Accueil

Kaosguards

 

DARK MEDIEVAL FEST le 17/01/2019

ImageInterview réalisée par mail avec l'organistaeur du festival Nath.

Depuis quelques années, les festivals consacrés aux cultures païennes se démultiplient. Une grande métropole comme Lyon ne pouvait faire figure de parent pauvre de ce phénomène grandissant. C'est pour cela qu'un passioné de culture médiévale s'est mis en tête d'apporter à ces terres un festiaval digne de ce nom. Il en dit plus sur son concept et invite tout le monde  à envahir Chamelet le 11 Mai!

 

1- Pour ceux qui ne sont pas encore au fait de ce projet qui va remettre le pagan, le médieval en scène , présentes-nous le un peu...

En fait, le projet est né après une année très compliquée pour l'association médiévale dont je fais partie, Ternand Médiéval, basée en Vallée d'Azergues, dans le Beaujolais des Pierres Dorées. Nous avons actuellement de nombreux projets, mais pour les mener à bien, nous avons besoin de sang neuf... Et l'idée a commencé à germer de créer un événement qui pourrait attirer de nouveaux adhérents, et aussi pourquoi pas de nouvelles demandes de prestation parce que bon, il faut bien payer le loyer de nos locaux ! Toujours est-il que venant du milieu metal, il m'a semblé évident de créer un genre de passerelle entre ces deux mondes finalement pas si éloignés... De quoi faire découvrir le metal aux médiévistes, et réciproquement, montrer aux métalleux tout ce qu'une association comme Ternand Médiéval peut proposer en terme d'animations bien sûr (combats, jonglerie, feu...) mais aussi en terme de savoir-faire et de culture : calligraphie, travail du cuir, poterie, maille et un jour pourquoi pas forge (on y travaille). Le tout dans un cadre atypique (Chamelet, village médiéval de la Vallée d'Azergues) avec une ambiance bonne enfant, certes, mais aussi le plus immersif possible avec un marché médiéval, des boissons typiques de l'époque et pourquoi pas un banquet médiéval... Au final, me voilà en train de créer de toutes pièces un événement que j'espère un minimum original, rapprochant deux cultures le temps d'un festival, et dans une ambiance hors du temps qui j'espère plaira au public !

2- On va de suite attaquer par les choses qui fâchent. Tu sais très bien que dans notre région Rhône-Alpes, le Ragnard Rock a eu un effet dévastateur sur l'opinion des gens quand à ce genre de festival. A l'heure de monter ce projet n'as tu été méfiant par rapport à cela?

Absolument pas, d'autant que nous ne jouons pas vraiment dans la même cour. Nous attaquons tout en bas de l'échelle en organisant un festival indoor, dans une salle des fêtes qui plus est et surtout avec un budget très restreint ! L'association Ternand Médiéval, bien que vieille de 20 ans, n'a jamais touché un centime de subvention et donc le but pour moi est d'être le plus raisonnable possible afin de ne pas couler cette belle structure dès le premier concert. Pour tout de dire, j'ai même dû me mettre en partenariat avec l'association de me femme, RécrééActiv' pour nous faciliter un peu les choses. Ce festival, je le fais avant tout pour mon association, tout en restant bien sûr à l'écoute du public, mais dans une démarche essentiellement underground. Je ne fais pas ça parce que c'est à la mode ou pour me faire un maximum d'argent. Je le fais surtout parce que j'aime ces deux mondes et pour que le public présent, mais aussi le groupes et les bénévoles, prennent du plaisir. C'est la base, et si tout se passe bien cette année, nous verrons pour pérenniser l'événement, et pourquoi pas changer de salle, ou passer en open air sur 2 jours... Mais chaque chose en son temps ! Je veux m'assurer que tous les prestataires, même s'il y en a peu (vu que nous allons assurer nombre de choses nous-même), soit payés et satisfaits du festival... Mais je veux aussi que les groupes et le public aient envie de revenir ! Si tel est le cas, on réfléchira à la suite sans griller les étapes... Peut-être qu'un jour on aura la taille d'un Ragnard, mais ça aura pris le temps parce qu'on aura fait les choses dans les règles ! Et si on ne prend pas les gens pour des cons, on ne devrait pas trop nous en tenir rigueur... Certains nous considèrent comme le nouveau Ragnard, mais je le réfute : le Dark Medieval Fest est un festival à part entière et qui, même s'il est sur le même créneau, se refuse à surfer sur la moindre vague ! On fait les choses à notre manière que j'espère la plus honnête possible... Rien ne sert d'avoir plus grands yeux que grand ventre car on voit bien ce que ça donne !

