Accueil arrow Interviews arrow WELKINS BOREAL LE 05/10/2019

Kaosguards

 

WELKINS BOREAL LE 05/10/2019

WELKINS BOREAL Interview réalisée avec Teemu par mail

 

Dans les années 1990/2000, un style a connu ses heures de gloire principalement en Finlande. Nous parlons bien évidemment du Gothic Métal. Symbolisé par Sentenced ou encore HIM, il a considérablement décliné. C'était sans compter sur ce projet solo qui fait renaître de ses cendres la musique venue du froid!

 

1- Merci pour cette interview, c'est un plaisir de te parler. Tu as sorti un nouvel album, dis-moi ce que tu ressens à propos de ton nouveau bébé.

Merci de me recevoir Phil ! Pour être honnête, je me sens surtout soulagé que l'album soit sorti, ha ha... Si tu prends en compte tous les albums auxquels j'ai participé avec plusieurs groupes, c'est mon onzième album et c'est toujours la même sensation à ce stade : toute la musique se résume à des arrangements, des notes et des canaux mis dans un mixer. Il faut plusieurs mois pour bien "récupérer" avant de pouvoir écouter de nouveau la musique comme un être humain normal. Il y a toujours des choses qui auraient pu être mieux faites, mais en définitive je suis très satisfait de cet album. Tu sais que celui-là est le fruit de plusieurs années de frustration causée par les albums de Nattvindens GrŒt dans les années 90 ? Je pense qu'à l'époque j'avais réussi à écrire de bonnes mélodies et des riffs accrocheurs mais avec la patience d'un gosse de 19 ans, les arrangements n'étaient pas aboutis et les enregistrements étaient faits à l'arrache. Du coup, le produit fini ne rendait pas justice aux idées de base. Avec les versions que j'ai créées pour "Phantoms of Yesteryear", ces idées sont maintenant enfin enregistrées dans des versions qui leur rendent justice. Pour répondre enfin à ta question après tout ce blabla, je suis très heureux de ce nouveau bébé !


2- La Finlande est un pays qui compte beaucoup de groupes gothiques (Charon, Entwine, Sentenced, To Die For). Est-ce une particularité du pays ?


On dirait. Ce qui est drôle c'est que je n'ai jamais vraiment écouté Charon, To/Die/For ou même Sentenced, voire pas du tout (j'ai écouté les premiers albums d'Entwine par contre) donc ils n'ont pas influencé mon écriture. Et puis, les titres de "Phantoms of Yesteryear" ont été écrits pour la première fois avant que ces groupes n'existent, sauf pour Sentenced. Donc soit notre musique a les mêmes influences premières, soit il y a quelque chose dans la culture finlandaise qui nous pousse à écrire ce type de musique. Si c'est la deuxième option qui est vraie, alors on peut dire que le metal gothique est une spécialité finlandaise.


3- Est-il facile de trouver de l'inspiration dans ce style? Pas trop difficile de trouver de nouvelles idées ?

Les idées de "Phantoms of Yesteryear" viennent des années 90 mais j'ai déjà commencé à écrire de nouveaux morceaux. Le premier nouveau titre est presque terminé et j'espère le sortir au début de l'année prochaine. Le style est le même et ça semble me venir naturellement quand je commence à fredonner des idées de mélodies et à les rassembler avec de l'harmonisation (des progressions d'accords). Donc ça ne semble pas extrêmement difficile de trouver de nouvelles idées. J'ai déjà quelques idées pour d'autres chansons. Changer de clés et de signatures temporelles peut aussi aider à rendre une idée initiale plus modulable et unique.


4- Est-il facile de trouver des musiciens en Finlande qui jouent du metal gothique ?

Il y a des centaines de musiciens talentueux en Finlande qui jouent dans des groupes de metal de toutes sortes, donc c'est pas un problème de trouver des musiciens par ici - encore moins ici à Helsinki par rapport aux plus petites villes. Après, je viens d'un tout petit village dans l'est de la Finlande qui a vu naître non seulement mes anciens groupes (Nattvindens GrŒt, Darkwoods My Betrothed) mais aussi Nightwish, donc on trouve des musiciens talentueux partout.


