Accueil arrow Chroniques Albums arrow SHALLOW GRAVE "Threshold Between Worlds" (Nouvelle Zélande)

Kaosguards

 

SHALLOW GRAVE "Threshold Between Worlds" (Nouvelle Zélande)

SHALLOW GRAVE Threshold Between WorldsEn tout premier lieu, merci de ne pas confondre ce SHALLOW GRAVE néo-zélandais avec son homonyme australien !

Ici, nous sommes en présence d'un cas pathologique de Sludge Doom s'alimentant aux mamelles maladives de EYE HATE GOD (pour le côté malsain et dégénéré) et de CROWBAR (pour la lourdeur univoque). Après un premier album sans titre en 2013, le quatuor a peaufiné la suite avec un soin de maniaque.

Hormis le titre éponyme qui clôt l'album en dessous des six minutes, les trois autres compositions s'étalent entre dix et plus de treize minutes. Vous le pressentez, ces formats conséquents impliquent de la douleur au long cours... et vous aurez amplement raison ! Magistralement mis en son, la production de cet album privilégie un rendu crépitant et crade, à la fois tordu et massif, comme une architecture de métal rouillée. Fort heureusement, le mixage impose une relative clarté dans l'exposition des motifs rythmiques et, surtout, met en exergue des impulsions puissantes, voire telluriques ; rien que les lignes de basse aux sonorités métalliques font défaillir l'échelle de Richter ! Par moments, l'adjonction d'un chant saturé et extrême à des rythmiques plombées contribue indéniablement à saturer totalement l'espace et à faire suinter une psychopathie agressive par toutes les fissures des murs (car, dans cette configuration, on se sent prisonnier d'une cellule psychiatrique).

Mais, s'il n'était ici question que de rythmiques lourdes, de riffs granitiques et, de surcroît, de vocaux écorchés et foncièrement hostiles, je ne suis pas certain que l'affaire en vaudrait la peine, tant ce type de formule a d'ores et déjà été exploitée jusqu'à la trame. Fort heureusement, SHALLOW GRAVE introduit une dimension atmosphérique dans son paysage musical si monumental et rugueux.
Comment le groupe introduit-il ces inserts atmosphériques ? Assez classiquement en préservant des plages suffisamment apaisées – quoique non exemptes de menaces sous-jacentes -, voire hantées par des mélodies tordues et maladives. Il s'agit bien plus d'introduire du contraste plutôt que d'apporter on ne sait quel enjolivement, l'essentiel demeurant de ne pas amoindrir l'ambiance générale, puissamment oppressante.

On sort essoré de l'écoute de « Threshold Between Worlds » mais on ne peut que saluer la force évocatrice, la cohérence et la maîtrise de SHALLOW GRAVE dans cette affaire.

Alain Lavanne



Date de sortie: 31/11/2018

Label: Sludgelord Records/Black Voodoo Records/Cursed Monk Records/minoRobscuR

Style: Sludge Doom atmosphérique

Note: 16/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player