Accueil

Kaosguards

 

MAJESTIC DOWNFALL "Waters Of Fate" (Etats-Unis)

MAJESTIC DOWNFALL Waters Of FateCe cinquième album du projet MAJESTIC DOWNFALL représente une montagne à gravir ; songez que sur les six compositions présentes sur cette édition chez Solitude productions (le titre « Waters Of Faith » figure en plus par rapport à la version américaine de chez Chaos records), pas moins de cinq titres affichent des durées s'échelonnant entre onze et treize minutes !

S'agissant de Doom Death Metal, on peut légitimement ressentir une légère crainte a priori... Laquelle s'avère inutile car, si « Waters Of Fate » n'est pas d'une écoute facile et certainement pas destiné à un public Metal lambda, il faut bien reconnaître que la qualité d'écriture et d'arrangement permet une écoute en profondeur, exempte de lassitude et de monotonie.

Le maître à penser et maître d’œuvre de MAJESTIC DOWNFALL, Jacobo Cordova, met à profit des vastes espaces pour agencer des séquences successives et ne pas se contenter d'aligner des rythmiques primitives et épaisses au fil de tempos lents. Nombreux sont les éléments mélodiques qui ponctuent les compositions : guitare solo mélancolique, arpèges et plages atmosphériques offrent un contrepoint bénéfique aux riffs austères. De même, si la lenteur domine, quelques accélérations et surtout des variations rythmiques animent un paysage qui, sans cela, s'avérerait bien morne.

Jacobo Cordova évite un autre écueil sur lesquels les groupes de Death Metal et de Doom Death viennent encore et encore se fracasser : les vocaux. Chez MAJESTIC DOWNFALL, ils s'avèrent immanquablement gutturaux et caverneux, demeurant en cela fidèles à la tradition ; mais ils demeurent articulés et, surtout, ils sont animés par des variations d'intonations et de timbres qui permettent d'exprimer un panel varié d'expressions extrêmes. C'est ainsi que l'on peut passer de l'agressivité à la mélancolie douloureuse, de la frustration à la menace, le tout avec une fluidité et une maîtrise remarquables.

« Waters Of Fate » ne constitue pas une œuvre révolutionnaire mais cet album est à la fois porteur d'ambitions qui se trouvent pleinement réalisées par le biais d'une écriture exigeante, d'une interprétation sérieuse et habitée, et d'une production préservant clarté et puissance.

Alain Lavanne



Date de sortie: 07/12/2018

Label: Solitude Productions / Weird Truth Productions

Style: Doom Death Métal

Note: 16/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player