Accueil arrow Chroniques Albums arrow SLOW "IV-Mythologiae" (Belgique)

Kaosguards

 

SLOW "IV-Mythologiae" (Belgique)

SLOW IV-MythologiaeSLOW est le projet Funeral Doom du belge Déhà (sa consœur Lore se chargeant des textes) et la discographie dudit projet se caractérise par une numérotation en chiffres romains. Il y a un an, nous avions chroniqué « V-Oceans » (ici )

 

Aussi, l'annonce de l'arrivée d'un nouvel album déconcerta, puisqu'il s'agit ni plus ni moins d'une nouvelle version du quatrième opus, initialement paru de manière confidentielle en 2015. le sort de cet album s'avère bien particulier car, en 2016, il avait fait l'objet d'une version Ambient instrumentale.
Visiblement soucieux de donner à ces compositions l'apparence souhaitée, Déhà a ni plus ni moins décidé de les réenregistrer, avec à la clé un nouveau mixage, un nouveau mastering, un nouvel artwork. On trouve même un titre supplémentaire et le bonus n'est pas négligeable puisque « The Break Of Dawn » dépasse les douze minutes, au côté des titres déjà connus qui s'étageaient tout de même entre dix et treize minutes. Au total, l'auditeur est confronté à 72 minutes de Funeral Doom !

Au vu de l'austérité du style, il faut évidemment être motivé – c'est-à-dire totalement déprimé – pour appréhendé correctement un tel monument. Car fondamentalement, SLOW reprend à son compte les fondamentaux du sous-genre. Nous l'avons déjà vu, les durées sont longues, avec à la clé des sensations d'écrasement, de destin sombre et inéluctable. Les tempos demeurent invariablement lents, comme dévitalisés. Les vocaux demeurent caverneux, inarticulés, déshumanisés.

La particularité du Funeral Doom de SLOW réside à mon sens dans la place des guitares. A l'accoutumée, on a droit à des riffs primitifs, incroyablement lourds et massifs. Dans le cas présent, les riffs ne sont pas davantage complexes mais le son des guitares refuse l'épaisseur ultime au profit d'un profil sec, dépouillé, rêche. Forcément, cela dégage des espaces dans le spectre sonore. Espaces occupés pour partie par le versant mélodique et mélancolique des guitares. Mais surtout par des claviers aux sonorités vintage (années 80-90) dont les nappes brumeuses occupent l'arrière-plan, créant une sensation spectrale par moments glaçante, par moments saisissante d'une beauté morbide. Certaines plages adoptent même les atours fascinants de l'Ambient, pas forcément si Dark que cela.

Après la sensation de « V-Oceans », cette nouvelle version de « IV-Mythologiae » suscite une attente réelle de l'épisode VI, que l'on espère du même acabit, pourquoi pas avec encore plus d'explorations Ambient. A bientôt j'espère, en espérant que SLOW ne prenne pas son nom au pied de la lettre en termes de productivité.

Alain Lavanne



Date de sortie: 25/01/2019

Label: Code666

Style: Funeral Doom Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player