Accueil arrow Interviews arrow MAGICA le 08/02/2007

Kaosguards

 

MAGICA le 08/02/2007

ImageEn passe de sortir prochainement un nouvel album en mars 2007, le groupe Magica, issu de la lointaine Roumanie,  a gentiment accepté de répondre à nos questions avec toute la fraîcheur et la sincérité qui les caractérisent.  

  

1) Vous êtes nouveau sur la scène, présentez-nous votre groupe…


Nous sommes un groupe romain de metal mélodique. Magica s’est formé en 2002 ; notre line-up : Ana (chant), Bat (guitare), Emi (guitare), Vali ( basse), Cristi (batterie), 6-fingers (claviers). Nous avons enregistré deux albums : « The Scroll of Stone » et « Lightseeker », le troisième est en passe de sortir (dans les bacs en mars 2007). Pour plus de renseignements, rendez vous sur notre site .

2) Vous êtes clairement influencé par la vague de metal féminin à chanteuse. Ne craigniez vous pas que le marché soit saturé ?


Nous ne sommes pas influencé par le metal à chant féminin (notre musique s’est depuis orientée dans diverses directions), nous sommes un groupe de metal avec une chanteuse. Il y a une grosse différence. Les exigences du public sont le reflet de ce que l’on trouve sur le marché. Tant qu’il y aura des gens qui écouteront ce genre de musique, la promotion des groupes sera intense. Oui, quelques groupes bénéficient massivement des supports médiatiques et sont assez populaires mais en terme de quantité, je ne peux pas citer plus de 20 ou 30 groupes dans cette catégorie, chacun avec un son distinct alors que d’autres styles de metal comportent des milliers et des milliers de groupes.

3) Comment expliquez l’essor du chant féminin dans le metal ?


Une bonne combinaison de talent et d’images.

4) Les textes de vos chansons sont inspirés par quels sujets ?


Nous aimons choisir des faits de notre vie quotidienne dans le but de créer notre propre monde de rêves ; un monde rempli d’une atmosphère mystérieuse et magique.
Nous sommes intéressés par les sujets suivants : le surnaturel, la fantaisie, les religions « pagan », la découverte de soi et ses révélations mais nous n’aimons pas prier ; nous préférons méditer sur des interrogations (laissons l’auditeur à la réfléxion) et donner notre version des faits.

5) Vos impressions sur vos prestations « lives » à l’étranger ?


Nos shows à l’étranger nous ont apporté de grandes satisfactions, c’est une chance d’avoir pu tester la réaction des gens par rapport à notre musique, leur parler et écouter leurs opinions ; donc ces spectacles sont une grande expérience. Quand tu voyages d’un pays à l’autre, tu te trouves, chaque nuit, face à une foule différente, qui se manifeste de telle ou telle façon donc les réactions peuvent être changeantes. On doit sentir ces changements et travailler en fonction de, car on doit offrir un spectacle à la hauteur de leurs attentes. C’est plus difficile que de jouer dans son propre pays, car dans ce cas tu peux t’adresser à eux directement dans la langue maternelle ; or, à l’étranger, tu dois utiliser un autre langage plus universel et tu dois donc plus compter sur la musique pour que les gens réagissent. Si tu joues mal,  tu es foutu !!! Nous apprécions particulièrement les fans français de metal car ils furent les premiers à nous accueillir sur scène et adorer notre musique (à vrai dire, nous étions plutôt surpris pour être honnête) ; nous avons donc un bon feeling avec eux. Par moment, ils nous donnent l’impression d’être chez nous, et c’est quelque chose que nous ne n’oublierons pas. Coïncidence ou pas, nos meilleurs « shows » pendant la tournée européenne avec After Forever et Nightmare l’année dernière, étaient en France car le public était vraiment présent !


6) Vous êtes les seuls représentants dans votre pays et dans ce style, y a-t-il d’autres groupes qui valent le détour en Roumanie ?


Manifestement, le metal en Roumanie ne fait pas légion ! Si tu n’es pas dans le mouvement musical de l’instant, tu n’attires pas l’attention des grandes industries musicales et cela signifie,  pas d’argent ! Il en résulte que la scène metal ici n’est pas aussi importante qu’ailleurs, et c’est même un business en train de mourir. Néanmoins, nous avons de bons groupes de metal en passant par le hard (Trooper) et par le black (Negura Bunget). La plupart des gens préfèrent le style plus extrême (death et black metal) chez les groupes Roumains comme Taine et Avatar.Pour une liste plus complète des groupes, cliquez sur ce lien:  subterania .

7) Les détracteurs de Magica reprochent votre manque d’originalité. Que pouvez-vous leur répondre ?