3- Tu ressens un intérêt croissant pour le pagan et tous ses dérivés?

J'ai été très investi dans la scène en ayant joué dans 2 groupes dont 1 avec lequel j'ai sorti 3 albums, mais aussi en chroniquant pour un webzine pendant pas mal de temps. C'était il y a quelques années maintenant et j'ai vraiment senti les prémices d'un engouement pour ce style... Mais depuis que je me suis installé dans ma campagne, que je n'ai plus ni groupe ni webzine, j'avoue avoir pris un peu de distance par rapport à tout ça. Je me tiens au courant, mais de loin, et les derniers événement auxquels j'ai participé en tant qu'organisateur (les 3 derniers Black Arts Ceremony) étaient plutôt orientés 100% black-metal ! Pour autant, c'est un univers qui me fascine, et en tant que bassiste/ chanteur, j'aimerais bien trouver le temps d'intégrer une formation du style quelque part dans le Beaujolais... En attendant, vu que je n'ai plus trop l'occasion d'aller au pagan, je le fais venir à moi !

4- Pourquoi avoir privilégié un indoor plutôt qu'un outdoor ?

Pour des raisons de temps et d'argent évidemment ! Pour un open air, il faut trouver un terrain qui va bien, facile d'accès et avec de l'espace pour mettre en place un parking, voir même un camping,  installer des sanitaires, assurer la sécurité du public de manière bien plus drastique, gérer les riverains... Il faut aussi faire installer la scène, les backstages, mettre en place des cuisines, un bar... Bref, nombre de choses totalement hors budget pour moi et surtout qui me demanderaient beaucoup plus de temps, ne serait-ce que pour consulter les municipalités, visiter les terrains, faire des demandes de devis. Pour tout vous dire, c'est la première fois que l'association Ternand Médiéval organise un festival metal... Étant le seul a avoir un tant soit peu d'expérience dans le domaine, c'est pour l'instant moi qui gère tout de A à Z, alors je suis allé au plus simple et au plus sûr pour nous. Je sais que je pourrais compter sur mes gars le jour J et si tout se passe comme on le souhaite et qu'on commence à réfléchir à notre développement et donc à d'autres solutions d'accueil, j'aurais toute l'épique derrière moi dans ce projet, mais pour l'heure, cet événement est avant tout un test pour nous, mais aussi pour savoir si un tel festival peut marcher en Beaujolais. Pour être franc, les principaux acteurs de l'association travaillent comme des damnés sur un projet de motte castrale qu'on aimerait construire nous même et un jour ouvrir au public... Dans le projet figure un endroit ou accueillir des groupes et ce serait pour moi quelque chose d'assez unique de voir le Dark Medieval Fest prendre ses quartiers au sein d'une motte castrale ! Quoi de plus authentique me direz-vous ?

5- Comment sont sélectionnés les groupes qui joueront au DARK MEDIEVAL FEST? L'affiche est très éclectique...

