Accueil arrow Chroniques Albums arrow BRAINSTORM "Midnight Ghost" (Allemagne)

Kaosguards

 

BRAINSTORM "Midnight Ghost" (Allemagne)

BRAINSTORM Midnight GhostLa sortie de ce douxième album du gang teuton BRAINSTORM a suscité deux types de réactions différentes et paradoxales au sein de www.kaosguards.com.

Une fois n'est pas coutume, nous vous livrons deux avis dans une même chronique. A commencer par celle de Evildead, rude montagnard, fan éperdu des débuts du groupe, beaucoup moins de ses productions récentes.

"Hungry", "Unholy", "Ambiguity" un triptyque à la fin des années 2000 qui a révélé au grand public les heavy métalleux Allemands.
Or, depuis le quatrième opus, un côté bien plus "progressif" est venu orner la musique de ce groupe qui, année après année, ne rentre plus dans les canons du Heavy qui décoiffe. Alors, certes, la bande du Bade-Wurtemberg a compensé cela par une production et un savoir-faire dans la composition presque parfaits.
Mais tous ces atouts ont tué ce qui faisait l'essence même de cette entité : une fougue qui mettait au pinacle une orgie de décibels. Cet album n'apporte rien de bien nouveau quant aux aspirations affichées ces dernières années.
C'est pour cela qu'il semble difficile de ne pas avoir un sentiment de gâchis. Un peu comme si une Ferrari se contentait de rouler sur une route de campagne à 40 à l'heure...
Même si les Allemands affichent une régularité dans les sorties, l'enthousiasme en ce qui me concerne n'est pas toujours de mise. On reste sur une désagréable impression de remplissage qui transpire de "Midnight Ghost".
On ne peut contester la remarquable "Deutsche Qualität" de cette douzième œuvre, mais force est de constater que par le passé l'esprit était bien plus alléchant.
Evildead

Pour ma part, je n'ai jamais suivi avec un grand intérêt la carrière du groupe, m'étant détaché du Power Metal à l'allemande, quelques années seulement après son émergence. Certes, BRAINSTORM fait preuve d'un classicisme à tout crin, ne tente pas d'explorer de nouveaux territoires en dehors de ceux qu'ils maîtrisent d'ores et déjà à la perfection, à savoir le Power Metal fougueux, le Heavy Metal plus tempéré quant aux tempos mais tout aussi acéré, le Metal mélodique. Avec une constante qui équilibre le côté musculeux : la mélodie. Omniprésente dans les lignes de chant magistrales de Andy B. Franck (qui fut également gosier d'or chez SYMPHORCE) et les chœurs grandiloquents, elle marque de son empreinte élégante les guitares solos et les nombreux arrangements de type orchestral, parfois à la limite de l'emphase.

Il est indéniable que BRAINSTORM se fait fort de longue date de ne plus aligner les cavalcades, préférant varier les plaisirs, introduisant ainsi des variations d'ambiances et d'intensité et conférant à l'essentiel de l'album une dramaturgie avenante. Classique, varié, riche, « Midnight Ghost » est un album on ne peut plus respectable. En résumé, le vétéran continue à bouder et le dilettante se laisse avoir.

Alain Lavanne



Date de sortie
: 28/09/2018

Label: AFM Records

Style: Power Métal mélodique

Notes: (Evildead)15/17 (Alain)

Ecoutez ici

 
< Précédent   Suivant >

Myspace

En ecoute

start Player