Accueil arrow Chroniques Albums arrow HELRUNAR "Vanitas Vanitatvm" (Allemagne)

Kaosguards

 

HELRUNAR "Vanitas Vanitatvm" (Allemagne)

HELRUNAR Vanitas VanitatvmActif depuis le début des années 2000, le duo allemand HELRUNAR n'a eu de cesse de proposer un Black Metal ambitieux et évolutif, sans renier les vertus fondamentales du genre.

Notre site n'a certes pas assuré un suivi systématique de sa discographie mais, à chaque fois, l'appréciation fut laudative, que ce soit pour leur troisième album, le double « Sól » (chroniqué en 2011, ici ), leur quatrième opus « Niederkunfft » (2015, ici ) ou même leur split de 2013 avec "Árstíðir lífsins" (ici ).
Riche de onze compositions pour une durée excédant l'heure, « Vanitas Vanitatvm » maintient assurément HELRUNAR à un niveau d'exigence et de réussite élevé.

Comme à l'accoutumée, le duo a composé des morceaux complexes, basés sur l'imbrication de séquences contrastées. D'où une alternance permanente de passages frénétiques, épiques et haineux, de moments plus pondérés quant aux tempos, et de plages carrément mélodiques, parfois paisibles. Dans tous les cas de figure, HELRUNAR adapte son interprétation, montrant une appétence effarante à la violence froide : vocaux haineux plutôt graves, chant en allemand, batterie froidement millimétrée, riffs acérés ou subtilement dissonants, tout l'attirail de parfait misanthrope psychopathique adepte du Black Metal se voit déployé et employé avec maestria. Par contre, quand il s'agit de placer un solo étincelant dans ce univers glaçant, le résultat impressionne par sa musicalité civilisée. Glisser de manière cohérente une partie de guitare acoustique (ou des arrangements d'instruments à cordes) ne représente en aucun cas une difficulté, la délicatesse soulignant par contraste l'âpreté générale.
Le dispositif instrumental et vocal complexe ainsi agencé, HELRUNAR peut certes faire montre d'une froide violence, mais il permet également d'introduire mélancolie et dépassement épique.

L'essentiel étant assuré, à savoir l'excellence musicale, il faut une fois de plus souligner l'ambition que HELRUNAR introduit dans les paroles. Le poète du VIIème siècle Andreas Gryphius est notamment mis à contribution, au même titre que l'Antiquité, la Bible... Bref, on saura gré à HELRUNAR de fuir les clichés habituels du Black Metal, en sus d'en proposer une interprétation à la fois personnelle, ambitieuse et rugueuse.
A tous points de vue, se procurer sans tarder « Vanitas Vanitatvm » ne saurait relever de la vanité mais bien d'un acte essentiel et de bon goût.

Alain Lavanne



Date de sortie: 28/09/2018

Label: Lupus Lounge

Style: Black Métal

Note: 18/20

Ecoutez ici

 

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player