Accueil arrow Metal Legends arrow NEVERMORE "The Obsidian Conspiracy" (Etats-Unis)

Kaosguards

 

NEVERMORE "The Obsidian Conspiracy" (Etats-Unis)

NEVERMORE   The Obsidian ConspiracyDire que l’on aura attendu ce nouvel album de Nevermore est un doux euphémisme ! En effet, 5 ans se sont écoulés depuis l’excellentissime « This Godless Endeavor » et l’attente fut pour beaucoup insoutenable…
Suite à la douce montée en agressivité des deux derniers albums, et à une collaboration de Warrel Dane avec Behemoth, on pouvait s’attendre à un album plus violent que les précédents. Que nenni !! « The Obsidian Conspiracy » est un album terriblement mélodique et catchy, et Nevermore n’a jamais autant assumé ses racine heavy.

Le chant de Warrel Dane qui a toujours dérouté plus d’un(e) par son décalage vis à vis des mélodies, est dans cet album, très proche des riffs de Jeff Loomis, mais reste toujours extrêmement passionné et puissant. Une réelle performance vocale ! Et que dire de Jeff Loomis, qui a le don de nous balancer des riffs du style « tu vas en prendre plein la gueule, et t’arriveras jamais à le jouer », comme le riff d’intro du 1er titre « The Termination Proclamation ».
Alors, certes, on pourrait reprocher à Nevermore de vouloir trop amasser les dollars en sortant un album ultra-lissé, aux compos faciles fabriquées pour le live, comme le « Rise ! Rise ! » lancé sur « Your Poison Throne » ou les refrains de « Moonrise » et « Emptiness Unobstructed », mais il serait réducteur d’en rester là…

L’album bénéficie d’une production exceptionnelle signée Peter Wichers, et musicalement, les plus réticents ne peuvent renier que chaque titre est terriblement accrocheur et reste gravé en tête dès la première écoute.

Chaque musicien de ce groupe d’exception maîtrise son jeu à la perfection et la diversité des ambiances et tempos de l’album, fait de Nevermore un modèle pour de nombreux groupes de Metal.

Je retiens particulièrement 2 titres sur ce nouvel opus. « She Comes In Color » qui par sa structure et son intensité rappelle le titre « This Godless Endeavor », et la chanson éponyme « The Obsidian Conspiracy », titre le plus violent de l’album, qui remémore l’époque de « Enemies of Reality ».

Bref, à défaut d’être au-dessus de leur précédent chef-d’œuvre, Nevermore a encore frappé… Vivement le prochain!

The Count

 

Sorti en: 2010

Ecoutez sur myspace

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player