5- Quand je regarde les dates de tes compatriotes en Finlande, on dirait qu'ils en ont beaucoup... Il y a beaucoup d'endroits pour jouer dans votre pays?

Il y a de bonnes salles de concert dans la plupart des villes moyennes, disons, à partir de 100 000 habitants. Le metal est très populaire en Finlande, donc il n'est pas difficile d'attirer les gens si ton groupe est raisonnablement connu. Il y a aussi des festivals rock presque toutes les semaines pendant notre court été qui comptent tous des groupes de metal.


6- Tous les groupes font un DVD ou un clip, c'est pour quand pour toi ?

Pour l'instant je n'ai fait qu'une lyric video pour le premier album. Un DVD ne sera envisageable que dans quelques années quand on aura assez de musique pour justifier une compilation. Il y aura probablement une autre lyric video sur YouTube au début de l'année prochaine.


7- Que penses-tu du marché du disque en 2019 ?

Ce fut une année très intéressante depuis que j'ai commencé à composer le premier album après presque 20 ans sans jouer. La façon dont l'industrie fonctionne a complètement changé par rapport aux années 90. Je connais des groupes qui râlent parce que Spotify paye de minuscules royalties et qu'ils ont du mal à joindre les deux bouts. C'est vrai si tu n'es pas un groupe plutôt gros sur un gros label qui peut claquer beaucoup en publicité pour booster les streamings et permettre aux groupes de tourner en permanence. La plupart des gros groupes se payaient grâce aux ventes d'albums et les tournées aidaient les ventes, alors que maintenant il faut un album pour vendre les concerts qui sont nécessaires pour vendre du merch, qui représente le principal revenu des gros groupes. Après, pour les petits groupes comme le mien, c'est facile de distribuer sa musique par Spotify sans se soucier de la distribution physique des CD. Dans cette équation, je pense que les gagnants sont les fans de musique et les perdants sont les groupes d'importance moyenne qui dépensent énormément en enregistrements professionnels en studio et qui ne peuvent avoir un retour sur investissement qu'en dépensant encore plus en publicité et en tournées - avec le gros risque que ça ne marche pas. J'ai vu des groupes d'importance moyenne arrêter parce qu'il était financièrement impossible de fonctionner comme ils le voulaient.


8- Tu as des contacts pour les festivals estivaux ?

Seulement en tant que festivalier ;-) Pour le moment je ne cherche pas à faire des concerts. Après, si l'album devient viral et a des milliers de fans, je vais peut-être y réfléchir. La vérité c'est qu'organiser des concerts est un effort énorme et sans le soutien d'un gros label, jouer dans des festivals ou dans des gros shows est très difficile. J'ai fait assez de concerts "dans le coin là-bas du bar du quartier" dans les années 90.


9- Y a-t-il des pays que tu ne connais pas ? Et dans quel pays veux-tu jouer en priorité ?

Oh beaucoup ! Je n'ai joué qu'en Finlande, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique dans les années 90. Si j'ai la chance de faire de vrais gros concerts, j'adorerais jouer en Amérique latine. Il paraît que les gens sont dingues là-bas !


10- Peux-tu nous parler de l'étendue de ta popularité en Europe ?

Il n'y a pas grand chose à dire, ha ha... Au moment où j'écris ces lignes, l'album est sorti depuis moins de 48 heures donc c'est trop tôt pour le dire. C'est très difficile de se démarquer aujourd'hui sans un budget publicité conséquent et des contacts dans de gros labels comme Nuclear Blast. Il y a tellement de groupes et de sorties, ce qui est super en soi, mais pour les fans c'est difficile de trouver un groupe qu'ils aiment vraiment. J'apprécie ton soutien ici Phil et ce que toi et les autres rédacteurs de webzines vous faites pour les fans, à les aider à naviguer dans l'océan de nouveaux albums qui sortent chaque année.


11- Avec quels groupes tu rêverais de jouer?

Candlemass est le premier nom qui me vient. Je suis un grand fan depuis près de 30 ans. Je les ai enfin vus en concert plus tôt cette année avec Johan au micro et c'était génial. Les mecs avaient l'air de bien s'amuser sur scène, ça doit être vraiment sympa de jouer avec eux. King Diamond de Mercyful Fate, j'adorerais faire une tournée avec lui aussi.


