Accueil arrow Metal Legends arrow NIGHTWISH « From Wishes To Eternity » (Finlande)

Kaosguards

 

NIGHTWISH « From Wishes To Eternity » (Finlande)

NIGHTWISH  From Wishes To Eternity Quand Tuomas Holopainen (claviers) crée Nightwish, en Finlande, en 1996, il ne se doute pas que ce nom sera repris en coeur par des milliers de fans a travers le monde seulement quelques années plus tard… En 1997 sort "Angels fall first", premier album aux allures de démo de luxe qui récolte des critiques plutôt favorables, puis en 1998 sort "Oceanborn", album plus rapide, plus complexe, plus travaillé, plus tout, et qui reçoit un très bon accueil en particulier auprès des fans de speed metal symphonique (Stratovarius et consorts). La consécration vient en 2000 avec l’album "Wishmaster", album qui ralentit le tempo mais durcit un peu le ton, toujours considéré par beaucoup de fans comme le meilleur du combo.

Le groupe entame alors une tournée qui se termine par un concert a Tampere en Finlande le 29 décembre 2000. C’est ce concert qui est filmé et sort quelques mois plus tard en DVD dans le monde entier. Le cd est lui limité a 10 000 exemplaires et ne sort qu’en Finlande. Ce témoignage live reste à ce jour le meilleur cd du combo, un mix de toutes les facettes du groupe.

Sur les 15 titres de ce live, 8 sont tirés de "Wishmaster" (dont les excellents « The kingslayer » et « She’s my sin » qui ouvrent le concert et « Dead boy’s poem », considérée par Tuomas comme une de ses toutes meilleures chansons).
Le reste du set est composé de 4 titres d’"Oceanborn" (l’énervé "Pharaoh sails to Orion", sur lequel Wilska (Sethian, ex-Finntroll) vient accompagner Tarja au chant), l’excellent "Sacrament of wilderness" et deux ballades, « Walking in the air », d’Howard Blake, et « Swanheart », chanson magnifique toute en retenue et sur laquelle la voix lyrique de Tarja s’exprime avec une classe et une émotion extraordinaires, et qui est un des points forts de ce cd) et de deux titres d’"Angels fall first" (« Elvenpath » et surtout « Beauty and the beast », véritable hymne du combo et chanté ici en duo avec Tony Kakko de Sonata Arctica (qui assuraient ce soir là, la première partie pour un résultat qui surpasse l’originale).

La rareté du cd est l’instrumental de mi-concert (Tarja ayant besoin de laisser reposer un peu sa voix), qui n’est autre qu’une reprise de deux thèmes de bande originale de films (Peur bleue et USS Alabama) mixés ensemble (Tuomas est un grand fan de musiques de film et tout particulièrement de Hans Zimmer). Le résultat est tout simplement excellent, très héroïque et festif, avec de bons passage à la batterie. Ce qui est très agréable avec ce disque, c’est le feeling qui se dégage du groupe. Les interprétations sont très carrées, mais gorgées de feeling, à l’image des solis d’Emppu (guitare), tous excellents et tout en finesse sans jamais être pompeux, ou des parties de batterie de l’excellent Jukka, qui cogne avec puissance et précision sur ses fûts (la ligne de batterie de « She’s my sin » est, à mon sens, parfaite).

En bref, un très bon disque, idéal pour découvrir ce groupe devenu mythique depuis.
Soyons clair, Nightwish a sorti ensuite 2 bons albums avec son nouveau bassiste Marco (Tarot), "Century child" et surtout "Once", puis récemment "Dark passion play" avec sa nouvelle chanteuse Annette, mais n’a jamais retrouvé cette osmose et ce feeling qui transparaissent dans ce live. Un groupe à son apogée, tout simplement.

A noter que ce live est dispo en DVD avec quelques bonus (clips et backstage)!

Vega

 

Label: Spinefarm Records

Sorti en: 2001

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player