Je souhaitais en effet réunir sur une même affiche des groupes œuvrant dans des styles voisins et complémentaires en terme d'image et d'ambiance. Mais en fait, seuls Darkenhöld, Varang Nord et Dux ont été démarchés : Darkenhöld parce qu'il me fallait une tête d'affiche solide et parfaitement dans le thème. Varang Nord pour donner une assise internationale à l'affiche, et puis on a toujours besoin d'un groupe venant d'un pays froid, non ? Enfin Dux parce que je voulais apporter une petite touche old-school à l'ensemble et ouvrir le festival à un style ni pagan, ni viking, ni même folk ou médiéval. De plus, il y a peu de groupes Lyonnais dans ce registre avec 10 ans d'expérience et il m'en fallait un ! Les autres groupes, que ce soit Syn Metalium, Hrothgar, Ergotism ou Land's Way, ont tous candidaté de leur propre chef... Et pour tous, j'ai écouté ce qu'ils avaient à proposer et ça m'a plut. Après, il a fallu faire des choix... On est déjà passé de 6 à 7 groupes, mais les journées ne sont pas extensibles et il fallait être sûr de pouvoir faire passer tout le monde. Du coup, entre les groupes démarchés et les candidatures reçues, j'ai déjà sous le coude de quoi organiser une deuxième édition du festival... Espérons donc que le public répondra présent cette année histoire de lancer la machine du Dark Medieval Fest !

6- Certains organisent des tremplins pour sélectionner un ou plusieurs groupes qui vont se produire sur le fest. penses-tu faire cela un jour ?

Si on devient assez gros et qu'on a envie de se rajouter du boulot, pourquoi pas, mais je fonctionne beaucoup à l'ancienne : je contacte moi même les groupes qui me plaisent dans le registre du festival et quand je reçois des candidatures, c'est avant tout le feeling qui compte ! Il faut bien sûr que la musique du groupe me parle, mais avant tout, c'est le contact qui est primordial. Si la discussion se passe bien, si on a la même vision du festival, le même état d'esprit, ça compte énormément ! Je ne fais pas ça pour me prendre la tête ou me créer du stress supplémentaire, mais si un groupe est cool, motivé et en plus propose de la bonne musique, alors je sais me débrouiller sans tremplin. Mais peut-être qu'un jour on aura trop de candidats, ou trop de groupes similaires, ou peut-être que je n'aurais plus de temps ou plus assez de recul pour apprécier ce qu'on me propose à sa juste valeur... Alors dans ces cas, pourquoi ne pas laisser le public juge ?

7- Tu peux détailler quelles seront les animations, stands connexes au fest ?

Alors dans la salle, il y aura 4 stands purement metal : Asgard Hass (deux de ses groupes sont sur l'affiche, dont Ergotism qui sortira son nouvel album pour le festival) et MTAF Records qui viennent de Suisse, Blood Empire qui vient de Haute-Savoire et Adipocere qu'on ne présente plus. A l'extérieur, il y aura un marché médiéval libre d'accès avec du cuir, du bois, des cornes, du tissu, des bijoux... Et pendant les changements de plateaux, les équipes de Ternand Médiéval vous offriront quelques divertissement : combats, jonglerie essentiellement, mais aussi feu à la nuit tombée !

8- Un truc super importants pour nous les "Gaulois réfractaires" (sic!), comment se passera le "miam-miam" et le "glou-glou" pour les festivaliers ?

Pour manger, on pourra trouver plusieurs sortes de sandwichs pour carnivores ou végétariens, mais nous pensons aussi proposer un plat chaud avec accompagnement  (comme un jambon au foin par exemple), sur réservation uniquement afin de gérer au mieux les quantités (plus d'info à suivre prochainement). Côté boisson, il y aura bien sûr les traditionnels softs et jus de fruit, plusieurs sortes de vins (on est quand même au cœur du Beaujolais), plusieurs types de bière, et il y aura aussi une échoppe proposant Hyrdomel et Hypocras pour rester dans le thème !

9- As-tu de groupes fétiches que tu aimerais faire jouer un jour ?

Personnellement, je me ferais un plaisir d'accueillir Manegarm, mais si les Hongrois de Dalriada veulent venir nous voir, je ne dirais pas non ! Après, si Ivar Bjornson et Einar Selvik me contactent, je les rajoute sans problème sur l'affiche... Mais si je demande à ma femme, son péché mignon se nommerait Heidevolk ! Avis aux intéressés...

10- Tu espères attirer juste des "metal freaks" ou aussi des familles avec la partie animation?