12- On parlait au début de cette interview de Charon, Sentenced, To Die For. Ils ont tous arrêté. Y a-t-il toujours un marché pour le metal gothique?

Je suis sûr qu'il y a de la demande pour le metal gothique et je vais bientôt savoir s'il y a de la demande pour Welkins Boreal. J'espère juste pouvoir trouver les canaux commerciaux qui atteindront les personnes qui souhaitent en écouter. Je dirais, mais ce n'est qu'une opinion, que Charon et To/Die/For font partie de ces groupes d'importance moyenne dont j'ai parlé plus tôt qui ont arrêté parce que le marché actuel est très difficile pour les groupes qui veulent être aussi professionnels dans tous les sens du terme que les gros groupes, comme Nightwish, mais qui n'ont pas le niveau de popularité (comprendre par là : qui ne vendent pas assez) pour soutenir le projet. Mais bien que les réalités du marché aient changé, je ne vois pas pourquoi il n'y aurait plus du tout de demande pour le metal gothique en soit.


13- Quand WELKINS BOREAL viendra jouer en France ?

Si on se met à faire des concerts, j'adorerais venir en France ! pour les concerts oui, mais aussi pour la gastronomie et le vin :-D


14- Je te laisse le mot de la fin...

Merci beaucoup pour ton soutien Phil ! Si vous voulez écouter "Phantoms of Yesteryear", vous trouverez des liens directs vers les services de streaming les plus courants en cliquant sur

https://www.smarturl.it/phantomsofyesteryear


Vous pouvez également écouter tout l'album gratuitement sur notre site:

https://www.welkinsboreal.com/music




ImageEnglish Version

1- Thank you for this interview , it's my pleasure talking to you. You released a new album, tell me your feelings about your new baby.

Thanks for having me Phil! To be honest, the first feeling with the new album right now is relief, ha ha... If you take together all the albums I've been part of with different bands, this is my eleventh album and the feeling is always similar at this stage: the whole music is mainly arrangement notes and channels in the mixer. It takes several months to "recover" properly before you can start listening to the music like a normal human being. There are always things one could have done better but as a whole, I am very happy with this album. You know this one was born out of many years of frustration with the old Nattvindens GrŒt albums from the 1990s? I think I managed to write a good bunch of nice melodies and catchy riffs back then but with the patience of a 19-year old, the arrangements were half-baked and the recordings done in a rush. So the end result did not really do justice to the musical ideas. With the versions I have created for "Phantoms of Yesteryear", those ideas are now finally on record in versions that do them justice. So after all this blabbering, to answer your question briefly, I am very happy with the new baby!


2- Finland is a country which have many gothic bands (Charon, Entwine, Sentenced, To Die For). Is it a real speciality of your land?

It seems so. Funnily enough, I had never really listened to Charon, To/Die/For or even Sentenced that much, or virtually at all (I did listen to the first Entwine albums though) so they have no influenced my songwriting. Also the songs on "Phantoms of Yesteryear" were originally written before those bands even existed, save for Sentenced. So either our music has the same root influences or there is something about the Finnish culture that automatically leads us to write this kind of music. If the latter is the case, I guess gothic metal is a speciality of Finland.


3- Is it easy to find inspiration in this style? It's not to be difficult to have new ideas?

The ideas on "Phantoms of Yesteryear" are from the 1990s but I have started writing brand new material already. The first new song is almost done now and I am hoping to release it early next year. The style is the same and it just seems to come naturally to me when I start humming melodic ideas and putting them together with harmonisation (chord progressions). So it does not seem terribly difficult to find new ideas. I have a bunch of ideas for further songs already. Playing with different musical keys and time signatures can also help make an initial idea more versatile and unique.


4- It's easy to find musicians in Finland to play gothic metal?

There are hundreds of talented musicians in Finland to play in metal bands of all sorts, so finding musicians over here is not a problem - even less so here in Helsinki than in the smaller cities. Then again, I come from a very small town in Eastern Finland which spawned not only my old bands (Nattvindens GrŒt, Darkwoods My Betrothed) but also Nightwish, so you can find talented musicians everywhere.


