une balance avant un de ses concerts dans les années 80. Incroyable moment surtout son batteur dont j'ai oublié le nom qui était très fort. Jusqu'au moment ou le maestro m'a vu au fond de la salle, dans la pénombre. Il a arrêté le morceau, a fait éclairer les gradins et croyez moi je n'ai pas mis longtemps à sortir de la salle. Mon copain avait l'accréditation autour de son cou mais pas moi....
 
13. C'est à toi d'apporter la touche finale à cet entretien...
 
Je te remercie de m'avoir donné la parole sur KAOSGUARDS. J'espère que l'album plaira à un maximum de personnes.
Je remercie déjà, ceux qui m'écrivent sur mon site "patrick bonnifet.com"et encourage les autres à le faire.

J'espère également que le clip sera visionné de nombreuses fois. J'ai juste vu quelques rushes, je souhaite que le résultat soit satisfaisant. Je vous ferai signe dès qu' il sera en ligne. Merci encore à toute l'équipe, et à bientôt en tournée peut-être...

Evildead

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player