Accueil arrow Metal Underground arrow NORVHAR "Kauna" (Suisse)

Kaosguards

 

NORVHAR "Kauna" (Suisse)

NORVHAR KaunaNés sur les cendres du groupe Harmoniks, les Helvètes ont souhaité prendre un nouvel essor en se rebaptisant NORVHAR.

Au rendez-vous un pagan aussi entraînant qu'efficace. Composé de Matthieu Favre (vocaux et flûte), Tristan Gaillard (claviers), Nicolas Bise (guitare), Guillaume Pellaton (guitare), Matthieu Hagenbuch (basse), Axel Vuille (batterie), le sextet marche sur les traces de leurs compatriotes de Kaatarakt, Morgarten, Hypocras qui constitue la seconde cohorte qui évolue derrière un Eluveitie omnipotent.

Sauf que derrière ce géant digne de Jötunn, NORVHAR me semble être l'immédiat second de la classe, rien que cela! En effet le groupe fait preuve d'une maturité et d'un sens de la composition qui ne va pas tarder à leur ouvrir les portes dorées d'Asgard avec la complicité d'Heimdall lui-même.

J'ai employé l'adjectif d'entraînant en début de cette chronique, mais c'est précisément ce qui détache le plus à l'écoute de ce "Kauna". Le rythme imprimé sur ce cinq titres (les deux autres étant une intro et une outro), saisi à la gorge dès son entame et ne lâche plus prise pendant une quarantaine de minutes.

Comme nombre de formations pagan, les Suisses y vont de leur morceau ("Fields Of Fate") qui dépasse les dix minutes (10.31" précisément) qui installent une ambiance épique (qui est aussi apportée par l'intro digne d'un conte de l'Edda) succulente dévoilant une autre facette du talent de NORVHAR.

En un mot comme en cent cet e.p est une réussite absolue qui devrait raisonner dans de nombreuses enceintes des pagans métalleux de la planète. Reste également à investir les salles de concerts pour des morceaux qui sont taillés incontestablement pour la scène.

Le drakkar NORVHAR fonce à toute vitesse sur les eaux du succès, montez à bord ou écartez-vous!

Evildead



Style: Folk Métal

Note: 17/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player