Je sais que le style musical du festival va surtout attirer les metalleux de la région Lyonnaise, mais j'aimerais beaucoup attirer des curieux de tout bords. Le top serait de voir débarquer des médiévistes ainsi que des gens de la Vallée d'Azergues et du Beaujolais juste parce que c'est la première fois qu'un tel événement a lieu par ici... Si en plus le marché médiéval peut attirer des familles de passage, mon but sera atteint ! C'est d'ailleurs pour cela que le marché est en accès libre et que l'entrée pour les moins de 12 ans est gratuite... Après, si les maires des municipalités voisines veulent passer, ce sera pour nous le moyen de leur montrer qu'un festival metal et médiéval peut exister dans le coin et peut-être qu'ainsi, des portes s'ouvriront pour l'avenir de l'association comme du festival.

11- Ton but c'est de passer à deux jours de fest, devenir plus gros ou à chaque jour suffit sa peine ?

A la lecture de mes précédentes réponses, je penses que tu sais désormais ce qu'il en est ! ;-) Pour tout te dire, avec le Black Arts Ceremony, nos 2 premières éditions étaient sur un jour, mais comme on a vu notre audience augmenter d'une année sur l'autre, on est parti  sur 2 jours de festival lors de la dernière édition en date. Même si le samedi était correct, on s'est vautré sur la soirée du vendredi et avec les pertes enregistrées, l'association a dû mettre la clé sous la porte. Je ne veux pas que cela se reproduise avec Ternand Méidéval, donc on va prendre les matchs les uns après les autres ! Je vais prendre le temps d'assurer mes arrières avant de sauter dans le bain des festivals open air ou sur 2 ou 3 jours... Le jour où les groupes nous feront tous une confiance aveugle, le jour où le public nous sera fidèle et dévoué, et surtout, le jour ou pourra dégager un peu de bénéfice histoire de pouvoir  envisager sortir de notre zone de confort, on pourra y réfléchir, mais en attend, patience est mère de toutes les vertus...

12- Question organisation peux-tu nous préciser comment les festivaliers pourront se procurer le précieux sésame pour assister à la "furie" du 11 mai 2019 ?

Le nombre de tickets étant limité, le mieux est de prendre les places en prévente. Pour ce faire, nous avons deux modes de fonctionnement. Le premier est à l'ancienne : il suffit de nous contacter par mail à Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir et de suivre nos instructions. Le règlement se fait soit par Paypal, soit par chèque. L'autre moyen est plus moderne puisqu'il s'agit de Weezevent (https://www.weezevent.com/dark-medieval-fest-2019). Par mail, le tarif est fixé à 17€ pour les plus de 18 ans et 15€ pour les jeunes de 12 à 17 ans. Sur Weezevent, les prix sont majorés de 1€. Dans les deux cas, les enfants de moins de 12 ans ne payent pas, mais la réservation est recommandée... Enfin, s'il reste des places le jour J, le tarif sur place sera fixé à 20€ pour tous.

13- Un grand merci à toi pour ta disponibilité, je te laisse le mot de la fin...

Que dire sinon que malgré nos petits moyens, je suis très fier de l'affiche que l'on propose pour cette première édition du Dark Medieval Fest, d'autant que l'illustration et le design réalisés par Alexis Bert (https://www.facebook.com/alexis.artiste) sont de toute beauté. Ce festival réuni  mes deux passions, qui plus est à quelques jours de mes 40 ans, alors j'espère que le public viendra nombreux faire la fête avec nous ! Mais ce que je souhaite surtout, c'est que tous, groupes comme public, oublient la salle des fêtes et plongent dans un événement d'un autre temps, à l'époque des sires de Beaujeu dont Chamelet était une place forte par exemple... Bref, que tous puissent participer en chanson, boisson ou venaisons à ce petit bout d'histoire et que cette épopée soit contée aux 4 coins du royaume de France par d'élogieux troubadours afin que tous reviennent sur ces lieux de réjouissance d'année en année... Bref, je divague : merci à toi pour ton soutiens et à bientôt sur le fest' !











 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player