5- Looking at the dates of your compatriots in Finland, it seems to me they have a lot of ones...Is there many places to play in live in your country?

There are good venues for gigs in most medium sized cities, let's say, from a population of 100,000 upwards. Metal music is very popular in Finland, so it is not difficult to attract people to gigs if your band is reasonably well known. There are also rock festivals virtually every week throughout our short summer which all feature metal bands.


6- All the bands make a DVD or video clip, and you, is it for soon?

So far I have only made one lyric video to support the debut album. A DVD would be many years down the line when there is enough material to warrant a compilation type release. Most likely there will be another lyric video on YouTube early next year.


7- What do you think of the record market in 2019?

It has been a very interesting year or so since I started putting together the debut album after nearly a 20 year break from music. The way the industry work has changed completely from what I was used to in the 1990s. I know some bands bitch and moan about Spotify paying minuscule royalties and them not being able to make ends meet. This is true if you are not a relatively big band on a big label that can spend serious advertising money to boost streamings and enable constant touring. Most bigger bands used to make their money from album sales and supported album sales by touring, whereas now you need an album to sell gigs which you need to sell merchandise, which is the main source of income for the big bands. Then again, for small bands like mine, it is easy to get the music available to anyone via Spotify without worrying about the physical distribution of CDs. In this equation, I think the winners are the music fans and the losers are the medium sized bands who spend serious amounts of money in professional studio recordings and have no way of recouping the money without spending even more on advertising and touring - with a major risk that it doesn't work out. I have seen many medium sized bands quit because of the financial impossibility of running the band as they want.


8- Have you got contacts for summer festivals?

Only as an audience member ;-) At the moment, I do not aspire to play live shows. However, if the album goes viral and gets thousands of followers, then I might reconsider. The truth is that operating live shows is a major effort and without big label support, getting festivals or other serious shows booked is very difficult. I have done enough "corner of the local pub" gigs in the 1990s.


9- Are there countries which you don't know? And in which land would you like to play in priority?

Oh plenty! I have only played in Finland, Germany, the Netherlands and Belgium back in the 1990s. If I had the opportunity to do some serious live shows, I would really love to play in Latin America. The crowds are supposed to be crazy over there!


10- Can you speak us about the dimension of your popularity in Europe?

There is not much to speak of, ha ha... At the time I am writing this, the album has been out for less than 48 hours so it is too early to tell. It is very difficult to stand out these days without a serious advertising budget and the contact networks of major labels such as Nuclear Blast. There are so many bands and releases, which is great as such, but difficult for fans to find the bands they really like. I really appreciate your support here Phil and the service you and your fellow webzine editors do for the fans of helping them navigate the ocean of new albums launched every year.


11- With which band would you dream to play?

Candlemass comes to mind first. I have been a huge fan of theirs for nearly 30 years. I finally managed to see them live earlier this year with Johan on vocals and it was an amazing experience. The guys also seemed to have a lot of fun on stage, so they should be a fun crowd to play with. King Diamond or Mercyful Fate would be another one I'd love to go on tour with.


12- We were talking at the beginning of this interview of Charon, Sentenced, To Die For. They all stopped. Is there still a market for gothic metal?

I'm sure there is demand for gothic metal and I am about to find out whether there is demand for Welkins Boreal. I just hope I can find the marketing channels that reach the people who want to listen to this stuff. My educated guess is that Charon and To/Die/For are among those medium sized bands that I mentioned above that have quit because the current market is very difficult for bands that want to be as professional in every respect as big bands, such as Nightwish, but do not have a level of popularity (read: sales) to sustain the activity. But even though the realities of the market have changed, I don't see why demand for gothic metal as such would have vanished.


13- When will WELKINS BOREAL come to France live?

If we start playing live, I'd love to come to France! To play yes, but also to eat and drink wine :-D


14- I leave you the last word...

Thank you so much for your support Phil! If anyone wants to give "Phantoms of Yesteryear" a listen, you can find direct links to the most common streaming services by clicking on

https://www.smarturl.it/phantomsofyesteryear


You can also listen to and download the whole album for free on our website:

https://www.welkinsboreal.com/music

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player