Je dirais, trouve moi un groupe avec 100% d’originalité. Nous ne prétendons réinventer la musique rock, nous jouons juste ce qui nous plaît. Si les auditeurs sont contents, super, si non, ce n’est pas grave, nous continuerons à jouer notre musique. Pour être honnête nous ne prêtons pas vraiment attention à ce genre de remarques car les gens préfèrent généralement cancaner au lieu d’écouter notre musique donc je dirais qu’avant de pointer du doigt, sois sûr de ce dont tu parles ! Nous aimons penser que nous réussissons à apporter notre touche personnelle à notre musique et nous mettons tout notre cœur à ça ; si tu écoutes attentivement nos albums, tu entends et ressens cela. Pour conclure, nous jouons la musique que nous chérissons et de a façon que l’on souhaite : aime la ou déteste la !!!

8) Peux-tu nous parler de votre troisième album à sortir «Hereafter » ?


« Hereafter » est un peu différent de notre travail précédent. Pendant notre tournée européenne, nous avons eu l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes et de connaître leur réaction face à notre musique ; donc quand nous avons commencé à travailler, nous avons tenté de nous rapprocher d’eux et de créer le genre de musique qu’ils aimeraient nous entendre jouer. Le nouvel album est donc plus dynamique, plus orienté heavy metal, si tu préfères, mais nous avons gardé l’atmosphère propre à Magica. « Hereafter » parle de ce que nous sommes en tant que groupe mais aussi personnellement. Il y a des chansons plus « lourdes » telles que « Though Wine » et « Energy for the Gods », des tons de demi-mesure avec des chœurs heavy metal telles que « The Weight of the World » et « Turned to stone », et enfin des titres emplis d’une atmosphère régnante telles que « All Waters have the Colours of Drawning », « Shallow Grave » et « Entangled ». Tu écouteras donc quelques expérimentations musicales ; et oui, la production est de très bonne qualité !

9) En quoi est-il différent de vos précédents albums ?


Nous avons plus expérimenté, nous avons prêté attention à l’orientation que prendraient nos chansons dans le but d’obtenir une musique plus fluide. Nous avons essayé d’introduire toutes nos expériences de ces deux dernières années de travail. Pour chaque chanson, nous avons plusieurs versions et nous avons travaillé dessus jusqu’à tomber d’accord (pas facile, croyez-moi !). La plupart ont été incluses à la future « playlist ». Pour résumer, cette galette sera une agréable surprise pour vos oreilles et peut-être plus…

10)  Quel genre de relations avez-vous avec vos fans ?


Nous essayons de garder une relation privilégiée avec eux car ce sont eux qui nous motivent à continuer à jouer notre musique. Nous avons ajouté un forum sur notre site et tentons de répondre à tous les mails que nous envoient nos fans. Nous sommes réceptifs à leurs suggestions ; ils nous montrent leurs objets et dédicaces pendant nos concerts, donc nous aimons leur offrir quelque chose en retour.

11) Peux-tu nous donner ta vision du metal à chanteuse qui devient de plus en plus populaire ?


Je pense que les gens sont fatigués d’écouter toujours la même musique encore et encore. Cette dernière a besoin d’être diverse et entraînante. Apporter une voix féminine donne plus d’expression aux sonorités et apporte un peu de fraîcheur. Si ta musique nécessite cela, pourquoi pas ? Expérimente autant que possible, ne limite pas ta musique aux frontières du genre.

12) Merci d’avoir répondu à nos questions, un dernier mot à tous les fans français de Magica ….


Tous nos vœux à vous tous ! Vous avez une place bien particulière dans nos cœurs ! Restez brancher metal !!!

 

 

 

English Version

1.You are a new band on the metal scene, speak us about Magica…

We're a Romanian melodic metal band. The band formed in 2002; the line up consists of: Ana - voice, Bat - guitar, Emi - guitar, Vali - bass guitar, Cristi - drums, 6fingers - keyboard; we released 2 studio albums:
"The Scroll of Stone" and "Lightseeker", and the 3rd, "Hereafter", is on the way (due to hit the stands in March 2007). For more info please visit our website: http://www.magicaband.com/

2.You are clearly influenced by metal female voice. Don’t you think that the market is saturated?

We are not influenced by female voice metal (since our musical tastes go in quite different directions), we are a female fronted metal band. There's a big difference.
The public's demand sustains the market. As long as people will listen to such bands, they will be promoted. Saturated? I don't think so. Yes, some bands benefit from massive
media support & are quite popular, but in terms of quantity, I can't name more than 20 - 30 bands in this category at most, each with a distinct sound, while other rock
genres include thousands and thousands of bands.

