Accueil arrow Live Reports arrow SABATON + Nightmare le 11/03/2011 au Ninkasi Kao (Lyon)

Kaosguards

 

SABATON + Nightmare le 11/03/2011 au Ninkasi Kao (Lyon)

Ce soir, c'est concert heavy métal dans la cité rhôdanienne. Deux figures emblématiques de la scène vont déverser leur riffs ultra classiques aux environ 250 personnes qui ont garni le lieu du quartier de Gerland, le Ninkasi Kao. Ladies and gentlemen welcome to SABATON and NIGHTMARE! La preuve est encore faite que le heavy métal a bien du mal à faire bouger les foules quand pon sait que nombres de prestions de groupes, dit extrêmes, remplissent bien souvent les salles. Mais c'est une évidence qui se vérifie une nouvelle fois.

NIGHTMARE a eu le privilège d'ouvrir pour cette tournée qui va traverser plusieurs pays (trois dates en France Paris, Eloyes, Lyon) et c'est fort d'un nouvel album et label que les grenoblois vont tenter de convaincre un public qui comme le dit justement Jo leur chanteur est un peu le leur. Les nouveaux titres balancent bien et les anciens sont exécutés avec précision même s'il semble que les guitares ne soient pas trop mises en relief par l'ingé son de la soirée. Un set qui prépare bien le public pour le morceau de choix qui va bientôt invetsir les planches: SABATON.

                                                                   Image

Les Suédois au fil des sorties d'albums se sont constituer un fan base solide qui grossit de plus en plus chaque année. Les premiers titres sont consacrés au fraîchement débarqué "Coat of arms" et le public ne manque pas d'acclamer le groupe au son de la mélodie d'Halloween en scandant le nom du combo. "Cliffs of Gallipoli" va entamer la série de hit qui ne va plus s'arrêter tout le set durant. Joakim Broden semble heureux comme un pape d'être entouré de ses fans et l'inverse est évidement flagrant. Remarquons juste que la présence de plus en plus forte des claviers enlève aux pièces ce côté cru heavy qui cartactérisait les "Fist for fight" et "Primo victoria". Mais c'est quand même, il faut bien l'avouer, la messe du true heavy métal à laquelle nous assistons ce soir, et HAMMERFALL a bien du souci à se faire concernant son statut de leader de la scène.

                                                                   Image

SABATON fait reposer tout le concept de son inspiration sur la guerre et c'est vraiment l'impression que l'on a: un char d'assaut qui avance inexorablement et qui aplatit tout sur son passage. Les Allemands et autres Américains n'ont qu'à bien se tenir, la menace vient bel et bien de l'extrême nord de l'Europe. Après moultes plaisanteries et jet des lunettes du sieur Broden, "Metal Machine " de circonstance vient achever les derniers survivants des adeptes du métal lourd qui n'a jamais aussi bien porté son nom en ce 11 Mars.

                                                                                     Image

Si vous n'avez pas encore vu SABATON en "live", je vous invite à réparer cette lacune et pour les autres qui étaient présents ce soir là, leur sourire béat à la sortie en disait bien plus long que n'importe quel autre discours. Ultime et métal jusqu'au bout des ongles ces gars de Falun!!

Evildead

Merci à Base Productions pour l'accréditation et à Ozirith pour les photos!
 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player