3.How can you explain the rise of the female song?

A good combination of talent & image.

4.The texts of your songs are inspired by which subjects?

We like to take elements from our day to day life in order to create our own dream world; a world filled by mystical magical atmosphere.
We are interested in subjects such as the supernatural, fantasy, pagan religions, self discovery & enlightment, but we don't like to preach; we prefer to raise some
questions instead (let the listeners think) and maybe say our two cents on the matter.

5.Your impressions when you’re playing live abroad...

Our shows abroad give us great satisfactions; we have a chance to test people's reactions to our music, talk to them and hear their opinions, so these shows are a great experience. When you travel from a venue
to another and from a country to another you face every night a different crowd, that manifests in a specific way, so the reactions can be different. You have to feel these changes of spirit, and work around them,
because you have to offer a show accordingly to their expectations. It's more difficult than playing live in your own country, because in that case you can quickly establish a connection with the audience by addressing
them in your native language, but when playing abroad, you're using a foreign language as a base of communication and you rely more on your music to get people to react. If you play bad music, you're screwed, hehe!
We particularly like the French metalfans because they were the first to openly welcome Magica on stage and embrace our music (we were quite surprised at first, to be honest), and we feel there's a special
connection between us and them. Somehow they managed to make us feel at home, and that's something we'll never forget. Coincidentally or not, our best shows during the European Tour last year with After Forever
and Nightmare were in France, because the audience was really into it :)

6.You are the only representatives in your country and in the kind of music. Are there other interessant bands in Roumania?

Obviously metal is not a popular genre in Romania. If you're not mainstream, you don't get the attention of the music industry - and that means no money. As a result,
the metal scene here is not as big as in other countries and it's mostly a DIY bussiness. Nevertheless, we have good bands ranging from hard'n'heavy - Trooper, to black
metal - Negura Bunget. Most people prefer the more extreme genres though (death & black metal) and Romanian bands such as Taine and Avatar. For a complete band list
try this: http://www.subterania.go.ro/

7.Detractors of Magica reproach your lack of originality. What can you answer?

I say show me a band with 100% original music :) We don't pretend to reinvent rock music, we just play it the way we like it. If that pleases our listeners, great, if not, no harm done, we'll keep making music our way.
To be honest we don't pay much attention to such "accusations" anymore, because many people prefer to gossip more than actually listening to our music, so I'd say before pointing fingers, be sure you know what
you're talking about. We like to think that we succeded in adding a personal touch to our music and we put our heart into it, and if you really listen our albums, you'll hear & feel that. To conclude the subject: we play
the music we like, the way we like it - love it or hate it.

8.Can you speak us about your third album “Hereafter”?

"Hereafter" is a little bit different from our previous works. During our European tour we had the opportunity to meet a lot of people and to see their reactions to our music, so when we started to work on the new album
we tried to put ourselves in their shoes and to create the kind of music they'd like to hear from us. As a result the new album is more dynamic, more heavy metal oriented, if you like, but still keeping the typical
atmoshpere of a Magica album. It speaks about who we are, as a band and also as individuals. There are some heavier songs, such as "Through Wine" & "Energy For The Gods" mid paced tunes with straight heavy
metal choruses, such as in "The Weight Of The World", "Turned To Stone" and songs with great atmosphere, such as "All Waters Have The Colour Of Drowning", "Shallow Grave", or "Entangled". You'll hear some
musical experiments, and yes, the production is very good, too :)

9.In what is it different from your last albums?

We experimented more, we payed extra attention to the way all the parts of a song come together, in order to obtain a more fluid sounding music. Basicly we tried to put the experience we've accumulated during these
last 2 years to work. For each song we had more versions, and we worked on them until we could  agree on a final one (not easy, believe me, hehe). Most of them will be included in the future playlist. To keep it short,
this album will be a very pleasant surprise to your ears...and more.

10.What are your relationships with your fans?

We try to keep a close relation with them, because they're the ones motivating us to continue creating & playing music. We added a forum on our website and we always try to answer every email we receive from our
fans. We're receptive to their suggestions; they show their support & dedication during our concerts, so we like to offer something in exchange too.

11.Can you give us your opinion about metal female voice, which become more and more popular?

I think people are tired of hearing the same music over and over again. Music needs to be diverse and entertaining. Adding a female voice gives more expresivity to music and brings something fresh in for a change. If
your music requires such a voice, why not? Experiment as much as possible, don't ground your music between some artificial genre boundaries.

12.Thanks a lot to have answered our questions, a last word to the French fans of Magica...

Our best wishes to all of You! You have a special place in our hearts! Stay metal!

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player